Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Édith Piaf ou cette beauté de l

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Édith Piaf ou cette beauté de l'ombre qui s'exprime à la lumière et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Édith Piaf ou cette beauté de l'ombre qui s'exprime à la lumière

Jean COCTEAU Maisons-Laffitte, 1889 - Milly-la-Forêt, 1963 Édition originale de La Difficulté d'être, Paris, Paul Morihien, 1947.

Édith PIAF Paris, 1915 - Grasse, 1963 Programme dédicacé du récital donné au Théâtre Bobino, daté du 4 mars 1963.

Édith Piaf ou cette beauté de l'ombre qui s'exprime à la lumière

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    La légende veut que Jean Cocteau et Édith Piaf se soient tous deux éteints le 11 octobre 1963. Suite aux décès des artistes, Le Parisien Libéré va même jusqu’à publier un titre racoleur ayant entretenu le mythe autour de leur mort : « La mort d’Édith Piaf a tué Jean Cocteau ». La vérité diffère cependant légèrement du mythe – ou du « réalisme faux » si cher à Jean Cocteau. Piaf est en effet décédée la veille, le 10 octobre, à Grasse. Mais, selon ses dernières volontés, sa dépouille est transportée clandestinement à Paris où le décès est officiellement annoncé dans la matinée du 11. Et lorsque Cocteau apprend son décès, l’homme, déjà victime de deux crises cardiaques, est particulièrement affaibli. Ainsi, l’un des derniers « monstres sacrés » de Cocteau disparaît, laissant le poète dans une profonde tristesse quelques heures avant de s’éteindre à son tour.
    Cocteau et Piaf ont entretenu une amitié sincère, empreinte d’un profond respect mutuel pour leurs talents artistiques. Ils avaient pris l’habitude de correspondre, ce dont témoigne notamment la lettre retrouvée au domicile de la chanteuse au moment de son décès. Cocteau, suite à une crise cardiaque, lui confiait ainsi en avril 1963 : « Tiré de la mort je ne sais trop comment (c’est notre truc) je t’embrasse parce que tu es une des 7 ou 8 personnes auxquelles je pense avec tendresse chaque jour. »

    Dates 09/09/2013 - 05/05/2014
    Période XXe siècle
    Site officiel Musée des lettres et manuscrits
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils ont envie de la voir (8)

    • b.ghezzi
    • angelica.vincent
    • josette.serbource
    • Enrique
    • bertr2nd
    • vanessa.boissard.9
    • varyagina

    Ils l'ont vue (1)

    • enrique.longedo
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.