Votre action a été enregistrée avec succès !
Paquebot France

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Paquebot France et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Paquebot France

le paquebot France à New York, Collection French Lines.

Embarquement d’une voiture sur Normandie à New York, vers 1935, Collection association French Lines

fumoir de la première classe à bord du paquebot France, Collection French Lines.

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    En 1962, à l’occasion du premier départ pour New York, toutes les caméras sont tournées vers Le Havre et le paquebot devient le monument de la ville, une fierté relayée à l’échelle nationale et internationale. Et cette relation avec la « célébrité » se poursuit grâce aux stars qui l’empruntent et découvrent la ville, ainsi qu’aux tournages de films comme Le Cerveau. Mais c’est aussi une relation intime avec 1000 membres d’équipage, sans compter tous les marins de la compagnie et les emplois induits, car chaque Havrais a dans sa famille, parmi ses amis une personne ayant des anecdotes sur le France ou les paquebots de la Transat. L’exposition présentée au MuMa, musée de verre et d’acier situé à l’avant-port du Havre, propose de nombreuses oeuvres inédites, une scénographie spectaculaire avec la reconstitution du pont intégrant les lettres lumineuses monumentales originales, se distinguant profondément de l’exposition du Musée national de la Marine. Une exposition dossier sur le paquebot Normandie met en perspective le France et son prestigieux prédécesseur des années 30. L’accent est mis sur la machine habitable, le France étant une oeuvre révélatrice d’une époque avec une décoration due aux grands ensembliers comme André Arbus, Dominique, Jean Leleu, Maxime Old, Jacques Dumond, Marc Simon… mais aussi les oeuvres d’art avec Raymond Subes, Robert Wogensky, Jean Picart Le Doux, Picasso… France est un défi de création avec 8 hectares de pont à aménager où tous les matériaux modernes et ignifugés sont représentés, où toutes les techniques sont déclinées, renouvelant la longue tradition des emménagements des paquebots avec la présence de toutes les couleurs du spectre des années 60, de l’orange au bleu turquoise en passant par le vert tilleul avec en arrière fond, pour les oeuvres d’art, la querelle entre les abstraits et les figuratifs. Le résultat représente finalement un des meilleurs exemples d’un art officiel, proche d’ailleurs de la décoration de l’aérogare d’Orly inaugurée la même année. France est avant tout une époque : celle de la DS, du Concorde, du Playtime de Tati, où la société de consommation revendique le droit au voyage. Les campagnes de photographies commandées par la compagnie, dont celles des studios Chevojon, montrent la mutation de cette société, des années 60 jusqu’à la crise de 1973, des chignons et jupes droites aux brushings et « pattes d’eph » des années 70, marquant le passage, comme un ouragan, de mai 68 jusqu’au dur réveil de la crise pétrolière. Traversées, croisières, le France relie Le Havre au monde. Mais l’exposition présente aussi le lien charnel entre la ville et le navire, de l’arrivée en 61 aux grèves de 1974, du départ en 1979 sous le nom de Norway à ses « come back » successifs en 1996, 1997, 1999 et annonce le grand retour des paquebots dans la ville avec aujourd’hui plus d’une centaine d’escales par an.

    Dates 09/06/2012 - 23/09/2012
    Domaine histoire
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils ont envie de la voir (3)

    • nadege.sebille
    • cathrolland
    • muchapon

    Ils l'ont vue (1)

    • nadege.sebille
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.