Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
La cime du rêve

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition La cime du rêve et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

La cime du rêve

Victor Hugo, Château fort, 1854, Plume et lavis d’encre brune, pierre noire, gouache et utilisation d’un pochoir, MVH, © Maisons de Victor Hugo / Roger-Viollet

Max Ernst, Forêt et soleil, 1927, huile sur toile, Fondation Broere, Genève, Photo © Adagp, Paris 2013 Photo © Courtesy of Sotheby’s

Victor Hugo, Brise-lames à Jersey, 1852-1855, encre brune et noire, pierre noire, fusain, parties frottées et vernies, MVH, © Maisons de Victor Hugo / Roger-Viollet

Victor Hugo, Marine, vers 1864-1865, plume, pinceau, encre brune et rehauts de vernis, MVH © Maisons de Victor Hugo / Roger-Viollet

La cime du rêve

Victor Hugo et le surréalisme

  • billet

    billets

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    précedent

    Exposition La Cime du rêve - Les Surréalistes et Victor Hugo - 6/02/2014

    Visite guidée : La Cime du rêve - Victor Hugo et le Surréalisme - 6/02/2014

    /
    précedent

    Achetez vos billets coupe-file pour l'exposition La cime du rêve dès maintenant ! Le paiement des tickets est sécurisé.


    logo-Fnac Entr 13.7 € Achetez vos billets >

    André Breton en atteste lui-même par une formule choc dans Le Manifeste du Surréalisme : « Hugo est surréaliste quand il n’est pas bête ». Cet Hugo inconnu que les surréalistes vont révéler, est à l’opposé du monument national, conservateur et académique qu’il est dans les années 1920.
    Très loin cependant de chercher à faire de Victor Hugo un surréaliste avant la lettre, jouant sur des registres variés, l’exposition cherchera à isoler des parentés (le romantisme et « la question des châteaux), à pointer des préoccupations communes (la place et le rôle du hasard, du rêve et de l’inconscient), des pratiques (le lavis d’encre, le jeu des taches, des empreintes, des frottages, le rebus), des idées (la lutte contre la peine de mort, l’engagement politique, le souci social), des constantes (l’amour fou), des fascinations communes (la nuit, la forêt, les planètes, les animaux, les mains, Paris… ) Se dessinera ainsi, par touches successives, la vision commune d’une sur-réalité et des recherches parallèles quant aux moyens d’y accéder.

    Dates 16/10/2013 - 16/02/2014
    Domaine littérature
    Périodes XIXe siècle, XXe siècle
    Site officiel Maison de Victor Hugo
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils ont envie de la voir (28)

    • likali
    • mathilde.simonian
    • Fuzzyraptor
    • b.ghezzi
    • opheliaautumn
    • arvorsteven
    • ciccio
    • caroline-bellay
    • justine.mercier.923
    • angelica.vincent
    • camille-jouneaux
    • beabea
    • ally
    • m.marion2
    • juliette.scheigam
    • jpbagnis
    • albine.bessire
    • camille.bari
    • gersende.bessede
    • benedicte.marin.3
    • sainte.marina
    • severine
    • thomas.leuten.3
    • maira
    • eliza.kormazopoulos
    • seignolyne
    • Blipp
    • bertr2nd

    Ils l'ont vue (12)

    • varna
    • charlottecornaton
    • laura.cousseran
    • xavier06rt
    • Cha_Vanitas
    • fannyd
    • maryse.vaissiere
    • victoire.delatour.5
    • philippehellich
    • christine.rodi
    • sophie.dajean
    • anne-irene
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.