Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
La saisie du modèle

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition La saisie du modèle et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

La saisie du modèle

Rodin, Femme nue à la jambe gauche écartée

crayon au graphite, plume, encre brune et pastel rouge H. 20,20 ; L. 12,7 cm

Rodin, Nuage

papier, crayon au graphite, estompe et aquarelle H. 24,90 ; L. 32,60 cm

Rodin, Ange ou Ariel

papier, crayon au graphite et aquarelle H. 32,70 ; L. 25,00 cm

La saisie du modèle

Rodin, 300 dessins 1890-1917

  • billet

    billets

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    précedent

    Présentation de l’exposition Rodin 300 Dessins au musée Rodin - 9/12/2011

    Exposition La Saisie du modèle – Interview de Dominique Viéville, commissaire général de l’exposition - 5/01/2012

    /
    précedent

    Achetez vos billets coupe-file pour l'exposition La saisie du modèle dès maintenant ! Le paiement des tickets est sécurisé.


    logo-Digitick Entr 8.3 € Achetez vos billets >
    logo-Fnac Visite simple 0 € Achetez vos billets >

    On connaît Rodin sculpteur, mais connaît-on Rodin dessinateur? Cette exposition rassemble de façon spectaculaire 300 dessins des trente dernières années. C’est, dans la dernière partie de sa vie, la forme d’expression prépondérante de l’artiste. C’est à la fin des années 1890, que Rodin entama une véritable carrière de dessinateur en s’adonnant quotidiennement au dessin. Cela devint manifeste lorsque le sculpteur exposa ses œuvres graphiques à Berlin, en 1903, où il montra près de trois cents dessins à la 8e Sécession. Le propos de l’exposition est de renouer avec la richesse et l’ampleur des expositions de dessins organisées du vivant de l’artiste et de permettre de prendre la mesure du degré d’accomplissement de Rodin dessinateur et aquarelliste. A travers la reconstitution de grandes séries identifiables comme les Psychés, les Femmes au peignoir, les Danseuses ou les découpages et les dessins réhaussés d’aquarelle, certains thèmes et certaines caractéristiques du dessin de l’artiste sont explorés. Sa pratique même, avec les jeux et enjeux d’une forme qui se cherche sans cesse, souvent reprise et corrigée, découpée ou dédoublée ; le rapport des corps à l’espace, des corps en apesanteur ou qui créent leur propre espace ; la lancée maîtrisée d’un trait continu et constant qui définit une forme synthétique ; ou encore, l’importance du thème de la femme fatale ou de celui des corps sexués. Le parcours proposé aboutira aux dessins ultimes de Rodin qui permettent de saisir l’extraordinaire tension introduite par l’artiste entre le naturalisme d’un dessin, captant un geste, un mouvement, dans toute son immédiateté et sa justesse, et l’indépendance grandissante du trait et de la couleur. Rendre sensible la liberté du dessin chez Rodin, qui a contribué à ouvrir un espace immense aux artistes du XXe siècle, est le véritable projet de cette exposition de trois cents dessins.

    Dates 18/11/2011 - 01/04/2012
    Domaine arts graphiques
    Périodes XXe siècle, XIXe siècle
    Artiste Auguste Rodin
    Site officiel Musée Rodin - Paris
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 03/04/2012

      Aborder Rodin par le dessin, avant la sculpture, est une entreprise originale car elle révèle un aspect méconnu du travail de l’artiste. Suivre sa démarche à travers les différentes techniques qu’il met en œuvre, c’est ce que propose l’exposition « La saisie du modèle » en présentant 300 dessins effectués entre 1890 et 1920. C’est dans la dernière partie de sa vie que Rodin pratique le dessin, comme un premier rapport créateur, comme une expression immédiate de la vie qu’il capte, et ce, indépendamment de son travail de sculpteur. Ainsi les 15 sections de l’exposition montrent pas à pas la démarche créative, où l’on assiste aux différentes étapes de la création de l’œuvre, partant du dessin d’après nature ou du dessin instantané, où Rodin dessinait en regardant avant tout son modèle et non sa feuille, en passant par un regard synthétique où le trait s’affine et se précise, utilisant le découpage, qui permet de répliquer la même forme dans plusieurs compositions différentes comme [Eros], et la couleur pour faire ressortir ou pour cacher la forme initiale. On passe un long moment à mesurer l’importance du travail de la forme, de sa réplication, de sa déclinaison sur le mode du thème et des variations. Dans cette sérialisation, Rodin peut retravailler son sujet en lui donnant un nouveau sens, et une nouvelle vie. On retient les [Danseuses Cambodgiennes] qui fascinent tant le peintre, rencontrées lors de la visite officielle du roi du Cambodge à Paris, car l’abondance des croquis reflète état de l’émotion de Rodin. Tant de nouveauté dans les mouvements, l’attitude générale, les vêtements et les couleurs, permet à l’artiste de concentrer son travail sur des détails de mouvements, en rendant par exemple la complexité des gestes des mains et des doigts dans la danse khmère. L’exposition est très didactique et permet au néophyte d’entrer directement dans le sujet. L’avantage du musée Rodin, par beau temps, c’est aussi de pouvoir flâner dans les jardins après l’exposition, et de voir les incontournables sculptures comme [La porte de Dante] ou [Le penseur].

