Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Picasso, Léger, Masson

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Picasso, Léger, Masson et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Picasso, Léger, Masson

Fernand Léger, Le Déjeuner, 1921. Donation Louise et Michel Leiris. Musée national d’art moderne / Centre Georges Pompidou, Paris, en dépôt au Musée national Fernand Léger de Biot. Photo : © Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais / Droits

Pablo Picasso, Femme couchée, 19 juin 1932. Huile sur toile, 38 x 46 cm. Donation Louise & Michel Leiris. Musée national d’art moderne / Centre Georges Pompidou, Paris. Photo : © Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais / Droits réservés. ©

Juan Gris, Le Papier à musique, 1913-1914. Donation Louise & Michel Leiris. Musée national d’art moderne / Centre Georges Pompidou, Paris. Photo : © Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais / Droits réservés. © DR.

Henri Laurens, Verre et bouteille, 1919. Donation Geneviève et Jean Masurel. LaM – Lille Métropole Musée d’art moderne, d’art contemporain et d’art brut –, Villeneuve d’Ascq. Photo : DR. © Adagp Paris, 2013. Léger_

André Masson, Les Villageois, 1927. Donation Louise & Michel Leiris. Musée national d’art moderne / Centre Georges Pompidou, Paris. Photo : © Centre Pompidou, MNAMCCI, Dist. RMN-Grand Palais / Droits réservés. © Adagp Paris, 2013.

Picasso, Léger, Masson

Daniel-Henry Kahnweiler et ses peintres

  • billet

    billets

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Achetez vos billets coupe-file pour l'exposition Picasso, Léger, Masson dès maintenant ! Le paiement des tickets est sécurisé.


    logo-Fnac Entr 11.7 € Achetez vos billets >

    Depuis sa réouverture, le LaM rend régulièrement hommage aux collectionneurs, galeristes et amateurs d’art qui, en alliant passion et patience, discrétion et générosité, on fait toute la richesse des collections des musées de France. Grâce aux prêts généreux du Centre Georges Pompidou, le musée retrace dans un parcours exceptionnel l’histoire de la Galerie Louise Leiris. Riche en rebondissements, elle est étroitement liée à la collection d’art moderne du LaM : Roger Dutilleul et Jean Masurel lui ont été fidèles pendant plusieurs décennies, constituant un ensemble d’œuvres à la fois personnel et fortement imprégné des principes esthétiques du maître des lieux, Daniel-Henry Kahnweiler.
    Celui qui va devenir le marchand des cubistes « héroïques », Georges Braque et Pablo Picasso, ouvre sa première galerie en 1907. Fernand Léger, Juan Gris et plus tard Henri Laurens rejoignent son « écurie ». La Première Guerre mondiale contraint Kahnweiler à ouvrir une seconde galerie en 1920, la Galerie Simon, qui accueille une nouvelle génération d’artistes : André Beaudin, Eugène de Kermadec et surtout André Masson, point de contact avec le surréalisme. À cette époque apparaît la figure de Louise Godon, sa belle-fille, qui assiste Kahnweiler dans la gestion de son établissement. Devenue l’épouse de Michel Leiris en 1926, elle rachète le fonds et donne son nom à la galerie lorsque le marchand est à nouveau contraint de quitter Paris, pendant la Seconde Guerre mondiale. Toujours maître à bord et fidèle à ses artistes, Kahnweiler organise à partir des années 1950 d’innombrables expositions Picasso, dont il a désormais l’exclusivité.

    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils ont envie de la voir (13)

    • agnes
    • manguee
    • lea
    • jonathan.herfeld
    • josette.serbource
    • elodie-bouilloux
    • blauvac.warren
    • josephine-dupuy-chavanat
    • maryline.couette
    • christiane.mirabaud
    • azerty
    • supreme.castillon
    • marie.breysse

    Ils l'ont vue (3)

    • mc.blanc
    • florent.martin.9849
    • VDh
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.