Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
La Renaissance et le Rêve

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition La Renaissance et le Rêve et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

La Renaissance et le Rêve

Paolo Véronèse, La vision de Sainte Hélène, avant 1534 (détail) ©The National Gallery, Londres, Dist. RMN-Grand Palais / National Gallery Photographic Department

Battista Dossi, Allégorie de la Nuit, vers 1543-1544. Huile sur toile, 82 x 149,5 cm. Dresde, Staatliche Kunstsammlungen, Gemäldegalerie. © BPK, Berlin, Dist. RMN-Grand Palais / Elke Estel / Hans-Peter Kluth

Jan Ier Bruegel, dit Jan de Velours et Hans Rottenhammer, Le Rêve de Raphaël ou Allégorie de la vie humaine, 1595. Peinture sur cuivre, 35 x 51 cm. Toronto, Collection Art Gallery of Ontario, Gift of Joey and Toby Tanenbaum, in loving memory of Max T

Lorenzo Lotto, Le Songe de la jeune fille ou Allégorie de la Chasteté, vers 1505. Huile sur bois, 42,9 x 33,7 cm. Washington, National Gallery of Art Samuel H. Kress Collection. © Courtesy National Gallery of Art, Washington

Domínikos Theotokópulos, dit le Greco, Le Rêve de Philippe II, vers 1579. Huile sur toile, 140 x 110 cm. Madrid, Patrimonio Nacional et Real Monasterio de El Escorial. © 2013. Photo Scala, Florence

Hieronymus Bosch, Visions de l’Au-delà : Le Paradis terrestre (a), La Montée des bienheureux vers l’empyrée (b), La Chute des damnés (c), L’Enfer (d), 1505-1510. Huile sur bois, 88,5 x 41,5 cm (a, b), 88 x 44 cm (c, d). Venise, Palazzo Grimani. © 201

La Renaissance et le Rêve

Bosch, Véronèse, Greco

  • billet

    billets

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    précedent

    Le songe du Docteur de Dürer - 15/10/2013

    Bande-annonce de l'exposition - 15/10/2013

    Présentation de l'exposition - 15/10/2013

    /
    précedent

    Achetez vos billets coupe-file pour l'exposition La Renaissance et le Rêve dès maintenant ! Le paiement des tickets est sécurisé.


    logo-Digitick Entr 12.5 € Achetez vos billets >
    logo-Fnac Entr 12.5 € Achetez vos billets >

    Issue elle-même d’un rêve de vie nouvelle, la Renaissance a conféré aux songes, à leur interprétation, à leur représentation, une extraordinaire importance : dans la vie politique et sociale, avec le renouveau des pratiques divinatoires ; dans la littérature; dans les débats médicaux et théologiques, notamment lors de la terrible chasse aux sorcières qui du XVe au XVIIe siècle a sévi en Europe. Alors a fleuri ce que l’on pourrait appeler l’« ancien régime » du rêve, fondé sur l’idée que le sommeil et les songes nous mettent en relation avec les puissances de l’Au-delà. Entre les images de l’art et les images oniriques, existe-t-il une profonde affinité ? D’autre part, comment s’acquitter de l’impossible tâche de représenter ce que rêve un rêveur ? Aux XVe et XVIe siècles, si certains explorent le rêve en tant que révélation d’un autre monde, saint ou infernal, et si d’autres l’utilisent pour transfigurer le vécu quotidien ou montrer sa dimension érotique, chez les plus exigeants il est perçu comme une métaphore de l’art lui-même. À une célèbre exception près — celle de Dürer, évoquée à la fin de l’exposition —, les artistes de la Renaissance ne peignent pas leurs propres rêves. Ils peignent ceux des autres, ou ceux qu’ils pourraient avoir ; ils représentent tantôt des récits de rêve, tirés de la mythologie et de l’histoire sainte, tantôt des visions reconstruites qui se font parfois cauchemardesques. Mais tous se heurtent à la même difficulté : peindre le rêve, c’est-à-dire non l’apparence mais l’apparition, c’est vouloir objectiver l’inobjectivable. Tenter de peindre l’onirique, c’est donc, à bien des égards, transgresser les frontières de l’art.

    Dates 07/10/2013 - 26/01/2014
    Domaine peinture
    Artistes El Greco
    Jérôme Bosch
    Site officiel Musée du Luxembourg
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 20/01/2014

      Une belle exposition, des oeuvres magnifiques et des présentations claires qui montrent bien l'interprétation et l'utilisation du rêve par les artistes. Vraiment à faire !

