Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Monumenta 2014

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Monumenta 2014 et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Monumenta 2014

La Coupole, vue de Monumenta 2014 - L\'Etrange cité, Ilya et Emilia Kabakov, Paris, Grand Palais.

Monumenta 2014

Ilya et Emilia Kabakov - L'Etrange cité

  • billet

    billets

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    précedent

    "Retrouvez-nous pour Monumenta 2014" - 7/05/2014

    Vous aussi vous avez entendu parler de Monumenta 2014 ? - 7/05/2014

    Où nous mène Monumenta 2014 ? - 7/05/2014

    Teaser Monumenta : la cité imaginaire des Kabakov - 19/05/2014

    L'étrange cité en construction - 19/05/2014

    Monumenta 2014 : l'étrange cité d'Ilya et Emilia Kabakov - 20/06/2014

    /
    précedent

    Achetez vos billets coupe-file pour l'exposition Monumenta 2014 dès maintenant ! Le paiement des tickets est sécurisé.


    logo-Fnac Billet exposition 7.5 € Achetez vos billets >

    Confrontation artistique sans équivalent dans le monde, Monumenta invite chaque année un artiste contemporain de renommée internationale à investir les 13 500 m2 de la Nef du Grand Palais avec une oeuvre spécialement conçue pour l’occasion. En 2013, les artistes russes Ilya et Emilia Kabakov imaginent une installation spectaculaire et mystérieuse : à travers une cité utopique, ils proposent aux visiteurs, sous la verrière monumentale, un parcours initiatique et une réflexion sur la condition humaine.

    Dates 10/05/2014 - 22/06/2014
    Domaine art contemporain
    Période XXIe siècle
    Site officiel Nef du Grand Palais
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 15/06/2014

      Cette utopie m'a bien fait rigolé et ça commence dès le panneau des interdictions avec les selfies! A vivre comme un jeu de rôle, j'ai vraiment aimé cette performance, pleine de second degré. En revanche, si vous y aller sans médiateur, oubliez, ça demande un peu de contextualisation quand même. A vivre pleinement avec l'esprit ouvert et en nocturne c'est fascinant!

    • ';
    • 15/06/2014

      Monumenta.... l ratage !!! les deux intervenants délaient leur propos vaguement post constructiviste pour se mesurer aux espaces du Grand Palais.

    • ';
    • 08/06/2014

      Comme déjà évoqué dans les précédentes critiques: bof. Pour ma part ça a plutôt été une déception. Les œuvres prises individuellement restent d'une grande qualité mais prises dans leur ensemble, je n'ai pas spécialement trouvé de pertinence ou de cohésion. Surement, j'attendais beaucoup de cette nouvelle édition de Monumenta mais plus j'approchais des dernières salles, plus je déchantais de constater que rien ne s'opérait ni ne retenait particulièrement mon attention. Mignon à voir mais sans plus donc. Et puis, pour une expo sur les Kabakov, je trouve que ça n'est pas très représentatif de l'étendue et de la diversité de leurs travaux. Voire même parfois un peu limité et répétitif sur les bords avec le médium du bois. Dommage.

    • ';
    • 02/06/2014

      En parcourant les "dédales" blancs de cettte exposition au Grand Palais, je n'ai pas arrêté de me demander "mais qui sont donc ces artistes pour avoir pu exposer leur philosophie farfelue dans un lieu aussi sublime". L'exposition est étrange, beaucoup trop incompréhensible et inabordable... Je 'attendais à tout autre chose, j'ai été assez decue.

    • ';
    • 28/05/2014

      Les expositions Monumenta du Grand Palais se suivent mais ne se valent pas. J'avais beaucoup apprécié l'édition de 2011, Leviathan d'Anish Kapoor, moyennement aimé l'édition 2012 de Daniel Buren et cette édition 2014 me laisse perplexe. J'ai trouvé que l'oeuvre avait beaucoup de mal à s'approprier le lieu alors que c'est un des principes de Monumenta. Ensuite, il m'a semblé que l'oeuvre manquait de cohérence. Enfin, l'aspect mystique de l'ensemble ne m'a pas atteint : je l'ai plutôt trouvé ridicule. Sur les neufs éléments présentés, seules la Coupole et la Chapelle Noire ont retenu mon attention. En conclusion, si vous souhaitez faire une visite dans ce quartier, allez plutôt voir "Moi Auguste, empereur de Rome" dans les Galeries Nationales du Grand Palais, "Paris 1900 " au Petit Palais ou encore "Mille milliards de fourmis" au Palais de la Découverte.

