Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Véhicules rêvés

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Véhicules rêvés et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Véhicules rêvés

Mario Terzic, My wings, 1970

Photographies, tirages modernes d’après négatifs originaux Collection FRAC Centre, Orléans

Minimaforms (Theo Spyropoulos) et Krzysztof Wodiczko, Vehicle (War Veterans), 2006-2010

1/4 scale chassis with wing assembly Maquette, Résine, métal, plastique, 33 x 75 x 25 cm Collection FRAC Centre, Orléans

Gianni Pettena, Already worn chairs, 1971

Photographie 6 photographies noir et blanc collées sur papier 75 x 55 cm

Véhicules rêvés

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    Dans la vallée de la Loire, treize lieux accueillent au cours de l’été plus d’une centaine d’œuvres issues des collections du FRAC Centre, du FRAC des Pays de la Loire et du FRAC Poitou-Charentes, ainsi que de nouvelles productions. Un parcours inédit, mêlant art contemporain et patrimoine, est ainsi proposé aux visiteurs autour du thème du songe. L’étape au FRAC Centre propose une exposition autour du thème des « véhicules rêvés », « véhicules futuristes du désir » pour reprendre l’expression de Reyner Banham, qui estompent les frontières entre le corps, la machine et l’architecture. La question de la mobilité, d’une architecture sans inscription territoriale, est une utopie qui traverse l’architecture expérimentale. Dans l’architecture radicale des années 1960-70, de nombreux architectes proposent des structures légères, suspendues, gonflables, comme des enveloppes nomades du corps, à même de libérer l’individu de sa gravité. Dans cette exposition, artistes et architectes s’approprient l’architecture comme « véhicule rêvé » pour le corps en déplacement. L’architecture s’y donne comme une extension, naturelle ou mécanique, du corps, prenant la forme de tentes (Davide Cascio, coll. FRAC Centre ; Simon Starling, coll. FRAC Pays de la Loire), d’objets-machines hybrides (MinimaForms (Theo Spyropoulos) et Krzysztof Wodiczko, coll. FRAC Centre ; Michel de Broin, coll. du FRAC Poitou-Charentes), de dispositifs prothétiques dont on doit s’harnacher physiquement (Gianni Pettena ; Mario Terzic, coll. FRAC Centre). Ces « véhicules » transforment le corps en architecture nomade pour engager un dialogue nouveau avec l’espace urbain et reconsidérer les limites entre sphères privées et publiques.

    Dates 16/05/2012 - 15/07/2012
    Domaine art contemporain
    Période XXIe siècle
    Site officiel FRAC Centre
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique