Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Jan Fabre

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Jan Fabre et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Jan Fabre

Hommage à Jérôme Bosch au Congo

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    En relation avec l’exposition Illuminations, le plasticien et homme de théâtre Jan Fabre investit l’Atrium du musée avec une série d’œuvres de la série Hommage à Jérôme Bosch au Congo. Ces «tableauxmosaïques » sont présentés pour la toute première fois au complet, et certains d’entre eux ont été créés spécialement pour Lille. Ils sont accompagnés d’une série d’emblèmes : crânes, croix et sculptures en bronze.
    Pour Jan Fabre, conjuguer les monstres de Bosch à l’histoire du Congo belge est une façon de caractériser sous une forme symbolique le mal commis par les colons en Afrique. Dans toute la série, l’analogie entre les monstres fabuleux et les monstres réels universalise le propos de l’artiste. Les figures de Bosch réinterprétées par Jan Fabre, dans leur feinte absurdité et leur logique paradoxale, nous rappellent à quel point il est vain de croire au progrès d’une éthique générale si elle ne s’accompagne pas d’une prise de conscience critique des leçons de l’Histoire. .

    Dates 16/10/2013 - 10/02/2014
    Période XXIe siècle
    Artiste Jan Fabre
    Site officiel Palais des Beaux Arts de Lille
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 11/01/2014

      A l’occasion d’une exposition de manuscrits et de feuillets enluminés réalisés entre les XIIe et XVIIe siècles, l’artiste belge expose aux Beaux-Arts de Lille ses tableaux et sculptures inspirés des lettrines des écrits médiévaux. Installés dans la salle du sous-sol, une centaine de manuscrits et de feuillets enluminés entre les XIIe et XVIIe siècles y ont été rassemblés au côté d’objets d’art du Moyen Âge et de la Renaissance (orfèvrerie, horlogerie…) sélectionnés au sein des riches collections du musée. C’est dans cet environnement mystérieux que Jan Fabre a décidé d’installer ses sculptures en bronze doré de la série « Chalcosoma ». Des scarabées brillants de mille feux qui font écho aux animaux utilisés dans les lettrines des manuscrits médiévaux. Un contraste saisissant à ne pas rater. Obsédé par la notion de métamorphose, le plasticien belge est aussi un passionné du monde des insectes en général et des scarabées en particulier, comme champ d’expérimentation. Sculptures allégoriques de petite taille, constituées entre autres d’animaux naturalisés, et quelques scarabées sacrés sont présentés dans la salle d’exposition temporaire du Palais des Beaux-Arts de Lille. Parmi les enluminures et les objets d’art du Moyen Age et de la Renaissance est proposée la série Chalcosoma, corpus de sculptures en bronze doré qui n’est pas sans évoquer la symbolique de l’art chrétien occidental de la même époque. Diaporama sur Musées Onvisit : http://www.musees.nordmag.fr/?p=344

    • ';