Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Petrit Halilaj

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Petrit Halilaj et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Petrit Halilaj

The places I’m looking for, my dear, are utopian places, they are boring and I don’t know how to make them real., 2010. Wood, iron, various materials. 8 × 11 × 13 m. Installation view, 6th Berlin Biennial, 2010. Courtesy of the artist & Chert, Berlin

Because it is for you my Dear, and the Sky doesn't see you and we can fall. Yes I am doing it for you, to see if you are free too, 2011. Site specific installation, iron, plastic, 12 painted panels, wood, motor. Whole installation: dimensions variabl

They are Lucky to be Bourgeois Hens III, 2009. Wood, iron, yellow neon, chickens. Circa 120 × 70 cm. Installation view, Stacion - Contemporary Art Center, Prishtina, 2009. Courtesy of the artist & Chert, Berlin.

Kostërrc (CH), 2011. Photography by Alexis Zavialoff. Courtesy of the artist & Chert, Berlin.

Petrit Halilaj

Poisoned by men in need of some love

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    WIELS présente la première exposition de l'artiste Petrit Halilaj en Belgique, en outre sa plus grande exposition personnelle à ce jour. Halilaj - né en 1986, Kostërrc / Scenderaj, Kosovo - vit et travaille à Berlin, Kostërrc et Mantoue. Actuellement, il représente la République du Kosovo à la 55e Biennale de Venise.
    Il n’était encore qu’un enfant quand sa famille a fui sa terre natale pour se réfugier dans un camp en Albanie pendant la guerre du Kosovo. L’histoire d’Halilaj est donc inséparable de la guerre et de l’exil, comme le démontre son œuvre. Dès le début, son utilisation de matériaux communs et de souvenirs d’enfance constitue une tentative de compréhension du sens de notions comme le « chez-soi », la « nation », et l’« identité culturelle ». Ses combinaisons fréquentes de terre, de gravats, de lattes de bois, de poules vivantes, et ses dessins délicats évoquent un monde à la fois intime et utopique, tout en révélant des réalités incontournables de la sphère socio-politique au sens large.
    Pour sa première exposition en Belgique, Halilaj poursuit son excavation du Musée d'Histoire Naturelle au Kosovo, un endroit autrefois remarquable et très apprécié, avant que le nationalisme ne désintègre ce qu'on appelait autrefois la Yougoslavie. Au WIELS, il présente une nouvelle vaste installation composée d'un film qui dépeint l'état du musée «perdu», avec une série de copies d'animaux sculptées à la main et basées sur des photographies et des documents décrivant l’état dans lequel ceux-ci se trouvaient avant d’être remplacés par une présentation plus nationaliste de la tradition folklorique et du patrimoine.

    Dates 07/09/2013 - 05/01/2014
    Domaine art contemporain
    Site officiel Wiels
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils ont envie de la voir

      Soyez le premier à ajouter cette exposition à vos favoris.

    Ils l'ont vue (1)

    • saravercheval
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.