    • ';
    • 27/05/2014

      J'ai beaucoup aimé la coupole, le musée vide et les deux "chapelles" : blanche et obscure. Malheureusement je suis restée insensible aux charmes de l'étrange citée. Je ne suis pas mystique et la connexion avec les forces cosmiques éveille chez moi un ricanement méprisant. Les maquettes en bois m'ont semblées assez laides et les pastels pseudo explicatifs accrochés aux murs circulaires fondamentalement absurdes. Parc contre, la "chapelle" blanche qui évoque les bribes de souvenirs sur fond d'amnésie me touche et représente bien mon ressenti face au passé. De même, j'ai trouvé la "chapelle" sombre très touchante : ces souvenirs personnels présentés sans concession, sans éluder l'arrogance de se mettre en avant (la fierté d'avoir été primés) et la vanité de tout ce travail (les chiffons sales qui parsèment les toiles). L'ensemble de la mise en place est parfaitement équilibrée et la promenade dans l'ouvre est très agréable.

    • ';
    • 25/05/2014

      L'idée semblait sûrement bonne sur le papier, hélas l'oeuvre ne répond pas aux attentes, elle peine à rentrer en écho avec le lieu, les oeuvres par leur taille et leurs choix de présentation nous laisse insensible, là où on nous promettait de l'onirisme, dommage. Quelques beaux espaces comme les deux chapelles et le Musée Vide, sans oublier la Coupole. Bref un peu moins bon que les autres.

    • ';
    • 10/05/2014

      Chaque année à Paris, « Monumenta » donne carte blanche à un artiste contemporain pour créer une installation à la mesure des dimensions hors normes de la nef du Grand Palais. (...). Cette ville « étrange », postutopies, est un espace mental, métaphysique, presque mystique, mais jamais dénué d'humour, qui évoque la condition humaine, l'art et les rêves. (...)
      Voir la critique complète >>

    Ils ont envie de la voir (87)

    • oanell
    • varna
    • hadrien
    • mathilde.simonian
    • dominique-dom
    • morgan.hubert.5
    • fabienne.hippolyte
    • arnaud-lefeuvre
    • anne.pauline.mathieu
    • jean.csap
    • launay.annelise
    • laura.ionita.528
    • paris2010
    • epure
    • alba-r
    • STEPHANIE
    • chachapecq
    • Rouckaque
    • cl.lafuente
    • geaorges-arnaudov
    • PPP
    • mlegrand
    • Sandrine-Drine
    • Ghislaine F.
    • paloma.colombe
    • emmanuelle.goumarre
    • morganouledoze23
    • josette.serbource
    • nany8511
    • elke.peelman.1
    • charlotte.stephan.35
    • b-elea
    • kaja-j
    • romain-p
    • olivier.met.75
    ...et 52 autres personnes

    Ils l'ont vue (70)

    • gregwolf
    • laurefarantos
    • nick
    • dylan-buffinton
    • 260volt
    • adriane.tonlop
    • flavio.bonuccelli
    • lacabane
    • marion-a
    • marie-a
    • sceno
    • iamg2a
    • marion.garczynski
    • ji
    • anne
    • tkinou
    • claudineh
    • laura.cousseran
    • youte
    • stephanieperros
    • coubcel
    • praline
    • cecile.poulot
    • bauwin
    • fannypelvet
    • florent.martin.9849
    • bonny
    • eleonore_zicler
    • gualcyrielle
    • natiges
    • carineb
    • jepig
    • christiane.mirabaud
    • castel.laurence
    • nicolas
    ...et 35 autres personnes