Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
BILL VIOLA

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition BILL VIOLA et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

BILL VIOLA

Bill Viola, The Lovers, 2005. Still image. (left) – Bill Viola, Tristan’s Ascension, 2004. Still image. Image courtesy of Bill Viola Studio (right)

Bill Viola, Fire Woman, 2005. Still images. Image courtesy of Bill Viola Studio

  • billet

    billets

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    précedent

    Bill Viola au Grand Palais, Tristan's Ascension (teaser) - 20/02/2014

    Bill Viola au Grand Palais, Firewoman (teaser) - 20/02/2014

    Bill Viola au Grand Palais, Ascension (teaser) - 20/02/2014

    Bill Viola au Grand Palais, The deluge (teaser) - 20/02/2014

    Bill Viola présente son exposition au Grand Palais - 4/03/2014

    Bill Viola, la fascination de l'eau - 6/03/2014

    Bill Viola : l'exposition - 6/03/2014

    Rencontre avec Bill Viola (1/2) - 24/03/2014

    Rencontre avec Bill Viola (2/2) - 24/03/2014

    /
    précedent

    Achetez vos billets coupe-file pour l'exposition BILL VIOLA dès maintenant ! Le paiement des tickets est sécurisé.


    logo-Digitick Entr 14.5 € Achetez vos billets >
    logo-Digitick Billet Jumel 17.5 € Achetez vos billets >
    logo-Fnac Billet simple 14.5 € Achetez vos billets >

    Bill Viola est sans conteste le plus célèbre représentant de l’art vidéo. Un large corpus de son oeuvre, allant de 1975 à aujourd’hui, mêlant tableaux en mouvement et installations monumentales, est pour la première fois présenté au Grand Palais. Dans une quête à la fois intimiste et universelle, l’artiste exprime son cheminement émotionnel et spirituel à travers de grands thèmes métaphysiques - vie, mort, transfiguration…

    Dates 05/03/2014 - 21/07/2014
    Domaine vidéo
    Périodes XXe siècle, XXIe siècle
    Site officiel Galeries nationales du Grand Palais
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 08/07/2014

      Sensationnel !!! Une exposition planante et vivifiante pleine de beauté, de de saisissement et de puissance. Retrouvez ma chronique complète sur LE BLOG DES EXPOS : http://www.leblogdesexpos.fr/2014/04/bill-viola-grand-palais.html#more

    • ';
    • 28/05/2014

      je m'y connaissais pas en art video, quelle magnifique initiation ! Il fallait en effet prendre le temps pour sentir son rythme, pour comprendre ses réflections existentielles. Mais si vous avez le temps d'y aller à un moment où il n'y a pas trop de visiteurs, ne le ratez pas !

    • ';
    • 24/04/2014

      Je n'ai vraiment pas apprécié cette exposition. D'habitude, je passe beaucoup de temps dans les expos à admirer les oeuvres présentées et à lire les descriptions et informations. Tel ne fut pas le cas pour Bill Viola : je me suis ennuyé comme rarement dans une exposition. Je la résumerais en quatre mots : c'est LENT, LENT, LENT !!! J'aurais aimé appuyer sur une touche "accélérer x200" les vidéos. La soi-disant poésie des oeuvres ne m'a pas du tout atteint. C'est la première fois que je suis déçu par une exposition du Grand Palais. Mais à l'évidence, beaucoup ne sont pas de mon avis. Par conséquent, je n'ai qu'un conseil : allez voir l'exposition pour vous forger votre propre opinion.

