Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Sergio Larrain

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Sergio Larrain et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Sergio Larrain

Passage Bavestrello, Valparaiso. Chili, 1952. © Sergio Larrain/Magnum Photos

Rue principale de Corleone. Sicile, 1959. © Sergio Larrain/Magnum Photos

Sergio Larrain

Vagabondages

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    Rétrospective du photographe chilien Sergio Larrain.
    Cet ensemble retrace l’essentiel de son parcours singulier. Des images rares, une approche poétique, un photographe brillant qui a inspiré toute une génération de photographes. L’exposition de la Fondation HCB, différente de celle des Rencontres d’Arles, présente sur deux étages 128 photographies en noir et blanc, dont un ensemble précieux de tirages d’époque et quelques inédits. Les enfants abandonnés de Santiago, Londres, Paris, l’Italie, Valparaiso et l’Amérique du Sud en général comptent parmi les séries présentées. Dans les vitrines du deuxième étage, les visiteurs peuvent découvrir la documentation sur les livres et les parutions dans la presse. Au troisième étage, est présenté un album réalisé en 1995 par Sergio Larrain. Il réunit textes, dessins et photographies – sa cosmogonie personnelle – et concentre toutes les préoccupations des dernières années de sa vie.

    Dates 11/09/2013 - 22/12/2013
    Domaine photographie
    Site officiel Fondation Henri Cartier-Bresson
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 04/12/2013

      De très belles images qui transmettent bien l'énergie et la solitude des sujets (la série sur les enfants des rues à Santiago est magnifique).

    • ';
    • 16/11/2013

      Fascinante !

    • ';
    • 27/10/2013

      Très belle découverte grâce à cette exposition très (trop) courte.

    • ';
    • 13/09/2013

      Peut-être le plus grand photographe du monde! Une touche de réalisme magique typiquement latino-américaine et une grâce première restituée à ces espaces, à cette terre comme si la colonisation n'avait pas eu lieu. Une liberté sans mesure que Larrain tente même d'appliquer à l'univers plus étriqué de Londres ou Paris. Bouleversant d'un bout à l'autre.

    • ';

    Ils ont envie de la voir (76)

    • dominique.branger
    • agnes
    • delphinequartetqueme
    • LG75
    • varna
    • mathilde.simonian
    • Sacha-Ursula
    • MarineBrnt
    • mfouere5986
    • chloe.bringuier
    • anne.pauline.mathieu
    • kamille-chevallier
    • helixfelix
    • isabelleaguerre
    • FlorentMorel
    • robinebertrini
    • laurentjack
    • STEPHANIE
    • camille-roussel
    • julie.ruols
    • lea.rolet302
    • PPP
    • lacabane
    • Bianca9
    • cfonder
    • clemence.arrigoni
    • Lau
    • gtisserant
    • camille-jouneaux
    • kaja-j
    • simonepiangerelli
    • Khelah
    • chloe.barthel
    • juliette.scheigam
    • sophie.caron
    ...et 41 autres personnes

    Ils l'ont vue (34)

    • jcs
    • cebolang
    • flore
    • codubois
    • etienne.briere
    • Rouckaque
    • Tad
    • Sandrine-Drine
    • lnbsi
    • triboulet.renaud
    • delphine
    • akongly
    • mdechaterton
    • isadora.gueguen
    • claudineh
    • rebelaki.irini
    • masse.melanie
    • Enrique
    • florent.martin.9849
    • alain.hoa
    • personne1
    • besse.morgane
    • lena.mazilu
    • emma
    • christophe.chaumette
    • marina.rougeot
    • cleo.demoustier
    • piaduvigneau
    • alexandre.monclin
    • lea.roy.714
    • remyj.duval
    • zoe.berthet
    • Delph_J
    • enrique.longedo
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.