accéder à exponaute
Votre action a été enregistrée avec succès !
La Cité Interdite au Louvre

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition La Cité Interdite au Louvre et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

La Cité Interdite au Louvre

Anonyme, Portrait de l’impératrice, épouse de l’empereur Mingzong

Extrait d’un portfolio de portraits des impératrices, des concubines et des princes héritiers de la dynastie Yuan Dynastie Yuan (1271-1368), encre et couleurs sur papier, H. 54 cm ; L. 74 cm. Peinture : 41,2 cm ; l. 29,8 cm

Anonyme, Portrait de l’empereur Yongzheng en costume occidental

Œuvre peinte dans les ateliers du palais Dynastie Qing, période Yongzheng (1723-1735), encre et couleurs sur soie, panneaux de bois H. 52,3 cm ; l. 43 cm

Vase zun bleu et blanc en forme de grenade, à décor d’amadouviers

Dynastie Ming, période Xuande (1425-1435), porcelaine bleu-et-blanc, H. : 19 cm, D. de l’ouverture : 6,9 cm, D. de la base : 9,7 cm

La Cité Interdite au Louvre

Empereurs de Chine et rois de France

  • billet

    billets

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    précedent

    France 2 – La Cité interdite au Louvre, empereurs de Chine et rois de France - 16/11/2011

    /

    Les trésors de la Cité interdite font l’objet d’une grande exposition qui présente une sélection de cent trente oeuvres dans trois espaces distincts du musée.Fruit d’une intense coopération entre la France et la Chine, cette manifestation constitue sans aucun doute un événement majeur des échanges culturels et diplomatiques entre ces deux pays. L’exposition retrace l’évolution de la Cité interdite selon un parcours chronologique construit autour des grands empereurs qui ont dirigé la Chine du milieu du XIIIe siècle au milieu du XIXe siècle. Les cent trente oeuvres majeures prêtées par la Chine – peintures, vases, coupes, laques, costumes d’apparat, tenues militaires ou calligraphies – sont mises en perspective avec les figures emblématiques de l’histoire impériale chinoise. Dans les salles d’histoire du Louvre, l’exposition montre la succession des souverains chinois et, pour chaque période, les échanges qui ont pu exister entre la France et la Chine.Dans les fossés médiévaux du Louvre, une maquette de la Cité interdite permet de saisir l’ampleur de ce palais surgi ex nihilo de la volonté d’un seul homme, l’empereur Yongle (1403-1424), tandis qu’un montage vidéo évoque en images l’histoire de son architecture.Sont également présentés dans l’aile Richelieu la salle du trône de l’empereur Qianlong (époques Louis XV et Louis XVI) et les chefs-d’oeuvre qu’il a fait exécuter à la peinture sur soie, en particulier les portraits grandeur nature de ses chevaux.

    Dates 29/09/2011 - 09/01/2012
    Domaine art asiatique
    Site officiel Musée du Louvre
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 27/01/2012

      Une exposition mal organisée, en pièces détachées, le parallèle entre la France et la Chine est mal exploité. Dommage, l’idée était bonne et la Cité interdite fascinante !

    • ';
    • 08/01/2012

      Je n’ai jamais aussi peu compris une exposition. C’est fouilli, mal organisé et quel est le but de ce parallèle ? Dommage, l’idée est bonne, mais on ne comprend pas.

    • ';
    • 08/01/2012

      Le parallèle avec l’histoire de France permet de situer dans le temps les Dynasties chinoises.

    • ';
    • 27/12/2011

      Idée intéressante au départ mais mal exploitée. On a du mal a faire le parallèle entre les deux civilisations. De plus devoir se balader sur 4 sites différents à l’intérieur du Louvre n’aide pas du tout a la compréhension de l’exposition

    • ';
    • 14/12/2011

      mal fichu, il faut un GPS

    • ';
    • 12/12/2011

      de belles pièces chinoises, par contre effectivement le parallèle avec la France n’a pas bcp d’intérêt

    • ';
    • 08/12/2011

      Les pièces « chinoises » sont très intéressantes, et forment l’atout majeur de cet exposition. Mais, bien que la volonté de faire correspondre la royauté française / le Louvre avec l’Empire chinois / la Cité Interdite soit manifeste, la fragmentation en trois lieux d’exposition, et les manques de parallèles « évidents » ont nourri ma déception.

