Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
L

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition L'Œil d'un collectionneur et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

L'Œil d'un collectionneur

Maurice Denis, Etude pour la depeche de Toulouse, 1892

Gouache et aquarelle sur papier, collection particulière, © Adagp, Paris 2013

Maurice Denis, Maternité devant la mer, 1900

Estampe, collection particulière © Adagp, Paris 2013

Odilon Redon, Les fleurs du mal (Baudelaire), 1890

Estampe, collection particulière

Odilon Redon, La liseuse,vers 1895-1900

Pastel, collection particulière

Rodolphe Bresdin, Branchages,1880

Estampe, collection particulière

Maurice Denis, Couverture pour la suite amour, 1898-1899

Lithographie, collection particulière © Adagp, Paris 2013

Odilon Redon, Brunnhilde, 1894

Crayon sur papier, collection particulière

L'Œil d'un collectionneur

Redon & Denis : Rêve, amour, sacré

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    précedent

    Reportage TV Télématin France 2 par Sarah Doraghi - 26/03/2013

    http://telematin.france2.fr/?page=chronique&id_article=45002
    /

    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    À la fin du XIXe siècle, la gravure connaît un regain d'intérêt parmi les artistes et est soutenue par la puissante et jeune Société des Peintres Graveurs. Aussi tous les Nabis comme les artistes symbolistes s'intéressent aux différentes techniques de la gravure et à leurs applications pour l'affiche, l'illustration de livres ou de revues.
    Cette collection privée, exposée en plusieurs volets au musée Bonnard, présente de manière inédite les estampes d'Odilon Redon, Maurice Denis, Pierre Bonnard, Édouard Vuillard, Ker-Xavier Roussel...

    Dates 26/01/2013 - 28/04/2013
    Domaines arts graphiques
    arts décoratifs
    beaux-arts
    Période XIXe siècle
    Artistes Pierre Bonnard
    Odilon Redon
    Edouard Vuillard
    Site officiel Musée Bonnard
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 01/04/2013

      RÊVES SYMBOLISTES AU CANNET Intronisé «prince du rêve»par Thadée Nathanson, fondateur de la « Revue blanche», Odilon Redon (1840-1916) est, selon l'Almanach du Père Ubu, « celui qui mystère ». De ses « noirs » fameux, dessins ou lithographies, ont surgi des monstres mélancoliques et des visages aux fines lèvres serrées. Cousines des terreurs et des obsessions d'Edgar Poe et de Baudelaire,ses hantises sont soyeuses comme le corps velu des araignées qu'il dessine. Pour Maurice Denis (1870-1943) et la jeune génération des Nabis,Redon, chef de file du symbolisme, fut un maître tutélaire. Il le fit figurer en bonne place dans son Hommage à Cézanne. Prince du rêve, Denis l'est aussi,à sa manière. Son univers sans ombre, peuplé de vierges suaves,d'anges et de mères radieuses, respire la santé. Un choix exceptionnel d'estampes de Redon, Denis et quelques contemporains, tirées d'une collection privée, confronte le rêve des deux artistes.Les douceurs veloutées de la lithographie, qu'ils affectionnaient tous deux, parviendront-elles à faire dialoguer deux mondes si étrangers l'un à l'autre ? J.C.
      Voir la critique complète >>

    Ils ont envie de la voir (2)

    • sainte.marina
    • jammetarmelle

    Ils l'ont vue (1)

    • xavier06rt
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.