Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Verlaine emprisonné

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Verlaine emprisonné et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Verlaine emprisonné

Lettre à Paul Demeny dite « Lettre du voyant », Arthur Rimbaud, [15 mai 1871].

© BnF, Paris

Paul Verlaine, dessin à l'encre brune (108 x 132 mm). Extrait d’un album de dessins originaux et d’autographes de Paul Verlaine adressés pour la plupart à Ernest Delahaye, [vers le 6 juin 1881].

© Coll. privée / Musée des lettres et manuscrits, Paris

Paul Verlaine, dessin autographe libre à l'encre. Autoportrait signé « PV », [Vers 1890].

© Coll. privée / Musée des lettres et manuscrits, Paris

Jean Cocteau, portrait d’Arthur Rimbaud d’après le tableau de Jef Rosman, dessin au crayon, (195x250 mm), s.d. [1961].

© Coll. privée / Musée des lettres et manuscrits, Paris

Frédéric Auguste Cazals, « Verlaine souriant », dessin au fusain rehaussé de lavis rose et rouge sur papier vergé. s. d.

© Coll. privée / Musée des lettres et manuscrits, Paris

Portrait photographique de Verlaine à 20 ans. [Vers 1868].

© Coll. privée / Musée des lettres et manuscrits, Paris

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    Le Musée des lettres et manuscrits présente dans l’exposition « Verlaine emprisonné » le recueil Cellulairement de Paul Verlaine (écrit précisément en cellule) sous un jour inédit, à la lumière croisée de quatre cages qui enferment le poète :
    • son physique, ressenti comme disgracieux ;
    • sa prison existentielle, qui le montre écartelé entre la fascination de l’enfer et l’appel de la grâce ;
    • sa dépendance à l’alcool en général et à l’absinthe en particulier, que l’enfermement carcéral le contraindra à vaincre provisoirement ;
    • son emprisonnement concret, en Belgique, à Mons, après sa tentative d’homicide sur Arthur Rimbaud au cours d’une crise d’ivresse et de jalousie. C’est au cours de ce séjour en prison qu’il écrira Cellulairement, entre le 11 juillet 1873 et le 16 janvier 1875.
    Inédit en tant que tel de son vivant et durant plus d’un siècle, Cellulairement est désormais classé trésor national par l’état français.

    Dates 08/02/2013 - 05/05/2013
    Site officiel Musée des lettres et manuscrits
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils ont envie de la voir (14)

    • marie.ulsas
    • rameau.annelaure
    • aurore
    • Aramusan
    • laura.cousseran
    • Gwenaëlle
    • Stello
    • cbreaute
    • lisa.benhaim
    • marine.toux
    • victoria.trottin
    • youloune

    Ils l'ont vue (3)

    • endymion.120
    • claudineh
    • manue.salle.3
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.