    • ';
    • 24/11/2011

      Décevante! L’éparpillement de l’exposition est vraiment fatiguant, la comparaison entre le palais de cité interdite et le Louvre tirée par les cheveux, la présence des œuvres du département d’histoire du Louvre au milieu des œuvres chinoises brouille plus qu’elle n’explicite le propos. Heureusement que les objets présentés sont très beaux!

    • ';
    • 24/11/2011

      L’exposition est très intéressante et complète, on eut y voir des peintures, des objet, des vêtements, des morceaux d’architecture et une belle maquette de la cité interdite. Cette exposition reprend en partie celle du Petit Palais en 1996 , cependant le parallèle avec le royaume de France n’est pas toujours très pertinent.

    • ';
    • 18/11/2011

      La richesse et la diversité des pièces exposées est indéniable, mais la sauce ne prend pas. le parcours est morcelé et les intentions amicales/commerciales avec la chine à peine dissimulées.

    • ';
    • 15/11/2011

      Convergences entre Cité Interdite et Louvre au fil de leurs hôtes successifs: un sujet démesuré qui, contre toute attente d’exotisme, de secrets dévoilés,d’intrigues déjouées, d’ »incidents diplomatiques » évités ou non, est disséqué avec didactisme,clarté, sans enchantement.

    • ';
    • 14/11/2011

      Le chapelet de critiques sur cette exposition est sans doute fonction d’une attente démesurée, on n’allait tout de même pas démonter la cité interdite pour la remonter pierre par pierre à Paris. Sans être un moment d’anthologie, c’est une jolie exposition d’art Chinois avec des pièces sublimes, le rapport établi avec le Louvre sans être fulgurant n’est pas illégitime, et en période de faible affluence le jeu de piste à travers le Louvre pour rejoindre les différentes parties de l’exposition est plus ludique que contraignant.

    • ';
    • 12/11/2011

      De très jolies pièces. Mais quelles dommages que la vitesse se transforme en un marathon a travers le musée

    • ';
    • 31/10/2011

      Une réelle incompréhension du fil conducteur de cette exposition : la comparaison entre la Cité Interdite et le Louvre semble être « sortie du chapeau », s’appuyant sur des textes beaucoup trop longs et des frises chronologiques de chaque pays qui nous rappellent nos manuels d’histoire du secondaire… Dans la forme, la présentation est dissolue et le découpage en trois zones différentes du musée totalement injustifié. Parmis les quelques pièces intéressantes de cette exposition, une seule est bien mise en scène : le trône de l’empereur. Les autres pièces sont noyées.

    • ';
    • 31/10/2011

      Des œuvres de grande qualité dans une présentation inappropriée : la répartition sur 3 lieux ne semble pas adaptée, le parallèle Louvre/Cité interdite est mal présenté (car peu pertinent ?). Une exposition décevante.

    • ';
    • 29/10/2011

      Très déçue par cette expo, difficile à comprendre, dispersée. On hésite ente une expo vite montée sans déranger les salles existantes ou une expo trop ambitieuse. On avait vu beaucoup mieux sur la cité interdite il y a quelques années au petit palais. En plus beaucoup de monde, queue à l’intérieur du louvre, impossible de lire les explications. Parallèle entre la France et la Chine tiré par les cheveux.

    • ';
    • 29/10/2011

      Moche et mauvaise mise en scène, les textes sont mal faits, les oeuvres françaises choisies n’ont, la plupart du temps, aucun intérêt. Le lien entre la France et la Chine ne tient pas vraiment debout, les deux parties sont mal raccordées: expo très décevante, donc.

