Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Neo Rauch

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Neo Rauch et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Neo Rauch

Neo Rauch Nest, 2012

Öl auf Leinwand 300 x 250 cm Collection De Heus - Zomer courtesy Galerie EIGEN + ART Leipzig/Berlin and David Zwirner, New York Photo: Uwe Walter, Berlin

Neo Rauch Die Kontrolle, 2010

Öl auf Leinwand 300 x 420 cm Private Collection / Basel courtesy Galerie EIGEN + ART Leipzig/Berlin and David Zwirner, New York Photo: Uwe Walter, Berlin

Neo Rauch Abendmesse, 2012

Öl auf Leinwand 300 x 250 cm Privatsammlung courtesy Galerie EIGEN + ART Leipzig/Berlin and David Zwirner, New York Photo: Uwe Walter, Berlin

Neo Rauch

The Obsession of the Demiurge. Selected Works 1993...

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    précedent

    Vidéo tour de l'exposition NEO RAUCH - 15/03/2013

    /

    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    BOZAR EXPO organise la première exposition en Belgique consacrée à ce fameux pionnier de la Neue Leipziger Schule, très populaire sur la scène internationale. Neo Rauch (Leipzig, 1960) est connu pour ses tableaux énigmatiques et, en apparence, narrateurs. Ses personnages sont toujours vaguement occupés, ils semblent hors contexte. Neo Rauch a développé un style très personnel, qui mélange réalisme, abstraction teintée de surréalisme et influences du pop art et de la B.D. Des souvenirs de la RDA semblent peupler ses compositions oniriques. « Mes tableaux ont quelque-chose de vital, comme un animal, un être vivant », explique Rauch. « Il n'y a pas besoin de les comprendre, il faut seulement sentir que cette créature est, au plus haut degré possible, en paix avec elle-même. »

    Dates 20/02/2013 - 19/05/2013
    Domaine art moderne
    Période XXe siècle
    Site officiel BOZAR (Palais des Beaux-Arts)
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 12/04/2013

      « Le palais des beaux-arts de Bruxelles invite à plonger dans l’univers énigmatique, étrange et inquiétant du peintre phare de l’école de Leipzig» « Bienvenue dans le monde noir et fantasmagorique de Neo Rauch. Ses rêves et cauchemards, livrés bruts, sans fard, semblent tout droit sortis du subconscient d’un Jérôme Bosch du XXI° siècle. » « Un climat mystérieux imprègne ces toiles de grand format ; un sentiment de malaise se dégage de ces mises en scène étranges et énigmatiques où les époques se télescopent. Des personnages Biedermeier en redingote, des soldats napoléoniens et des figures de la Révolution Française sont projetés, comme par miracle, en plein XXI° siècle. » « La violence est omniprésente, tantôt libérée de manière crue, tantôt sourde et latente. » "Cris d’alarme face à un monde en passe de basculer et de se défaire, ces toiles trahissent aussi les interrogations et angoisses du peintre sur la validité de son art et la sincérité de sa pratique. »
      Voir la critique complète >>

    Ils ont envie de la voir (1)

    • florent.martin.9849

    Ils l'ont vue (2)

    • ben-d
    • cecile.poulot
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.