accéder à exponaute
Votre action a été enregistrée avec succès !
Pierre Bourdieu

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Pierre Bourdieu et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Pierre Bourdieu

Pierre Bourdieu, sans titre

Pierre Bourdieu, sans titre

Pierre Bourdieu, aïn aghbel, collo

Pierre Bourdieu

Images d’AlgérIe, une affInIté électIve

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    Le 50e anniversaire des accords d’Évian, qui mirent fin à la guerre d’Algérie, a été célébré le 18 mars 2012. À cette occasion, le Jeu de Paume propose une exposition des photographies de Pierre Bourdieu, prises en Algérie de 1958 à 1961. La photographie offre à Pierre Bourdieu une formidable conversion du regard et, en lui permettant d’appréhender une méthode en construction, ses images ajoutent une facette essentielle à ses études ethnographiques et sociologiques. elles sont aussi, par leur valeur documentaire, une source d’information sur la société algérienne et un moyen de compréhension de nos histoires communes. la beauté de ses photographies tient dans la force de leurs cadrages et dans l’attention particulière que Bourdieu porte à l’Algérie, et à ces hommes et ces femmes qu’il voulait réhabiliter dans ses images. Pierre Bourdieu plaçait son œuvre photographique dans le contexte de son travail sociologique, tout en soulignant les liens d’affection qu’il entretenait avec ce pays.

    Dates 16/06/2012 - 04/11/2012
    Domaine photographie
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 19/07/2012

      Bourdieu photographe semble toujours osciller entre empathie familière et distance scientifique : tantôt, sans doute assis à une table en terrasse, il peut prendre une série de photos des passants à un carrefour de Blida en 1960 et réaliser ainsi un travail documentaire extrêmement intéressant sur la rue algérienne; idem pour ses vues des camps de regroupement (où le concept d’habitus commence à apparaître). A contrario, ses photographies d’enfants posant et jouant devant lui (ou celles de la circoncision à Collo) montrent une proximité, une tendresse et un engagement passionné auprès des Algériens colonisés. Ces photos n’avaient qu’un but documentaire et Bourdieu n’avait jamais voulu les montrer ‘par peur d’être taxé de vouloir faire l’artiste’. Même si elles sont, pour la plupart (et vu l’environnement) bien composées, leur intérêt reste néanmoins essentiellement documentaire.
      Voir la critique complète >>

    Ils ont envie de la voir (4)

    • martine.fromageot
    • Laurent6692
    • anne_loriot

    Ils l'ont vue (1)

    • Lucile_Humbert
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.