    • ';
    • 27/10/2011

      :) Les oeuvres de l’annexe 3 sont d’une qualité exceptionnelle. Ce sont de grandes peintures colorées difficiles à voir en France. :( Expo fragmentée qui perd le visiteur, les cartels n’apportent rien, l’origine des oeuvres n’est pas signalée, les objets sont entassés, le flux de visiteurs est trop important

    • ';
    • 19/10/2011

      Exposition indigeste (4 différents lieux d’expo, trop de textes historiques, scénographie pauvre) ! Lire la critique + : http://parcours-art.blogspot.com/2011/10/la-cite-interdite-au-louvre-une.html

    • ';
    • 13/10/2011

      quelle déception ! l’exposition est non seulement écartelée entre 4 espaces mais surtout l’essentiel est axé sur la France et non sur la Chine, il faut vraiment chercher les œuvres chinoises….bien sur il y a la salle du trône et heureusement quelques peintures sur soie et une dizaine de costumes sinon on douterait d’avoir vu une expo asiatique! bref hormis la salle de la maquette de la cité interdite qui est la seule salle d’expo consacrée uniquement à la Chine (derrière les remparts Philippe Auguste) grâce à quelques pièces architecturales.

    • ';
    • 10/10/2011

      La mise en scène est complètement ratée, montrer la salle du trône dans un endroit si exigu est impardonnable..

    • ';
    • 06/10/2011

      Exposition très mal organisée : il y a 3 parties sur 3 lieux différents (une partie étant elle-même répartie dans 2 zones), les 3 lieux étant assez éloignés les uns des autres. Bref, pas facile de se repérer… et vous gagnez des chances de faire plusieurs fois la queue… On nous présente les Empereurs de Chine (mais pas les Rois de France) et l’Histoire du Louvre (mais pas celle de la Cité Interdite, réduite à une maquette -très belle- et à un panneau présentant la chronologie de la construction). Le parallèle entre les deux est donc assez difficile à faire. Reste heureusement les pièces présentées issues de la Cité Interdite: habits, trônes, calligraphies…

    • ';
    • 02/10/2011

      Déçue !! pas trop compris le parallèle avec la France. Coté Roi de France on reste totalement sur sa faim. Certes coté Chine on ne s’ennuie pas, très beaux rouleaux peints représentant le voyage en Chine d’un Empereur. Plein de détails, impressionnant!!! Pour les amateurs de BD on pourrait comparer avec « trouver Charlie » c’est aussi dense et détaillé … A voir mais sans trop en attendre.

    • ';
    • 30/09/2011

      Une expo vraiment intéressante avec de très belles pièces, (malgré le fait que je n’ai pas compris la place de certaines). On suit l’histoire de France et de Chine avec les créations du Musée du Louvre et de la Cité Interdite. On ne peut voir un lien que vers la fin de la deuxième partie de l’exposition. Le gros problème de cette exposition est qu’elle se trouve séparée en 3 partie et que la dernière est vraiment éloigné des autres, mais est à voir pour la maquette de la Cité Interdite.

    • ';
    • 30/09/2011

      Contenu très intéressant, chronologique, paralèlle fait avec la France, grande maquette de la cité interdite. Mais expo et scéno mal construite. 3 lieux d’expo différents dans le Louvre, éloignés les uns des autres mal indiqués… 2 lieux différents auraient été acceptable mais là c’est trop!

    • ';
    • 29/09/2011

      Cette exposition est très mal construite. Les deux monuments (le louvre et la cité interdite) sont décrits, mais chacun de leur côté. Il n’y a aucun lien de fait entre les deux lieux, on se demande quel est le réel but de cet évènement.

