Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Terra nostrum

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Terra nostrum et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Terra nostrum

Le pont Alexandre III

Huile sur toile 200×160

Brouillard à New York City

Acrylique sur toile 18×24

Terra nostrum

De Paris à New York, paysages urbain et floral

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    Nous assistons désormais à une prodigieuse explosion de couleurs, à un feu d’artifice de bleus, de rouges, de violets, de verts. Les blancs éclatent sur la toile pour donner naissance à un blanc presque translucide dans la série des pivoines. Elles s’épanouissent tels des soleils semblables aux rosaces des cathédrales multipliées à l’infini, forment des nuages qui unissent terre, ciel et eau ; sous l’océan, elles se métamorphosent en autant de coraux, tournesols marins que l’on imagine fleurir tout près de cette plage, probable hommage au peintre Joaquín Sorolla. Sur les toiles de Miguel Escrihuela fleurissent couleurs et lumières. Le regard alchimique du peintre poète change « La Rue Monge » en un torrent d’or liquide ; sur les écorces, sur les cerisiers explosent des constellations, rimes chromatiques qui rappellent certaines œuvres de l’asturien Darío de Regoyos. Les « Coquelicots » deviennent sourires amoureux, sang fertile de la terre. Les toiles qui s’inscrivent dans les séries « Paysage » et « Paysage, natures mortes » que dévoile Miguel Escrihuela se déclinent au rythme de la couleur, de la lumière et de la transparence. Les œuvres que l’on découvre, ici, sont comme autant de stations jubilatoires qui conduisent à l’arbre de vie.

    Dates 10/02/2011 - 14/03/2011
    Domaine peinture
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils ont envie de la voir (2)

    • ikonnland
    • martine.fromageot

    Ils l'ont vue

    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.