Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
The Most Common Word

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition The Most Common Word et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

The Most Common Word

"Between Our Eyes -2"

2011, digital photo, color print,50x70cm

"Between Our Eyes -3"

2011, digital photo, color print, 50x70cm

"Between Our Eyes -1"

2011, digital photo, color print, 50x70cm

The Most Common Word

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    curator : Pavlina Krasteva
    Depuis quelques mois, à titre expérimental, l'artiste présenté dans l’exposition The Most Common Word, a décidé de vivre temporairement sans nom, et de créer des œuvres en évitant la fixation sur l’identité de la personne à l’origine de l'œuvre.
    Cette absence d'identification peut être considérée comme une performance en cours qui existe plutôt dans son absence que par sa présence. En évitant les définitions habituelles (sexe, origine, âge, culture, etc.) l'artiste vise à explorer, sur le plan personnel et professionnel, le sens de ces définitions et la façon dont elles influencent notre identité, afin de voir ce qui reste des œuvres lorsque ces définitions disparaissent. L’idée d’absence, très présente dans son travail, a pour but notamment de déconstruire et d’éliminer les éléments qui composent l’identité, afin de s’approcher d’une hypothétique essence du sujet, ou de la personne.
    Existe-t-il quelque chose de stable dans notre identité ? La plupart des choses sont soumises aux choix individuels de nos jours - déclare l’artiste : il est loin d'être impossible de changer votre carrière, votre nom, votre sexe, votre apparence, en fonction de vos sentiments et de vos souhaits, vous pouvez concevoir votre apparence en ligne comme dans la vie réelle, vous pouvez passer de l'autre côté de la planète, vous pouvez abandonner votre famille et vous créer une nouvelle vie si vous le souhaitez. Que reste-t-il à la fin de ces jeux de masques ? Qu’est-ce qui ne dépendrait pas de notre environnement et notre choix ?
    Vernissage le samedi 31 août 2013 :
    19h30 : « I am … », performance, Gina Hillberg (Amsterdam)
    Site & context performance, “I am ..." explore ce qui se trouve au-delà du genre, de la nationalité, de l'identité socio-politique, économique et culturelle. A travers un jeu mêlant des questions d'égo et de soi, Gina Hillberg représentera l’artiste conceptuelle Inga Cholmogorova, connue aussi sous le nom de Sakurako.
    ***** Finissage de l ‘exposition le 20 septembre :
    19h30 : Oxymore moi, performance, Voin de Voin
    "And faith unfaithful kept him falsely true." … dans une recherche de différents oxymores, la performance Oxymore moi traite de la contradiction. Figure de rhétorique qui combine des termes contradictoires, l’oxymore apparaît dans une variété de contextes, y compris dans les erreurs commises par inadvertance comme « pilote au sol », ou dans la littérature, pour révéler un paradoxe. Prenant ce phénomène comme point de départ, le but de cette expérience est de créer un plan de contradictions au niveau de la perception, à la fois physique, visuelle et mentale.
    En passant par divers oxymorons utilisés en tant que script pour sa narration, l'artiste va créer une nouvelle histoire. Ce nouveau récit de possibilités porte en soi l'illustration grotesque de tableaux vivants. Le paradoxe ici est considéré comme une déclaration d'acceptation de tous les effets schizophréniques que révèle ce jeu. Se rapprocher de la réalité, c'est comme se rapprocher de l’horizon.
    20h : concert, Colin Chambers

    Dates 31/08/2013 - 20/09/2013
    Domaine art contemporain
    Période XXIe siècle
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique