Votre action a été enregistrée avec succès !
hide_fb

Inscrivez-vous gratuitement sur exponaute et ne ratez plus jamais une exposition

Publiez une expo

Danser sa vie

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Danser sa vie et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Danser sa vie

Lavinia Schulz and Walter Holdt, Toboggan Frau

1923, costume présenté sur un mannequin, 1,67 m de hauteur environ

Ernst Ludwig Kirchner, Totentanz der Mary Wigman

1926-1928, huile sur toile – 110 x 149 cm, Wichtrach / Berne

Jan Fabre, Quando l’uomo principale è una donna

2004, filmé par Charles Picq à la Maison de la danse, Lyon, avril 2004, direction, scénographie et chorégraphie : Jan Fabre, production : Troubleyn/Jan Fabre (Anvers, Belgique), en coproduction avec le Théâtre de la Ville (Paris, France), deSingel (Anvers, Belgique), avec le support du Festival Iberoamericano de Teatro de Bogotá

Danser sa vie

Danse et Arts visuels aux 20e et 21e siècles

  • billet

    billets

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    précedent

    Bande-annonce de l’exposition Danser Sa Vie - 14/12/2011

    /

    Achetez vos billets coupe-file pour l'exposition Danser sa vie dès maintenant ! Le paiement des tickets est sécurisé.


    logo-Digitick Visite simple 0 € Achetez vos billets >
    logo-Fnac Exposition + Mus 14.6 € Achetez vos billets >

    Le Centre Pompidou consacre une exposition sans précédent aux liens des arts visuels et de la danse, depuis les années 1900 jusqu’aujourd’hui. Sur plus de deux mille mètres carrés, l’exposition puise à la tradition des grandes manifestations transdisciplinaires du Centre Pompidou que son Président, Alain Seban, a voulu réactiver. Le sujet, original et fécond, est illustré par les oeuvres des plus grandes figures artistiques du XXe siècle, des mouvements fondateurs de la modernité, ainsi que par les recherches des plus importants artistes et danseurs contemporains. Danser sa vie montre comment danse et arts plastiques ont allumé ensemble l’étincelle de la modernité pour nourrir les courants majeurs et les figures qui ont écrit l’histoire de l’art moderne et contemporain. À travers un parcours en trois actes, où s’entremêlent moderne et contemporain, l’exposition montre l’intérêt commun de l’art et de la danse pour le corps en mouvement. Révélant cette face cachée des avant-gardes et cette source vive pour l’art contemporain, Danser sa vie fait dialoguer toutes les disciplines, des arts plastiques – jusqu’à la vidéo contemporaine – et de l’art chorégraphique. Un vaste choix de peintures, de sculptures, d’installations, d’oeuvres audiovisuelles et de pièces chorégraphiques, témoigne de leurs échanges incessants. Le titre Danser sa vie est emprunté à la danseuse Isadora Duncan, pionnière de la danse moderne : « Mon art est précisément un effort pour exprimer en gestes et en mouvements la vérité de mon être. (…) Devant le public qui venait en foule à mes représentations, je n’ai jamais hésité. Je lui ai donné les impulsions les plus secrètes de mon âme. Dès le début, je n’ai fait que danser ma vie », explique-t-elle dans son ouvrage Ma vie, publié en 1928.

    Dates 23/11/2011 - 02/04/2012
    Domaines installation
    arts du spectacle
    art contemporain
    Périodes XXIe siècle, XXe siècle
    Site officiel Centre Pompidou
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 30/03/2012

      Expo intéressante qui m’a permis de découvrir une partie de l’univers de la danse et sa perception dans l’art moderne. Beaucoup de choses à voir… peut-être un peu trop…

    • ';
    • 30/03/2012

      J’ai beaucoup aimé cette exposition qui m’a permis de découvrir mieux le monde de la danse et son influence sur l’art en général. L’audioguide de 45 minutes est très complet.

    • ';
    • 28/03/2012

      Très belle exposition, mais beaucoup trop de vidéos…

    • ';
    • 25/03/2012

      Très belle exposition où l’on voit très bien l’influence de la danse dans l’art contemporain, mais cette exposition va plus loin et nous montre de manière beaucoup plus général l’importance du mouvement dans l’œuvre et le corps dans l’art du XXe et XXIe siècle. A voir absolument pour les passionnés de danse (ou non) et d’art contemporain !

    • ';
    • 19/03/2012

      Sympa…

    • ';
    • 12/03/2012

      L’exposition s’ouvre sur ce magnifique triptyque de Matisse « La danse de Paris ». Et cela ne s’arrête pas de découverte en découverte, de plaisirs de la danse. De nombreux de classiques sont revus de manière très didactique autour du thème (d’ailleurs Beaubourg a repris certains morceaux d’anciennes expositions) : les photos de Muybridge (« animal locomotion »), de magnifiques crayons de Bourdelle sur Isora Duncan véhiculant une énergie incroyable, de l’Emil Nolde, du Rodin… Cette exposition est à ne pas rater, aussi pour ses vidéos L’après-midi d’un faune ou Le sacre du printemps !