    • ';
    • 22/04/2014

      Pourquoi aller voir cette expo ? Je vois au moins dix bonnes raisons. 1 - Parce que c’est une exposition sombre et poétique, mais aussi très belle, ce qui n’est pas toujours donné à des expos d’art contemporain ! 2  - Parce que le Grand Palais, dans le noir complet, prend une toute autre dimension. 3  - Parce que c’est la première fois qu’un lieu très grand public consacre une expo de cette envergure à l’art vidéo. Et qu’après, vous aurez peut-être envie de découvrir le travail d’artistes que vous ne connaissez peut-être pas encore, comme Nam June Paik, Pipilotti Rist ou Philippe Parreno. 4  - Parce que si vous tombez au bon moment, “Le Déluge” ou “L’ascension de Tristan” vont vous prendre aux tripes. 5 - Parce que Bill Viola est comme un peintre qui utilise sa palette. Il sait exploiter tous les outils mis à disposition par la vidéo. Il se sert aussi bien de vieilles caméras infrarouge à l’image toute vieillotte que du matériel HD de pointe ! 6 - Parce que vous allez bien flipper aussi avec “The Sleep of Reason” : une chambre, une commode, un type qui dort dans une télé, et, de façon aléatoire, des séquences vidéo cauchemardesques s’affichent le temps d’un éclair sur les murs de la pièce. 7 - Parce que même si les œuvres abordent des thèmes pas foncièrement drôles — la mort en premier lieu — c’est toujours avec beaucoup de poésie. Ce vieux monsieur n’agonise pas dans la douleur, non. Il rejoint sa femme au bord du lac, et ils embarquent sur un bateau qui transporte tous leurs meubles. 8  -  Parce que jamais une expo ne vous aura dit aussi clairement “Allez-y, comprenez ce que vous voulez, mais régalez-vous avant tout”. Ne cherchez pas de visite guidée, il n’y en a pas. Pas plus que de cartons pour expliquer le concept de chaque œuvre. Vous n’avez qu’à vous laisser porter par vos émotions. 9 — Parce que si vous ne vous dépêchez pas, ce sera bientôt très prisé ! Pas de doute, le bouche à oreille va faire son effet. 10 — Parce que Bill Viola a tout compris à l’art : “Je ne m’adresse pas qu’au cerveau, mais aussi au coeur, aux tripes”.

    • ';
    • 18/04/2014

      Magnifique surtout les salles du Rez de chaussée - plutot que de rester 10-20 minutes devant chaque oeuvre, j'ai fait 2 fois le tour, calmement et posément - on en profite bien aussi ...

    • ';
    • 13/04/2014

      belle première approche de l'art vidéo au grand palais; j'ai envie d'y retourner pour mieux pouvoir apprécier certaines œuvres !

    • ';
    • 13/04/2014

      J'ai eu la chance incroyable de visiter l'exposition avec très peu de monde et tous étaient respectueux du silence nécessaire. Un émerveillement ! cette exposition est extraordinaire mais exigeante : il faut du temps beaucoup de temps, se laisser emporter par la magie de Viola. Tenue décontractée conseillée, car il ne faut pas hésiter à s'assoir au sol (un petit coussin ne serait pas de trop …). Dis Exponaute, on ne peut pas mettre plus de 5 étoiles ?

    • ';
    • 11/04/2014

      J'ai eu la chance de visiter un jeudi soir : peu d'affluence et très peu de bruit : parfait pour apprécier les œuvres de Viola. Un peu déroutée par les premières salles qui ne sont pas les plus intéressantes, mais les vidéos en grands formats (Tristan's ascension, The dreamers,The quintet of the astonished...) sont tout simplement superbes ! Un dernier conseil ; prenez votre temps pour aller admirer le"sculpteur de temps" !

    • ';
    • 04/04/2014

      ...Conseils pour bien aborder cette exposition : - Évitez absolument les heures de pointe. Cette visite mérite silence et discrétion. Impossible de s'immerger si on vous bouscule de tous côtés. - Prenez le temps. Si vous ne pouvez pas visionner l'intégralité des œuvres, tentez tout de même d'en regarder quelques unes de bout en bout. Impossible de méditer quand on est en mode zapping. - N'intellectualisez pas trop. Ce n'est pas une rétrospective avec un regard critique sur les vidéos. Certes, c'est bourré de références et ça manque d'explication pour qui souhaiterait analyser ce travail. Mais le but ici est simplement de vous interroger, pas d'apprendre. On est dans la sensation puis dans le questionnement. C'est une exposition de type "galeriste" plus que du type "musée". - Emportez votre tabouret. Ah, ce n'est pas possible ? Prenez les rares bancs d'assaut, asseyez-vous par terre... Bref, mettez-vous à l'aise, on savoure mieux les vidéos ainsi. http://pralinerie.blogspot.fr/2014/04/bill-viola-au-grand-palais.html

    • ';
    • 31/03/2014

      Les oeuvres de Bill Viola sont exigeantes, et l'exposition ne leurs rend pas hommage. J'ai visité le dimanche à 17h plein à craquer, difficulté pour déambuler, pas assez de sièges. si les pièces doivent être dans le noir les espaces de transition aurai besoin d'un petit éclaire. Enfin ne vous attendez pas à une rétrospective juste une exposition présentant quelques oeuvres. Ces griefs étant dit les oeuvres sont dans l'ensemble bien présentées, malgré le manque criant d'explication. Compter deux bonnes heures si vous voulez voir entièrement la majorité des vidéos, (attention vidéos longues et lentes). On reste un peut sur sa fin.

