Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Play-Back d’Eden

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Play-Back d’Eden et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Play-Back d’Eden

Gloria Friedmann, Elle, 2011, Plâtre polyester, acier, 310 x 150 x 150 cm Photo Laurent Lecat / Centre des monuments nationaux © Adagp, Paris 2013

Gloria Friedmann, LSD (petit singe), 2012-13, dessin au fusain sur toile, 220 x 100 cm © Adagp, Paris 2013

Play-Back d’Eden

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    La structure de l'exposition s'inspire des rhizomes, semblable aux tiges et aux racines des plantes vivaces qui courent sous la terre et s'y multiplient. « De ces tubercules montent vers la surface autant de tiges dont nulle n'a plus d'importance que l'autre » explique Gloria Friedmann au sujet de l'exposition de printemps que la Fondation Maeght lui consacre.

    Peinture, sculpture, vidéos, l'exposition présentera la diversité du travail de Gloria Friedmann, avec une grande majorité d'œuvres récentes et, pour beaucoup, inédites. Le parcours intègrera espaces intérieurs et extérieurs avec deux sculptures monumentales produites pour l'exposition.

    Des animaux et des hommes. Une part des œuvres présentées mettent en jeu la cohabitation ou la confrontation des animaux et des hommes. Ils formeront dans l'espace de l'exposition des ilots de communautés diverses, «à l'image de notre monde, aujourd'hui».

    Dates 30/03/2013 - 16/06/2013
    Domaine art contemporain
    Périodes XXIe siècle, XXe siècle
    Site officiel Fondation Maeght
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 28/05/2013

      "Au final, on ressort ébloui par la liberté inconditionnelle de cette artiste, dont les oeuvres ne cessent de jouer avec les grandes espérances et les terreurs de l’espèce humaine."
      Voir la critique complète >>

    • 30/03/2013

      Si l’artiste allemande n’est pas la seule à employer des animaux naturalisés (...), elle les met en scène avec un mélange de simplicité et d’humour qui pousse l’art dans des directions singulières – quelque part entre les prés et les clairières où, comme dans l’une de ses photographies, les Suisses s’ébattent parmi des vaches dont les noms sont Dow Jones, Nikkei et CAC 40… (...)
      Voir la critique complète >>

    Ils ont envie de la voir

      Soyez le premier à ajouter cette exposition à vos favoris.

    Ils l'ont vue (2)

    • edith.liegey
    • nonoyoko
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.