Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
L’estampe, un art pour tous

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition L’estampe, un art pour tous et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

L’estampe, un art pour tous

Bram van Velde, Cyclope – 1973

lithographie – 59 x 44 cm – 300 épreuves (MP 86), imprimé par Pierre Badey, Paris – Editions Jacques Putman pour les Suites Prisunic

Pierre Alechinski – Linolog 1 (avec Christian Dotremont) – 1972

linogravure – Editions Jacques Putman pour les Suites Prisunic Centre de la Gravure et de l’Image imprimée – La Louvière (Belgique)

Jean Messagier Echangeurs de matin – 1970

pointe sèche et aquatinte – 39,7 x 54,7 cm – 300 épreuves, imprimé par Pennequin, Paris – Editions Jacques Putman pour les Suites Prisunic

Max Ernst, Chéri Bibi – 1973

bronze à la cire perdue – H : 33,3 cm – 175 épreuves en trois patines, fonderie Valsuani, Paris – Editions Jacques Putman

Georges Rousse, Marseille, 1986-2008

Epreuve pigmentaire – 67 x 85 cm / 92 x 112 cm – 30 épreuves, imprimé par l’Atelier Frank Bordas, Paris – Editions Catherine Putman

Agathe May, La Baignoire – 2002

bois grave et eau-forte – Editions Catherine Putman, Centre de la Gravure et de l’Image imprimée – La Louvière (Belgique)

L’estampe, un art pour tous

Des suites Prisunic à Catherine Putman

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    Jacques Putman, écrivain, collectionneur et surtout éditeur, voyait dans l’estampe et la gravure un moyen de démocratiser l’art contemporain. Dans les années 1970, il eut l’idée de vendre dans les supermarchés Prisunic la lithographie « pas chère ». Ainsi débuta l’aventure des Suites Prisunic qui se poursuivit sous d’autres formes jusqu’en 2008 en association avec son épouse Catherine Putman marquant de façon durable la production éditoriale française. En effet plus de 80 artistes dont Pierre Alechinsky, Arman, Georg Baselitz, Max Ernst, Daniel Humair, Jean Messagier, Nikki de Saint-Phalle, Pierre Tal-Coat, Jean Tinguely ou encore Bram Van Velde ont ainsi participé à cette passionnante entreprise qui constitue aujourd’hui un véritable panorama de la modernité. L’exposition proposée au musée des beaux-arts, organisée en partenariat avec le Centre de gravure de La Louvière en Belgique et les Editions Actes Sud à Arles, se propose de raconter l’histoire de ces éditions, des Suites Prisunic à Catherine Putman, à travers 150 œuvres. Cette présentation est également l’occasion de repréciser les différentes techniques de l’estampe, anciennes et nouvelles, et de répondre à la question : qu’est-ce qu’un éditeur aujourd’hui dans ce domaine ?

    Dates 04/03/2011 - 30/05/2011
    Domaines art moderne
    art contemporain
    arts graphiques
    Périodes XXIe siècle, XXe siècle
    Artiste Max Ernst
    Site officiel Musée des Beaux-Arts de Nancy
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 01/04/2011

      A travers plus de cent cinquante oeuvres -soit quelque quatre-vingt artistes-, cette exposition intitulée « L’estampe, un art pour tous : des Suites Prisunic à Catherine Putman » retrace l’histoire de ces éditions multiples et répond, à l’envi, à une question que d’aucuns pourraient se poser : qu’est qu’un éditeur d’estampes aujourd’hui?
      Voir le site >>

    Ils ont envie de la voir (10)

    • papposilene
    • nanou
    • mathilde-j
    • joh-peccadille
    • laraks99
    • sachab
    • charlotte-debray
    • amp.creation
    • triboulet.renaud
    • maite.amato

    Ils l'ont vue

    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.