Votre action a été enregistrée avec succès !

Publiez une expo

Louis Soutter

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Louis Soutter et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Louis Soutter

Glace d’argent, miroir d’ébène

1938, Peinture au doigt, 44 x 58.1 cm, Lausanne, Musée cantonal des Beaux-Arts, Acquisition, 1955, Inv. 413.

Mortels magnanimes

1925, crayon sur papier,49 x 61 cm (cadre compris) , Musée Jenisch Vevey, inv. 1974-003 Thévoz 1108

Surréalismême

1937, huile, encre de Chine, crayon, vernis, papier, 65 x 50 cm, collection privée, Thévoz 2792

Louis Soutter

Le tremblement de la modernité

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    À travers sa recherche plastique profondément novatrice pour son époque, cet homme d’une culture étonnante, violoniste, notamment dans les orchestres symphoniques de Lausanne et de Genève, explore de multiples pistes : l’ornementation, l’illustration de livres, le dessin d’architecture ou de mobilier, la copie et sa réinterprétation, le dessin d’après nature, le nu… En se refusant d’être rétrospective, l’exposition Louis Soutter désire insister sur la modernité de l’œuvre. Le parcours qu’elle propose se décline en plus de 200 dessins choisis parmi les 3000 qui constituent l’intégralité du corpus. Plus précisément, elle met en perspective l’évolution historique de l’artiste pour aboutir à cette période de maturité qu’incarnent les dessins aux doigts. Ajoutons à cela que toute une partie de l’œuvre de Soutter a été dessinée sur des pages de cahiers d’écolier. Mais ces derniers ont été démantelés, dispersés, voire dépouillés. L’exposition présentera la reconstitution de l’un d’entre eux afin de mieux saisir la cohérence de l’œuvre. Un ensemble de pièces – inédites pour la plupart, notamment des esquisses et des dessins d’interprétation d’œuvres classiques – sera extrait de l’abondante production de Louis Soutter. Ces dessins souvent méconnus éclairent les passages jusqu’alors négligés dans l’approche de l’œuvre, entre chacune des périodes et des renouveaux stylistiques qui se sont succédés tout au long de la création de Louis Soutter. Respectueuse de la démarche de Louis Soutter, cette exposition a l’ambition de donner une vision d’ensemble à la fois originale et fidèle de l’œuvre en soulignant la cohérence de son travail et en lui rendant la place qui est la sienne dans l’histoire de l’art.

    Dates 21/06/2012 - 23/09/2012
    Domaine arts graphiques
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 29/08/2012

      j’y ai été presque par hasard, c’est près de chez moi, il fait beau… Un choc, une oeuvre tourmentée, multiple malgré la pauvreté des moyens (crayon, papier d’écolier, carton, petits formats). Profonde névrose certes, mais pas que.. On en sort touché profondément et mal à l’aise en même temps. A voir absolument

    • ';
    • 08/08/2012

      à conseiller, une belle découverte.

    • ';
    • 03/08/2012

      une véritable découverte

    • ';
    • 21/07/2012

      Oui.

    • ';
    • 10/07/2012

      Une vie compliquée, un style qui a beaucoup évolué, parfois proche de la bande dessinée. On s’intéresse globalement beaucoup au personnage et à son trait, épais, intense, fort. Ces sentiments se cristallisent devant les dessins au doigt qui sont de pures merveilles. La juxtaposition ajoute à l’effet et on est comme perdu dans cette danse des personnages. Certains visages peints sont aussi à voir, fascinants.

    • ';
    • 01/08/2012

      Avec rigueur, le parcours de cette exposition égrène les thèmes : la vie quotidienne, la nature et surtout les oeuvres classiques autrefois aimées qu’il revisite, reconstruit. [...] Soutter devient progressivement aveugle. Il se lance alors dans de surprenantes peintures aux doigts. Ce sont ces oeuvres, plus que toutes autres, qui retiennent aujourd’hui l’attention par leurs sublimes violences, leurs manières de répondre à un bouillonnement intérieur sans limite. De ce point de vue, l’exposition est parfaitement construite, s’achevant sur ces visions sans équivalent dans l’histoire de l’art.
      Voir le site >>

    • 03/07/2012

      Voilà une bonne idée de sortie pour cet été avec l’hommage de la Fondation Le Corbusier à l’œuvre de Louis Soutter en écho à la rétrospective de la Maison rouge. En 1927, Le Corbusier se rendra dans le Jura vaudois pour y rencontrer son cousin germain, interné dans l’hospice de vieillards de Ballaigues. Il lui achète des dessins, le soutient, et organise ses premières expositions. Belle occasion pour retrouver là les frises de dessins à l’encre, les personnages erratiques, solidaires et solitaires de Soutter.
      Voir la critique complète >>

    • 28/06/2012

      Exposition remarquable : en raison de la fabuleuse qualité et de l’intensité des oeuvres que Soutter traçait sur ce qu’il pouvait trouver de feuilles de papier, avec un crayon, la plume et l’encre du bureau de poste ou, dans ses dernières années, avec ses doigts trempés d’encre et de gouache. Mais aussi en raison de sa construction : il ne s’agit pas d’une simple rétrospective dans son ordre chronologique, mais de l’exposé des données qui font de Soutter un créateur en dehors des habitudes de pensée et des catégories. Celles qu’on lui a appliquées, « art brut » et « art des fous », sont impropres.
      Voir la critique complète >>

    Ils ont envie de la voir (40)

    • alexislaborde
    • corinegodiard
    • varna
    • saravercheval
    • ars506
    • laura.ionita.528
    • mc.blanc
    • margueritelaborde
    • _s
    • cfonder
    • arnaud_degiovanni
    • triboulet.renaud
    • marion.garczynski
    • yon_chau
    • justine.mercier.923
    • claire
    • RicinParis
    • mllemazzotti
    • PhiPhiLaBelleVie
    • laura.cousseran
    • camillechenaiscc
    • olivier.huonnic
    • techer_angie
    • tutan04
    • zebulon2nd
    • naguinancy
    • casura.ocante
    • loudc
    • albine.bessire
    • necko75
    • e.demassini
    • laurealiceviguier
    • Victor_Bas
    • clairemarin.cm
    ...et 5 autres personnes

    Ils l'ont vue (28)

    • jcs
    • etienne.briere
    • isabelle.k
    • Fabienne.dumortier
    • gunnel.marielouise
    • francoisbailly
    • sandrine-drine
    • laura.osdoit
    • olivierb
    • RicinParis
    • coubcel
    • cecile.poulot
    • pauline_kieffer
    • carineb
    • hanin.hannouch
    • elodie.vinc
    • robin.pineau
    • agnes1856
    • bordonikov
    • camille.bari
    • jacques.clayssen
    • c.juhen
    • Stephane_Chaumeil
    • Tom_Hebrard
    • laure.dasinieres
    • anais.chaussebourg
    • kevin.dellandrea
    • Tallulah
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.