    • ';
    • 06/03/2012

      J’ai trouvé cette exposition trop copieuse et, comme le dis Hélène H., trop tournée vers la performance et le corps en mouvement. Le titre est trompeur !

    • ';
    • 04/03/2012

      Une bouffée d’inspiration, de couleurs et de mouvements. Très belle exposition, contenu riche, esthétique mais instructif. La 2e partie, Danse et abstraction, rend un hommage singulier aux artistes des formes et des mouvements. A voir vite avant sa fermeture.

    • ';
    • 03/03/2012

      superbe expo ! très didactique, mais des oeuvres exceptionnelles !

    • ';
    • 23/02/2012

      Danseuse depuis toute petite, j’ai été un peu déçue par cette exposition. Elle s’attache plus au corps en mouvement et à la performance qu’à la danse en elle-même. Elle ne pointe que les artistes ayant « révolutionnés » la « danse », et pourtant, où sont des artistes comme Maurice Béjart ? Belles oeuvres exposées tout de même, notamment en peinture, mais un certain parti pris et un titre inadapté : la chronologie s’arrête avec une chorégraphie de Jérome Bel des années 2000 je crois… et ensuite ? Nous sommes en 2012… L’exposition promet des choses qu’elle n’offre pas réellement ! Dommage !

    • ';
    • 19/01/2012

      Beaucoup de chose à voir dans cette exposition, dont beaucoup d’oeuvres d’artistes moins connus. Offre la possibilité de faire de nombreuses découvertes!

    • ';
    • 15/01/2012

      Très belle expo, passionnante …. passer par de beaux tableaux , à de belles photos comme celles de Kertész, des ballets magnifiques… En gros je vous la recommande.

    • ';
    • 08/01/2012

      2 idées principales richement illustrées par des textes, des videos, peintures, photos : danse et arts plastiques ont pu se nourrir des mêmes pensées esthétiques et philosophies (expressionnisme, constructivisme,…), tandis que danse et arts plastiques ont pu s’influencer réciproquement … le propos est ainsi instructif, inspirant même.

    • ';
    • 05/01/2012

      belle réalisation,un équilibre entre les différentes formes plastiques,superbe dommage que le centre laisse le public dehors DEUX heures sous la pluie….il y aurait sûrement d’autres solutions !!

    • ';
    • 16/12/2011

      Il y a juste à mon sens au moins un grand absent : Angelin Prejlocaj … Mais sinon c’est une merveilleuse exposition.

    • ';
    • 13/12/2011

      Passage en coup de vent très prometteur… :-)

    • ';
    • 06/12/2011

      Avis partagé pour cette exposition… De très belles premières salles mais beaucoup trop de vidéos dans la deuxième partie ! Voir la critique sur mon blog + : http://parcours-art.blogspot.com/2011/12/danser-sa-vie-beaubourg-ou-lart-de.html

    • ';
    • 28/11/2011

      Sur un sujet si vaste qu’il en devient vague l’exposition se perd dans sa propre ambition. En dehors de l’hommage aux pionnières Isadora Duncan, Mary Wigman, Loïe Fuller tout est cérébral et peu « rythmé ».

    • ';
    • 24/11/2011

      Une magnifique exposition pour laquelle une seule visite ne suffit pas. De belles découvertes et des oeuvres connues que l’on a toujours plaisir à revoir. Une Loie Fuller toujours aussi hypnotique !

    • ';
    • 24/11/2011

      Le Centre renoue avec les Grandes Expo comme DADA ou encore Son et Lumière. Expo très riche faut dire que le sujet s’y prête, compter parcours chronologique de 3h. Une belle scéno ce qui n’est pas le fort du centre en général, petit bémol on se perd parfois dans les cartels dans l’ensemble très complets. Courez la voir moi j’y retournerai sûrement.

    • ';
    • 24/11/2011

      Très éclectique dans les supports (peintures, installations, performances, vidéos) et dans les thèmes abordés (abstraction, classicisme, cubisme, futurisme…) cette exposition très riche apporte à tous les goûts. Malgré tout, la trame didactive (s’il y en a une…) est difficile à suivre, mais peut-être était-ce voulu :).. l’installation de Felix Gonzalez go-go dancing platform, qui clôt l’exposition, est particulièrement délicate et amusante !

    • ';
    • 23/11/2011

      Une exposition qui à coup sur restera dans les annales. Un propos clair, des parallèles intéressants, une richesse indéniable des oeuvres, un panorama quasi exhaustif, une scénographie efficace. Rien à redire, expo splendide. Foncez-y

    • ';
    • 25/01/2012

      De la sauvagerie moderniste d’un faune jusqu’au délicieux conceptualisme de Jérôme Bel, une fulgurante traversée d’un siècle de dialogue entre la danse et les arts plastiques. Ne serait-ce que pour voir Isadora Duncan batifoler au milieu des hommes en costume sombre, Pina Baush donner le meilleur d’elle-même ou les pantins d’Oskar Schlemmer tournoyer, l’exposition vaut tous les détours. Vous pourrez même y valser en amoureux…
      Voir le site >>