    • ';
    • 26/03/2014

      Une scénographie incroyable et fidèle à la démarche de l'artiste. L'exposition est construite comme un vrai chemin initiatique et introspectif. Bill Viola ne cherche pas à apporter de réponse simplement il transcende. Même si l'absence volontaire de médiation écrite peut gêner, dérouter voir être un manque cruel pour certain ce n'est pas l'intellectualisation qui est recherché mais bien l'expérience alors sachez savourez, apprécier et vous poser les bonnes questions, ce n'est pas vous qui questionnez les oeuvres, se sont elles qui vous questionnent ici.

    • ';
    • 26/03/2014

      Entièrement d'accord avec mhoulbert, pourtant je l'ai vu au début et en semaine, il n'y avait pas beaucoup de monde. J'ajoute que les vidéos sont mal isolées et parfois se gênent (le son). Je vais y retourner quand même... C'est si beau et émouvant, l'univers de Bill Viola!

    • ';
    • 20/03/2014

      Honte au Grand Palais!!!! Ces oeuvres méritent silence et recueillement pour être appréciées. Au lieu de cela les salles ressemblent à des salles des pas perdus: allers et venues, traversées des salles, bruits de talons sur le sol bruyant. Expo visitée un jeudi à 15H, fréquentation très morte d'après le personnel. Imaginons le week end!!!! On doit demander à certains spectateurs de ne pas rester collés sur les écrans. Lers téléphone sont de sortie. Absence de chaises pour visionner des oeuvres de 20 mn! Aucune explication sur les oeuvres qui sont truffées de références. Qui les connait, comptons nous???? Beaucoup de commentaires des spectateurs qui s'ennuient et n'y comprennent rien, restent 2 mn devant une oeuvre qui doit être sentie et vécue. Oui on adore Bill Viola mais pas dans ces conditions!!!!

    • ';
    • 14/03/2014

      Magnifique ! Bill Viola est vraiment un maître de l'art vidéo et ses citations picturales sont un enchantement pour l'œil et l'esprit (Giotto, Pontormo, Bellini, Hopper etc... sont discrètement présents dans ses films.)

    • ';
    • 05/03/2014

      Bill Viola, c'est un mirage au bord d'une piscine (The Reflecting Pool, 1977-1979,). Il faut se concentrer pour le voir. Oublier tout zapping, tout court-circuit, tout raccourci. Le temps retrouve ici sa mesure élastique. Infiniment bref. Infiniment long. Au Grand Palais, pas de chronologie lourde pour égrener les vingt œuvres majeures de la rétrospective Bill Viola. (...)
      Voir la critique complète >>

    Ils ont envie de la voir (155)

    • oanell
    • agnes
    • coline.aunis
    • sacha.rey2540
    • hadrien
    • judith.lasry
    • Sacha-Ursula
    • darie.mayeux
    • fabienne.hippolyte
    • clotilde.pointivy
    • anne.pauline.mathieu
    • clelia-dehon
    • joh-peccadille
    • ckrzykowiak
    • caroline.moity
    • FlorentMorel
    • midnath.blues
    • krisoforas
    • louis.boulloche
    • lu
    • hub
    • aguilhamet
    • marion.chombartdelauwe
    • mlegrand
    • oriane_b_parker
    • Sandrine-Drine
    • corinne.ottonello
    • brulezn
    • oanmissa
    • Ghislaine F.
    • paloma.colombe
    • cfonder
    • emmanuelle.goumarre
    • jonathan.herfeld
    • ciccio
    ...et 120 autres personnes

    Ils l'ont vue (141)

    • varna
    • mathilde.simonian
    • mc.monfrais
    • maud.l
    • cereall
    • dominique-dom
    • agathe-f
    • jlonni07
    • n.hoang
    • jean.csap
    • helixfelix
    • yolene.louison
    • marie.adamski
    • Simeonbrault
    • epure
    • delphine
    • STEPHANIE
    • chachapecq
    • isabelle.k
    • dylan-buffinton
    • Rouckaque
    • cl.lafuente
    • 260volt
    • adriane.tonlop
    • flavio.bonuccelli
    • PPP
    • margueritelaborde9002
    • yavgfr
    • lacabane
    • marion-a
    • marie-a
    • sceno
    • eri
    • charlottecornaton
    • ji
    ...et 106 autres personnes