    • ';
    • 31/12/2013

      Très belle exposition. Le commissaire a réussi à rassembler des chefs d'oeuvre (Lotto, Bosch, Sarto) autour d'une très belle thématique. On peut seulement déplorer que victime de son succès l'espace du Musée du Luxembourg trouve assez vite ses limites.

    • ';
    • 29/12/2013

      Exposition peu convaincante de variations autour du rêve. La faute à une absence de scénographie ou au nombre limité d’œuvres ?

    • ';
    • 16/12/2013

      Variations autour du rève : de superbes toiles de cauchemards, des rèves bibliques, et des beautés alanguies ... Il faut se faufiler dans la foule, mais avec quelques aller-retours on y arrive !

    • ';
    • 07/12/2013

      A mon sens la scénographie était inexistante. Plutôt que de nous expliquer en quoi consistent les rêves d'untel ou autre, il aurait mieux valu par exemple mettre l'accent sur les différences de représentation du rêve entre l'Italie et l'Allemagne/Pays Bas, Puis surtout, des salles bondées et un parcours freiné par les audioguides...

    • ';
    • 25/11/2013

      J'ai vraiment eu du mal à me plonger dans les rêveries du Luxembourg, faut vraiment avouer que voir des croûtes sous prétexte d'illustrer son propos, ce n'est vraiment pas propice à l'abandon de soi. Y avait une scénographie?

    • ';
    • 02/11/2013

      La scénographie et les lumières restituent une ambiance feutrée propice à la réflexion autour du rêve et les impressions sur mur intègrent astucieusement à l'ensemble les œuvres manquantes. Des oeuvres de maitres remarquables (Le Corrège, Zucchi, Le Greco, Véronèse et plus particulièrement ici Bronzino & L. Carrache), aux côtés de seconds couteaux qui ont au moins le mérite de participer de façon pertinente au propos. Un belle expo bien documentée donc, mais qui, de façon tout à fait subjective, manquait un brin de charme.

    • ';
    • 29/10/2013

      Très agréable surprise !!! Audio guide recommandé - un moment d'oubli dans le rêve.

    • ';
    • 21/10/2013

      Une heureuse surprise. Beaucoup de clarté dans le propos, mais surtout un goût très sûr dans la sélection des œuvres mettant à contribution beaucoup de prêteurs différents. Les grands noms sont là, mais les trésors de peintres moins célèbres leur volent la vedette: Zucchi, Carraci, Battista Dossi, Marc Antonio Raimondi et quelques autres sans oublier le Paris Bordone de l'affiche.

    • ';

    Ils ont envie de la voir (189)

    • oanell
    • alinawolf
    • cel.guillaumet
    • brokenglass
    • LG75
    • varna
    • mathilde.simonian
    • laurefarantos
    • darie.mayeux
    • justinegautier92
    • dominique-dom
    • fabienne.hippolyte
    • nick
    • anne.pauline.mathieu
    • jean.csap
    • la.styliste
    • magali.sautreuil.3
    • nathalie_tissot
    • alba-r
    • STEPHANIE
    • dylan-buffinton
    • fred.et.riek
    • benjaminpasquier
    • felip19
    • cl.lafuente
    • b.ghezzi
    • narimane_koubache
    • aguilhamet
    • marion.chombartdelauwe
    • c-lorriaux
    • mariapia
    • Sofka
    • Tad
    • mathieu.melon.9
    • opheliaautumn
    ...et 154 autres personnes

    Ils l'ont vue (93)

    • agnes
    • mc.monfrais
    • cebolang
    • flore
    • jlonni07
    • helixfelix
    • dolkebgbv
    • M.garnier.92
    • xjgs
    • mc.blanc
    • MasterOogway
    • ocyale9715
    • wiki.vandekamp
    • manguee
    • cbaumann
    • c_beauvais
    • PPP
    • yavgfr
    • Sandrine-Drine
    • marion-a
    • Bianca9
    • sessie092
    • Ghislaine F.
    • eri
    • ciccio
    • cristiancabrera
    • estsvet
    • anne
    • josette.serbource
    • sebastien
    • kvmarin
    • claudineh
    • camille-jouneaux
    • rebelaki.irini
    • sarah-baach
    ...et 58 autres personnes