accéder à exponaute
Votre action a été enregistrée avec succès !
Yayoi Kusama

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Yayoi Kusama et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Yayoi Kusama

Yayoi Kusama, Love Arrives at the Earth Carrying With a Tale of the Cosmos

2009, Acrylique sur toile, 130,3 x 162 cm, coll. de l’artiste

Yayoi Kusama, Aggregation : One Thousand Boats Show

1963 ; canot et rames, tissu cousu et rembourré, peinture, plâtre, chaussures féminines ; 999 posters offset n. et bl. 60 x 265 x 130 cm, Stedelijk Museum Amsterdam ; Yayoi Kusama dans l’installation à la Gertrude Stein Gallery, New York, 1963

Yayoi Kusama à l’intérieur du Kusama’s Peep Show

1966, Castellane Gallery, New York

  • billet

    billets

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    précedent

    Yayoi Kusama - 18/10/2011

    Vernissage TV – Rétrospective Yayoi Kusama au Centre Pompidou - 8/11/2011

    France 2 – Expo Kusama - 28/11/2011

    Entretien avec Franck Gautherot à propos de l’exposition Yayoi Kusama - 28/11/2011

    Arte – Yayoi Kusama, la fantasmatique d’une artiste malade mentale - 20/12/2011

    A propos de l’exposition Yayoi Kusama - 5/01/2012

    /
    précedent

    Achetez vos billets coupe-file pour l'exposition Yayoi Kusama dès maintenant ! Le paiement des tickets est sécurisé.


    logo-Digitick Visite simple 0 € Achetez vos billets >

    Le Centre Pompidou consacre, pour la première fois en France, une rétrospective à l’oeuvre de Yayoi Kusama, considérée comme l’une des plus célèbres artistes contemporaines au Japon. À travers cent cinquante oeuvres réalisées entre 1949 et 2010, l’exposition rend hommage à une artiste inclassable dont l’influence a été considérable (de Warhol à Mike Kelley) et qui captive encore les plus jeunes artistes contemporains. Très tôt, Yayoi Kusama place les motifs récurrents des fleurs ou des images liées aux hallucinations qui la submergent depuis l’enfance au coeur de ses dessins et de ses peintures. Son oeuvre se radicalise dès son arrivée à New York en 1959. Cette radicalité s’impose de la peinture à la sculpture, des environnements aux collages, des happenings aux films ou aux installations. De retour au Japon depuis 1973, l’artiste vit entre son atelier et un hôpital psychiatrique où elle entreprend un travail d’écriture. Depuis les années 1980, Yayoï Kusama a obtenu une reconnaissance internationale notamment à travers ses environnements « infinis », caractérisés par la répétition hypnotique des formes.

    Dates 10/10/2011 - 09/01/2012
    Domaine art contemporain
    Périodes XXIe siècle, XXe siècle
    Site officiel Centre Pompidou
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 08/01/2012

      Hormis les dernières toiles exposées (les plus récentes) assez plates ; très beau travail au propos clair et dont la réalisation démontre une très grande finesse.

    • ';
    • 07/01/2012

      Installation très intéressante, qui transporte dans un autre monde. Un parcours de tous les états d’âmes de la vie. Inspirant! A voir absolument, qu’on soit adepte ou non des expositions d’artistes.

    • ';
    • 05/01/2012

      Emouvant, fascinant et parfois epoustouflant !!

    • ';
    • 04/01/2012

      awesome ! j’en ai pris plein les yeux et plein la tête, c’est magnifique, touchant, émouvant, et l’exteriorisation de sa vision du monde est, je trouve, très jolie et poétique, tout en étant parfois dérangeant en quelque sorte. J’aurais sans problème pu rester des heures et des heures à tourner sur loi même dans la salle des lumières dans le noir avec les miroirs, tout simplement génial !

    • ';
    • 18/12/2011

      Super

    • ';
    • 15/12/2011

      magnifique, travail très poétique et beau. Je suis sûre que sa prétendue « folie » n’a été qu’un prétexte pour faire accepter par un entourage contraignant qu’elle s’attaque à certains tabous. et pour se faire connaître. en tous cas, bravo !

    • ';
    • 10/12/2011

      « ma vie, un point au milieu de ces millions de particules qui sont les pois. » Les œuvres de Kusama, peintures, sculptures et installations aux miroirs, nous font comprendre toutes les significations de cette phrase. Une exposition à voir absolument; une totale découverte de son œuvre, captivante, dérangeante, risquée, et dans laquelle nos sens sont bousculés, comme mis à l’épreuve.

    • ';
    • 09/12/2011

      une découverte;artiste majeure ! la dernière salle est digne de Léonard De Vinci

    • ';
    • 09/12/2011

      Un univers déjanté, avec des mises en scène intéressantes qui nous font ressortir notre âme d’enfant. L’exposition est par contre vraiment trop petite. On arrive au bout en un rien de temps, ce qui ne permet pas de s’imprégner complètement de l’oeuvre.

    • ';
    • 09/12/2011

      Magnifique exposition. J’ai été saisi dès les premières salles par les couleurs magnifiques des premiers tableaux. Je n’en dirai pas plus, il faut se laisser surprendre, mais franchement, allez-y. C’est la plus belle expo moderne que j’ai vues depuis longtemps. Basquiat (qui fait toujours la même chose), c’est rien du tout à côté du travail de Yayoi.

    • ';
    • 27/11/2011

      Des oeuvres originales et bien exposées. On regrette que les installations ne soient pas plus nombreuses.

    • ';
    • 23/11/2011

      Obsessionnel. une rétrospective synthétique, ambitieuse et bien ménée.

    • ';
    • 21/11/2011

      Barré, varié et original ! Mais expo pas assez grande

    • ';
    • 20/11/2011

      J’veux les mêmes à la maison !!! :-)

    • ';
    • 20/11/2011

      Magnifique !

    • ';
    • 06/11/2011

      Folie douce ! Un enchantement

    • ';
    • 05/11/2011

      De toute beauté, pure et réfléchie

    • ';
    • 26/10/2011

      Incroyable.. Courez-y !

    • ';
    • 23/10/2011

      Avec Yayoi Kusama, c’est un peu l’isotérisme de #Moebius dans le corps de Frida Kahlo, entre douleur et beauté viscérales.

    • ';
    • 21/10/2011

      a voir!!!

    • ';
    • 17/10/2011

      Ambiance à la fois seventies et mélancolique pour cette belle rétrospective consacrée à l’artiste japonaise Yayoi KUSAMA ! A voir ! Lire la critique de l’exposition + : http://parcours-art.blogspot.com/2011/10/le-monde-seventies-et-envoutant-de.html

    • ';
    • 11/12/2011

      Cette rétrospective est une première en France. On y découvre ses peintures minimalistes, ses performances, nue dans la rue, en protestation contre la guerre du Vietnam, ses sculptures accumulations. Ou encore ses environnements hallucinogènes, comme celui-ci, tapissé de miroirs et de pois. Kusama, 82 ans, s’est récemment remise à la peinture, vastes toiles couvertes d’inquiétants yeux noirs.
      Voir la critique complète >>

    • 02/12/2011

      Peu d’artistes proposent de telles expériences, et le succès actuel de Kusama doit en grande partie à ces pièces sidérantes. L’exposition en comprend quelques-unes, trop peu à notre goût. (…) Avec son accrochage très sérieux, qui réordonne un travail plein de fantaisie, l’exposition pourra en définitive apparaître un peu sèche, un comble pour un travail si gai et si coloré.
      Voir le site >>