    • ';
    • 31/03/2012

      Pour commencer par les points positifs, bien sûr les dessins sont tout à fait extraordinaires. Les corps nus sont sublimés, si bien que même lorsque la pose du modèle pourrait encourager la pornographie, tout reste d’un subtil érotisme. Les modèles sont en mouvement et sortent de leur cadre. Le travail de l’encre est de l’aquarelle donne à voir une technique incroyable qui ne fait que caresser les courbes ou rehausse les volumes féminins. C’est un véritable délice de faire des liens avec toute l’histoire du nu… La triste vérité qu’il faut dire malgré tout, c’est que la scénographie est désastreuse: les lumières traumatisent les esquisses; les dessins sont classés par thèmes et l’on est constamment obligés de retourner en arrière pour passer au suivant, chercher la suite. On entre directement dans l’exposition dont la première pièce est un couloirs, ce qui ne se prête pas à la contemplation mais plutôt au passage. D’autre part, Le choix de la couleur des murs ne présente rien d’original et ce gris détonne avec la vivacité des dessins. Sans oublier, que des spécialistes ont tout de même réussi à accrocher deux oeuvres dans le mauvais sens… Ce qui n’est pas admissible. Impossible donc de parler d’une expo entièrement satisfaisante car les oeuvres mériteraient un écrin autre que celui proposé. Malgré tout, on ne doit pas se passer de voir de telles beautés et le jardin printanier est exquis!

    • ';
    • 06/03/2012

      Exceptionnel, je vous dis S’il ne fallait en voir qu’une, la voilà Et après , filez à Vienne voir les nus de KLIMT

    • ';
    • 05/03/2012

      J’ai beaucoup aimé : dommage que 2 tableaux aient été accrochés à l’envers !

    • ';
    • 05/03/2012

      Cette scénographie (le regroupement des œuvres par approches techniques, l’encadrement, la lumière… et la présentation) respecte et met bien en valeur la finesse des dessins de Rodin ! Quelle émotion

    • ';
    • 19/02/2012

      Très belle exposition. Les dessins ont du être durs à choisir parmi tous ceux qui ont été produits par l’artiste. De très beaux nus féminins qui seront appréciés par les amateurs. C’est agréable de découvrir une autre facette de l’oeuvre de cet artiste. Seul bémol : dommage que le musée soit actuellement en réfection, c’est toujours un plaisir de retourner le visiter. Petit conseil : choisissez un jour où il fait beau pour profiter à fond de la visite des jardins

    • ';
    • 02/01/2012

      Une très belle exposition, qui décompose le travail de Rodin en plusieurs étapes et met en regard différentes oeuvres avec beaucoup de clarté. Les dessins sont magnifiques -essentiellement des nus féminins, mais aussi quelques gracieuses danseuses cambodgiennes- et on ressort avec le sentiment d’un bel et complet aperçu du travail de Rodin dessinateur.

    • ';
    • 24/02/2012

      Une obsession s’offre à grands traits lâchés au galop sur des pages qui semblent encore froissées par la vigueur du crayon. (…) En quelques jours, [Rodin] réalisera 150 dessins. Ceux-là mêmes qui font le succès de l’exposition chez Bernheim l’année suivante, intitulée « 300 dessins », nombre fétiche que l’exposition du musée Rodin reprend aujourd’hui.
      Voir la critique complète >>

    • 17/02/2012

      La collection du Musée Rodin, à Paris, recèle des merveilles aujourd’hui présentées sous leur meilleur jour. La commissaire de l’exposition, Nadine Lehni, s’est efforcée d’établir des séquences (15 en tout) correspondant à de vastes ensembles (le dessin instantané, les figures dans l’espace, Psyché…). (…) Une présentation splendide.
      Voir le site >>

    • 18/11/2011

      En écho à l’exposition « Bourdelle que du dessin » au musée Bourdelle, le Musée Rodin dévoile à partir d’aujourd’hui « La saisie du modèle. Rodin 300 dessins, 1890-1917 ». (…) Dessins découpés, instantanés, synthétisés ou combinés sont autant de techniques dont use Auguste Rodin. En isolant et en expliquant chacun des « secrets » de fabrication de l’artiste, l’exposition nous fait entrer dans l’intimité du processus créatif du maître.
      Voir le site >>

    Ils ont envie de la voir (265)

    • alinawolf
    • nanou
    • delphinequartetqueme
    • sacha.rey2540
    • mc.monfrais
    • jcs
    • victran
    • diane-d
    • oriane.tusauraspas
    • Dee D.Haze
    • justinegautier92
    • maxbonhomme
    • clairelanget
    • chloe.bringuier
    • philippine.demonval
    • clotilde.pointivy
    • anne.pauline.mathieu
    • noelle
    • joh-peccadille
    • ckrzykowiak
    • j.ossart0
    • fumiko_shioda
    • sylvia.toth.5
    • juste.peciulyte
    • marie.adamski
    • pppoooppp
    • Simeonbrault
    • cecile.houchois
    • epure
    • anaisguery
    • nasnoussa75
    • amdenn
    • julie.monne
    • laura
    • amelie.thorel
    ...et 230 autres personnes

    Ils l'ont vue (86)

    • varna
    • judith.lasry
    • mathilde.simonian
    • srealdelsarte
    • saravercheval
    • n.hoang
    • camilleserra
    • etienne.briere
    • suguye234567
    • la.styliste
    • rejane
    • lulu
    • rute.marques
    • cyrildejean
    • melanie.laneyrie
    • manguee
    • antje-burmeister
    • goobitchou
    • margaux-s
    • Bianca9
    • cfonder
    • saracastille
    • titisa91
    • marion.garczynski
    • margaux.parent
    • gourdet.ludine
    • pasepartou
    • laura.osdoit
    • olivierb
    • claire
    • rooloofrog
    • annieferretarnaud
    • marion.neveu.35
    • hatice.pinarbasi
    • amybenadiba
    ...et 51 autres personnes