    • 23/01/2012

      Plein les yeux, plein les jambes, pas de doute, les 2000 m2 et 450 oeuvres, documents, vidéos, peintures, systèmes de notation, dessins et performances exposés déblaient un domaine jusqu’ici confiné dans ses retranchements de territoires. (…) Si réserves il y a, c’est alors, comme souvent à Beaubourg, au rayon contemporain.
      Voir le site >>

    • 22/12/2011

      Copieuse, didactique mais spectaculaire, à l’image de la superbe salle consacrée au Bauhaus telle une petite exposition dans l’exposition, Danser sa vie mérite une longue visite, surtout si l’on souhaite profiter des nombreux films diffusés au fil du parcours.
      Voir la critique complète >>

    • 21/12/2011

      Rétrospective multidisciplinaire couplée à une programmation chorégraphique, « Danser sa vie » propose un parcours fluide dans l’histoire de l’art de ces cent dernières années. On peut regretter certains oublis. (…) Il n’y a pas grand-chose sur le Paris des années 1980 où s’affirme pourtant « la nouvelle danse française », (…) Rien non plus sur le mouvement hip-hop, où la révolution gestuelle est intimement liée à celle du street art.
      Voir la critique complète >>

    • 16/12/2011

      Dès la première salle, on sait que c’est une exposition impossible, une gageure, ou plutôt que, malgré tous les efforts, ce n’est pas la danse qu’on va montrer au musée, mais le regard sur la danse, la correspondance avec la danse, la photographie, la peinture, le film, le dessin, la sculpture de la danse, les images et les ustensiles de la danse. (…) Sinon, c’est une excellente occasion pour voir des films, lire des livres, écouter des conférences et, éventuellement assister à quelques spectacles.
      Voir la critique complète >>

    • 16/12/2011

      « Heaven, I’m in heaven », chantait Fred Astaire en 1935, dans le film Le Danseur Du Dessus de Mark Sandrich. Au sortir de l’exposition Danser Sa Vie au Centre Pompidou, à Paris, ce sentiment d’ivresse est partagé. (…) La réussite de l’exposition repose aussi sur sa scénographie, discrète mais très réfléchie. (…) On n’a pas fini de danser.
      Voir le site >>

    • 29/11/2011

      L’expo du Centre Pompidou est une tuerie (…) : trois années de recherche, des kilos de documents inédits, invus, inouïs et un catalogue à se pendre de bonheur. (…) Didactisme et surprise rythment l’installation des salles.
      Voir la critique complète >>

    • 28/11/2011

      Tout au long du programme fort riche (près de 450 œuvres), l’alternance est réussie entre les immenses écrans (…) et les clichés historiques (…). Entre les tableaux d’exception (…) et les inédits (…). Entre les sculptures de Rodin et les maquettes rarissimes d’Oskar Schlemmer. Le point de vue est axé sur l’échange Allemagne et Amérique, via le Bauhaus. La France reste un peu en coulisses. Peu d’interactivité au Centre Pompidou qui n’a pas entraîné le visiteur dans la danse folle comme Move, à la Hayward Gallery, l’an dernier, à Londres.
      Voir la critique complète >>

    • 23/11/2011

      plus de 300 peintures, photos, dessins, films, costumes, dont beaucoup de raretés, pour explorer plus d’un siècle de création, au point de rencontre des arts visuels et de la danse de 1900 à nos jours. (…) Jusqu’au terme de l’exposition, la distribution est à ce niveau, le plus élevé, autant du côté des chorégraphes que de celui des artistes.
      Voir la critique complète >>

    Ils ont envie de la voir (336)

    • nicolasdeleudeville
    • orianedulaurent
    • zeno34
    • BeMartine
    • karinephoto
    • nathanaelle
    • kireinacho
    • nanou
    • coline.aunis
    • sacharey
    • cocci.nelle.372
    • kirikoo
    • sebastienmagro
    • judith.lasry
    • sofinet
    • a.benhayoun
    • stephaniebordes
    • mallary
    • mathilde-j
    • victran
    • celinemaguet
    • philippe-nassif
    • maxbonhomme
    • expos
    • delphine.klock
    • j-m-la-pluie
    • merinos.melissa
    • stephaneperfetti
    • g-defour
    • agathe-f
    • anne.pauline.mathieu
    • plouin
    • ckrzykowiak
    • laurent-camille
    • lilou-39
    ...et 301 autres personnes

    Ils l'ont vue (345)

    • gyzmo
    • oanell
    • corinegodiard
    • agnes
    • varna
    • hadrien
    • mathilde.simonian
    • lenadefirmas
    • sophie
    • saravercheval
    • sandou2b
    • lamanuelita
    • jcs
    • cebolang
    • oriane.tusauraspas
    • manon.vk
    • elodie.jarrier
    • arnaud-lefeuvre
    • chloe.bringuier
    • philippine.demonval
    • kamille-chevallier
    • alice.martel
    • elodieal
    • joh-peccadille
    • bresson.claire
    • yolene.louison
    • aurore.sun
    • cecile_r
    • j.ossart0
    • launay.annelise
    • camilleserra
    • gbigio
    • la.styliste
    • rejanews
    • Fred.girard.fg
    ...et 310 autres personnes