    • ';
    • 17/11/2011

      Outre cette délicate peinture, Desroches a obtenu le prêt d’oeuvres rares, telles les collections d’antiques de Qianlong ou le livre funéraire du premier empereur des Ming, élément fondateur de l’histoire de Chine, qui sort pour la première fois du pays. Dommage qu’une telle connaissance soit mise à contribution pour une exposition si décevante, conçue en « retour » d’un partenariat signé avec Pékin, qui avait accueilli un « Napoléon et le Louvre » il y a trois ans. (…) Faute de place, on frise la faute de goût.
      Voir la critique complète >>

    • 18/10/2011

      Les liens sont ténus avec la France, l’attrait pour les porcelaines ou les laques étant mises au service d’une réinterprétation dans le goût ornemental parisien. Plusieurs oeuvres sont trop grandes pour les murs. L’itinéraire est particulièrement haché. (…) Par-delà cette maladresse, le Louvre a cru se sortir du dilemme en confrontant l’historique de son propre palais avec celui des empereurs chinois. Mais rien dans l’histoire (…) ne les réunit. Evidemment, cela ne marche pas.
      Voir le site >>

    • 12/10/2011

      Se préservant d’un discours sur les chinoiseries, cette exposition cherche à donner un panorama complet de la Cité Interdite en réunissant également des oeuvres issues des collections de la Bibliothèque nationale de France, du musée du Louvre et des réserves de la Cité Interdite. (…) Si le morcellement du parcours entre deux ailes distinctes du musée est nuisible à la concentration du visiteur, il répond à deux contraintes.
      Voir le site >>

    • 04/10/2011

      Alors il fallait trouver de plus vastes espaces que ces quatre couloirs où les pièces chinoises sont présentées avec des égards très variables. (…) Plus absurde encore, la faible hauteur de plafond qui interdit à plusieurs des grands portraits d’être complètement présentés (…) Un seul objet surgit, et tout est pardonné : dans la labyrinthique exposition, la consolation nous vient d’une encre sur papier de Yao Wenyan représentant Qianlong (1711-1799), sixième empereur Qing.
      Voir la critique complète >>

    • 29/09/2011

      L’ancien palais des rois de France accueille 130 chefs-d’œuvre des empereurs chinois. Une superbe exposition qui retrace huit siècles d’échanges.
      Voir la critique complète >>

    • 29/09/2011

      Le choix des oeuvres exposées est somptueux. (…) Malheureusement, l’éparpillement de l’exposition, répartie en trois lieux différents du musée, ne facilite pas la compréhension de l’ensemble, et la présentation dans les salles d’histoire du Louvre est brouillée par les collections permanentes restées in situ.
      Voir la critique complète >>

    Ils ont envie de la voir (362)

    • geoffroy.guigou
    • dominique.branger
    • albertine
    • corinegodiard
    • papposilene
    • azza
    • kily
    • delphinequartetqueme
    • sacharey
    • lyria
    • burntovice
    • srealdelsarte
    • laurefarantos
    • lodasie
    • clloisir
    • sofinet
    • louise.gombert.5
    • jcs
    • darie.mayeux
    • philippe-nassif
    • noemie-ariste
    • nanou_at
    • delphine.klock
    • christellemarie.bardot
    • merinos.melissa
    • katiefechtmann
    • caoloun
    • gabriel.touton
    • alice.martel
    • amelie.lemaux
    • patrice-pigeon
    • lilou-39
    • aurore.sun
    • So4d_91
    • sarah_poudroux
    ...et 327 autres personnes

    Ils l'ont vue (154)

    • alexislaborde
    • brokenglass
    • varna
    • hadrien
    • lenadefirmas
    • mc.monfrais
    • camille-beyle
    • mallary
    • lenamariap
    • cebolang
    • zenon
    • elric.rozet
    • amandineparis7
    • lamy.joelle
    • mellecolibri
    • mfouere
    • nick
    • jean.csap
    • joh-peccadille
    • choquene.laura
    • bolivar70
    • chjammet
    • web
    • mhoulbert
    • olivier2236
    • suguye234567
    • rejanews
    • delphine
    • fabmuse56
    • aguilhamet
    • manguee
    • PPP
    • yavgfr
    • meriam.bensassi
    • goobitchou
    ...et 119 autres personnes