Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Quatre siècles de création

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Quatre siècles de création et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Quatre siècles de création

Le château de versailles raconte le mobilier natio...

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    Le chateau de Versailles présente une exposition consacrée aux collections et aux créations du mobilier national, depuis le garde- meuble de la couronne sous louis XIV jusqu’à nos jours. Le parcours propose deux volets : le premier évoque le remeublement historique du château de versailles, favorisé par une politique active de dépôts du mobilier national. le second expose des créations contemporaines de cette institution dont la mission première est de meubler les palais officiels et qui comprend également les manufactures de tissage des gobelins, de beauvais et de la savonnerie. Le premier volet de l’exposition, qui se déroule dans les Grands Appartements et dans l’Appartement de Madame de Maintenon, fait le point sur les dépôts les plus récents permis par les investigations du Mobilier National et en révèle la richesse et la variété. Depuis 2007, une politique active de dépôts du Mobilier national en faveur de Versailles a permis de faire entrer au Château des meubles et objets d’art de première importance : des œuvres qui proviennent de Versailles et qui ont échappé aux ventes révolutionnaires ou d’autres qui offrent une parfaite équivalence avec celles disparues ou exilées telles que bureaux plats, pendules, chaises, etc.. Ce rapprochement entre l’institution héritière du Garde-Meuble de la Couronne et Versailles s’était amorcé au cours du XXe siècle, enrichi par la redécouverte des modes de fonctionnement du Garde-Meuble et une meilleure connaissance de l’histoire du Mobilier national et de son rôle de mécène : c’est ainsi qu’a pu revenir en 1953 le bureau du Dauphin par BVRB. Ces échanges ont pris récemment un essor nouveau dans le cadre d’une politique volontaire entre les responsables des deux institutions. plus d’une centaine d’oeuvres de provenance royale rejoint ainsi les collections de Versailles, marquant une étape décisive dans cette tâche immense qu’est le remeublement du Château entièrement vidé par les ventes révolutionnaires. Dans le cadre de ce dépôt majeur sont présentés aujourd’hui le tapis livré en 1757 pour la chambre de la Dauphine, le paravent du cabinet de Marie-Antoinette de 1783, l’essentiel du décor textile de l’Antichambre du Grand Couvert de la Reine ou encore des œuvres du Grand Trianon pour Napoléon Ier et du Petit Trianon pour le Duc d’Orléans. Et aussi une paire de consoles plaquées de bois de rose et ornées de bronzes dorés, faites par Guillaume Beneman pour Louis XVI, plusieurs pendules, merveilles de mécanique commandées pour Louis XVI, Marie-Antoinette et la famille royale, des vases en porphyre et bronze doré de Valladier pour Madame Du Barry, illustrant son goût pour l’Antique. Sont également exposées des œuvres plus insolites, et des pièces utilitaires qui sont à même de rendre perceptible la vie quotidienne dans une résidence telle que Versailles.

    Dates 20/09/2011 - 11/12/2011
    Domaines histoire
    arts décoratifs
    Période XVIIIe siècle
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 02/12/2011

      Bien mais sans plus…

    • ';
    • 17/11/2011

      la première partie (les dépôts du Mobilier National à Versailles) laisse sur sa faim, mais l’exposition de meubles contemporains dans les appartements du dauphin et de la dauphine est intéressante pour les recherches sur les couleurs , les lignes …et le parallèle entre les appartements royaux et… »républicains ». Certaines créations sont superbes.

    • ';
    • 20/10/2011

      Finalement le mobilier contemporain n’a pas sa place partout…A Versailles et à ma grande surprise, cela ne passe pas vraiment. De belles pièces en revanche à voir pour ce qu’elles sont.

    • ';
    • 19/09/2011

      Depuis quelque temps, Versailles semble en partie géré par quelqu’un dont la légitimité n’est pas évidente. Décorateur, il se pique d’être scénographe d’exposition, avec souvent bien peu de bonheur. C’est ici le cas, hélas. Comment peut-on imaginer présenter des meubles dans des vitrines ? Mal éclairées, qui plus est. La présentation de ces magnifiques dépôts est tout simplement médiocre, quand elle n’est pas ridicule comme celle, dans la galerie des Glaces, du bureau plat ayant servi à la signature du traité de Versailles.
      Voir la critique complète >>

    Ils ont envie de la voir (32)

    • zenon
    • joh-peccadille
    • bahia.salima
    • fabmuse56
    • claire.reigneau.desproges
    • morgane.baer
    • horten5727
    • miniju88
    • g.bouterin
    • goobitchou
    • marion-a
    • angelica.vincent
    • fleur.demarty
    • blauvac.warren
    • galvez.katherine
    • Christelle
    • dburthey
    • cyril.rivoire
    • eric.dbll
    • flora.durand
    • nais-3082
    • clo-bell
    • bblain
    • leblanc.regis
    • poulain.vincent
    • fairouz.guedouar
    • Beedeeyou
    • luorita
    • benhaimlisa
    • shualn

    Ils l'ont vue (16)

    • titisa91
    • FrederiqueC.
    • kvmarin
    • claudineh
    • toitoine1789
    • delphine-v
    • vdr
    • techer_angie
    • amybenadiba
    • mariecaye
    • florent.martin.9849
    • maugirard.jeanclaude
    • marine_lecard
    • audreydevedeux
    • florian.bulou
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.