    • 18/11/2011

      Au Centre Pompidou, la « grande prêtresse des pois » offre une sensation de vertige et d’hypnose à travers ses dernières toiles ou ses installations proliférantes de pois et de phallus. (…) L’exposition montre qu’avant de partir pour New York, la jeune Yayoi divague sur des toiles surréalistes où prolifèrent des éléments organiques, une vitalité végétale proche de Max Ernst.
      Voir la critique complète >>

    • 18/11/2011

      La rétrospective du Centre Pompidou (…) est navrante et ennuyeuse, pour ne pas dire d’une tristesse affligeante. Sans relief aucun, l’accrochage empile cadres et tableaux dans des espaces étriqués. (…) L’exposition ne lui rend pas justice, qui lui en a retranché tout le sel…et donc la saveur.
      Voir le site >>

    • 17/11/2011

      Ce n’est plus la nudité qui, aujourd’hui, impressionne, mais la capacité de Kusama à faire surgir des images d’une efficacité visuelle comparable à celle des actionnistes viennois, ses contemporains. Les lieux, les lumières, les postures, les angles de vue ne doivent rien au hasard. Kusama ordonne des cérémonies sacrilèges, selon des protocoles particuliers. Dans un premier temps, le corps fait irruption, corps sexué et vivant. Dans un deuxième, il disparaît, tatoué de tant de points de couleur que sa forme se perd, multiplié par tant de miroirs qu’il se fragmente.
      Voir la critique complète >>

    • 03/11/2011

      C’est l’une des expositions les plus belles de cette rentrée et l’une des plus étranges. (…)
      Voir la critique complète >>

    • 02/11/2011

      Rétrospective ludique, mystique et très sexuée au Centre Pompidou.(…) il s’agit de s’approcher de cette Pythie de l’art qui vit en reine des abeilles à l’asile comme dans un hôtel 5 étoiles, légende plastique qui intrigue le public et passionne les collectionneurs en bombardant depuis toujours son univers de dots colorés
      Voir la critique complète >>

    • 17/10/2011

      C’est sans doute une des choses qui m’a le plus frappé dans cette remarquable exposition, la manière dont l’artiste s’expose, se met en avant, en danger, tout en restant en retrait. (…) La seconde salle est aussi entièrement couverte de miroirs, murs, sol et plafond. (…) C’est certes un peu spectaculaire, mais c’est le corps des spectateurs qui, ici se met en jeu et se mesure à l’infini, après le corps de l’artiste.
      Voir la critique complète >>

    Ils ont envie de la voir (231)

    • gyzmo
    • clem
    • clairevespertine
    • juclecia
    • agnes
    • sacharey
    • mathilde.simonian
    • annedk
    • louise.gombert.5
    • mallary
    • lamanuelita
    • jcs
    • Argonaute du Pacifique
    • victran
    • philippe-nassif
    • amandineparis7
    • Dee D.Haze
    • nanou_at
    • averri
    • katiefechtmann
    • nick
    • arnaud-lefeuvre
    • pierre.mariereau
    • agathe-f
    • anne.pauline.mathieu
    • plouin
    • elodieal
    • amelie.lemaux
    • joh-peccadille
    • lilou-39
    • So4d_91
    • sarah_poudroux
    • celiaroussin
    • julie.eugene
    • amar.pauline
    ...et 196 autres personnes

    Ils l'ont vue (271)

    • flomaes
    • corinegodiard
    • papposilene
    • nanou
    • anamure
    • lyria
    • varna
    • sofinet
    • remi-f
    • henri-wormser
    • BCHRISTINEROBERT
    • zenon
    • sandra.soetens
    • elodie.jarrier
    • merinos.melissa
    • stephaneperfetti
    • chloe.bringuier
    • jean.csap
    • helixfelix
    • alice.martel
    • bresson.claire
    • ckrzykowiak
    • fumiko_shioda
    • eleonore.dornano
    • olivier2236
    • suguye234567
    • la.styliste
    • kahnfrancois
    • fredamp
    • rejanews
    • epure
    • k.thelma
    • liliabouheraoua
    • xjgs
    ...et 236 autres personnes