Votre action a été enregistrée avec succès !
hide_fb

Inscrivez-vous gratuitement sur exponaute et ne ratez plus jamais une exposition

Publiez une expo

Misia, Reine de Paris

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Misia, Reine de Paris et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Misia, Reine de Paris

Pierre Bonnard, En yacht, vers 1906

Huile sur toile, 37 x 46 cm, Poitiers, musée des Beaux-Arts, donation Brisson © Adagp, Paris 2012 © Hugo Maertens Bruges

Marie Laurencin, Portrait de Mademoiselle Chanel, 1923

huile sur toile, 92 x 73 cm, Paris, Musée de l’Orangerie, collection Jean Walter et Paul Guillaume © Adagp, Paris 2012 © RMN (Musée de l’Orangerie)

Édouard Vuillard, Misia Natanson sur le perron de la Croix-des-Gardes, Cannes, 1901

épreuve gélatino-argentique, 9,4 x 6,8 cm, collection particulière © RMN (musée d’Orsay) / Patrice Schmidt © Archives Vuillard, Paris

Édouard Vuillard, Misia dans un bois, 1897-1899

huile sur carton, 42,1 x 56 cm, Paris, collection Anisabelle Berès-Montanari © RMN (musée d’Orsay) / Patrice Schmidt

Félix Vallotton, Misia à son bureau, 1897

gouache et pastel sur carton, 35 x 52 cm, L’Annonciade, musée de Saint-Tropez, legs de Gilbert Cahen-Salvador, 1988 © Ville de Saint-Tropez / Jean-Louis Chaix

Édouard Vuillard, La Nuque de Misia, 1897-1899

huile sur carton contrecollé, 13,5 x 33 cm, collection particulière © RMN (musée d’Orsay) / Patrice Schmidt © Archives Vuillard, Paris

Félix Vallotton, Misia à sa coiffeuse, 1898

détrempe sur carton, 36 x 29 cm, musée d’Orsay, Paris © RMN (musée d’Orsay) / Patrice Schmidt

Pierre Bonnard, Affiche pour la Revue blanche, 1891

lithographie, 80 x 62 cm, Le Cannet, musée Bonnard © Adagp, Paris 2012 © Yves Inchierman

Misia, Reine de Paris

Co-production avec le musée d'Orsay

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    Le musée Bonnard au Cannet, a coproduit l'exposition Misia, Reine de Paris présentée cet été au musée d'Orsay, reprise dans une version adaptée à ses espaces du 13 octobre au 6 janvier 2013 au Cannet. On y découvre Misia, personnalité avant-gardiste et sulfureuse, égérie de nombreux artistes, qualifiée de « faiseuse d'anges » par Cocteau et de « femme de génie » par Coco Chanel. D'origine polonaise, pianiste et élève de Gabriel Fauré, épouse de Thadée Natanson, le fondateur de la Revue blanche puis d'Alfred Edwards, magnat de la presse et enfin du peintre José Maria Sert, Misia Godebska (1872-1950) ou Misia sera l'amie et la muse de nombreux peintres et personnalités du monde des arts. Charmeuse ou dominatrice, cette « croqueuse d'hommes », surnommée par les journalistes la « Reine de Paris » a fasciné, inspiré et soutenu des artistes tels que Bonnard, Vuillard, Vallotton, Toulouse-Lautrec, des écrivains comme Mallarmé et des musiciens. Le musée Bonnard a choisi de présenter cette exposition en deux volets de la vie de cette femme d'influence. La première partie de l'exposition «Misia et le cercle de la Revue blanche» montre diverses représentations de Misia par des artistes de ce cercle : elle est présentée dans son quotidien par Vallotton, en femme épanouie par Bonnard et devient sujet de prédilection sous le pinceau de Vuillard, amoureux transi. Le second volet, «Misia, Belle Époque : la scène et Coco Chanel» met l'accent sur son influence, à partir des années 1910, sur le monde des arts, des lettres et de la scène et son amitié avec Coco Chanel à travers des correspondances, des photographies et des peintures de Marie Laurencin.

    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils ont envie de la voir

      Soyez le premier à ajouter cette exposition à vos favoris.

    Ils l'ont vue (1)

    • petiteparisienneparis
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.