Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Trompe l

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Trompe l'oeil et imitations, Niderviller et autres manufactures de l'est de la France et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Trompe l'oeil et imitations, Niderviller et autres manufactures de l'est de la France

Trompe l'oeil et imitations, Niderviller et autres manufactures de l'est de la France

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    Cette exposition, avec son espace dédié au jeune public, sera présentée au Musée du Pays de Sarrebourg du 14 juin au 25 novembre 2013 et sera la première depuis de nombreuses années consacrée à la manufacture de Niderviller dans un musée. Bon à savoir Prochaines dates : samedi 21 septembre et dimanche 22 septembre 2013 à 10:00 Toutes les dates Le trompe-l’œil est, par définition, ce qui donne l’illusion de la réalité Dans le domaine de la céramique, on peut distinguer deux types d’objets « trompe-l’œil ». Tout d’abord, des objets dont la forme imite un animal ou un végétal. Ces pièces - terrine, daubière, etc - gardent le plus souvent une fonction utilitaire. C’est le décor qui définit la seconde catégorie de trompe-l'œil : les faïences et porcelaines sont alors peintes comme des peintures en trompe-l’œil. C’est principalement durant la seconde moitié du 18ème siècle, âge d’or de la céramique dans l’Est de la France, que se développent ces étonnants trompe-l’œil. Les pièces rassemblées autour du thème du trompe-l’œil, rarement abordé pour Niderviller, vont ainsi mettre en évidence le savoir-faire des manufactures en modelage et dans la maîtrise du décor. La faïence et la porcelaine, d’autant plus grâce à ses qualités plastiques, se prêtent bien aux formes et aux couleurs vives de ce type de décor. Enfin, le trompe-l’œil permet aussi de mettre en évidence l’influence du goût germanique dans les manufactures de l’Est. Les pièces présentées proviennent de différentes collections publiques de Lorraine, d’Alsace mais aussi de Reims et de Sèvres, ainsi que de plusieurs collections privées. Nous espérons qu’elles vous étonneront par leur diversité, leurs formes et leurs décors. Porcelaine décorée en imitation bois, faïence en forme de hure de sanglier, assiette proposant de fausses olives : le trompe-l’œil a eu les faveurs du public au 18ème siècle. Cette exposition vous propose d'en découvrir les aspects les plus inattendus. La manufacture de Niderviller a été l'une des plus importantes manufactures de faïence et de porcelaine de l'Est de la France au 18ème siècle. Sa production de trompe-l’œil originale est présentée ici avec les pièces d'autres manufactures telles que Lunéville ou Hannong à Strasbourg. Ces pièces seront l'occasion d'apprécier l'exceptionnel savoir-faire de ces faïenceries en modelage et décor de céramiques. Ouvrez l’œil... Exposition réalisée en partenariat avec la Cité de la céramique -Sèvres, Limoges et le Musée des Arts décoratifs de Strasbourg et avec le soutien de la Direction régionale des Affaires culturelles de Lorraine.

    Dates 16/06/2013 - 25/11/2013
    Domaines histoire
    arts décoratifs
    Périodes XIXe siècle, XVIIIe siècle, XVIIe siècle
    Site officiel Musée du Pays de Sarrebourg
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique