Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
MARK COHEN

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition MARK COHEN et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

MARK COHEN

© Mark Cohen, Woman with red lips smoking, 1975 / Courtesy ROSEGALLERY

© Mark Cohen, Blackberries, 2008 / Courtesy ROSEGALLERY

© Mark Cohen, pink jumprope, 1975 / Courtesy ROSEGALLERY

© Mark Cohen, Torn shirt, Wilkes-Barre, 2012

© Mark Cohen, Bubblegum, Wilkes-Barre, 1975

© Mark Cohen, Bare thin arms against aluminum siding, 1981

MARK COHEN

DARK KNEES 1969-2012

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    LE BAL PRÉSENTE CET AUTOMNE LA PREMIÈRE EXPOSITION MAJEURE EN EUROPE DU PHOTOGRAPHE AMÉRICAIN MARK COHEN.
    Mark Cohen est né en 1943 à Wilkes-Barre, petite ville minière de Pennsylvanie. Au début des années 70, tout en s’inscrivant dans la droite ligne de la «Street photography», genre dominant de la photographie américaine à cette période, il invente une écriture singulière marquée par un agencement fulgurant des lignes et, au même moment, une saisie instinctive de la qualité organique, sculpturale des formes. Dans son atelier, se font face deux photographies: l’une de la période surréaliste d’Henri Cartier-Bresson et l’autre d’Aaron Siskind. On retrouve la géométrie élégante de l’un et la plénitude aride de l’autre dans l’oeuvre de Mark Cohen, exposée par John Szarkowski au MoMA dès 1973.
    Arpentant inlassablement depuis 40 ans les rues de sa ville natale et de ses environs, Mark Cohen capture, ou plutôt prélève, des fragments de gestes, postures ou corps. En coupant et sculptant ainsi dans l’épaisseur du monde, la photographie de Mark Cohen impose par touches successives une vision kafkaïenne, impitoyable et poétique, d’un territoire avec lequel il fait corps. Une vision de l’intérieur. Le déclin de la petite ville minière est bien là mais la quête de Mark Cohen est dénuée d’intention documentaire. Répétitif jusqu’à l’obsession, il ne sait ni ce qu’il cherche ni pourquoi il est venu, mu par la beauté d’une rencontre fortuite, par les tourments ou délices qu’il devine dans la substance de l’autre.

    Dates 27/09/2013 - 08/12/2013
    Domaine photographie
    Période XXe siècle
    Site officiel Le BAL
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils ont envie de la voir (49)

    • agnes
    • mathilde.simonian
    • laurefarantos
    • davidpacheco
    • jcs
    • Dee D.Haze
    • kamille-chevallier
    • lezeromasque
    • emilie.pitard
    • Rouckaque
    • margueritelaborde9002
    • oriane_b_parker
    • mina.jerine
    • eric.faussabry
    • romain-p
    • bauwin
    • sophie.caron
    • charlottecavalie
    • tortrachel
    • alain.hoa
    • maryline.couette
    • jen.lee
    • albine.bessire
    • niaisebird
    • delparis
    • anna
    • laelaelae
    • Dcostelli
    • jeannedeferluc
    • gennamicheli
    • personne1
    • chloe.gautier
    • besse.morgane
    • yuehjung
    • a-m.22
    ...et 14 autres personnes

    Ils l'ont vue (13)

    • STEPHANIE
    • triboulet.renaud
    • hatice.pinarbasi
    • cecile.poulot
    • ilonaflora.gaal
    • eleonore.dornano
    • OoPsyPoOsy
    • mesca8
    • agathe.m.gautier
    • aurelie.caudron
    • pierre.mourey
    • lea.roy.714
    • zoe.berthet
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.