Votre action a été enregistrée avec succès !

Publiez une expo

Modigliani, Soutine et l’Aventure de Montparnasse

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Modigliani, Soutine et l’Aventure de Montparnasse et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Modigliani, Soutine et l’Aventure de Montparnasse

Amedeo Modigliani, Elvire au col blanc (Elvire à la collerette), 1917 ou 1918

Huile sur toile, 92 x 65 cm. Collection privée

Suzanne Valadon, Nu se coiffant, 1916

Huile sur toile 100 x 61 cm

Chaïm Soutine, L’Escalier rouge à Cagnes, c. 1918

Huile sur toile 61,6 x 46,5 cm Collection privée

Modigliani, Soutine et l’Aventure de Montparnasse

La collection Jonas Netter

  • billet

    billets

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Achetez vos billets coupe-file pour l'exposition Modigliani, Soutine et l’Aventure de Montparnasse dès maintenant ! Le paiement des tickets est sécurisé.



    Jonas Netter est l’un des collectionneurs les plus marquants du XXe siècle, découvreur de talent, d’autant plus inspiré et génial qu’il fut d’une discrétion absolue pendant toute sa vie au point qu’il est encore aujourd’hui inconnu du grand public. Pourtant, sans lui, Modigliani n’aurait sans doute jamais existé, ni Soutine, ni Utrillo. Cette exposition va aujourd’hui lui rendre l’hommage qu’il mérite en permettant enfin au public de découvrir un ensemble d’œuvres absolument étourdissant de beauté, principalement de Modigliani. Jonas Netter était un Alsacien, représentant en marques installé à Paris, fasciné par l’art et la peinture. Il découvre une toile de Modigliani et se décide à l’acquérir. Il sera l’un des premiers à acheter des œuvres de cet artiste, prenant la suite de Paul Alexandre qui l’avait soutenu jusque-là, avant la Première Guerre mondiale. Collectionneur dans l’âme, Netter commence à acheter toutes les œuvres de Modigliani qu’il voit chez le marchand d’art Léopold Zborowski. Il se prend de passion pour cet artiste dont il arrive à posséder une quarantaine de peintures à la fin des années 1920. Puis, c’est Soutine qu’il aperçoit. Avant même Barnes, il est fasciné par Soutine. Lui, le juif alsacien bourgeois et discret, se prend d’une passion sans borne pour tous ces artistes qui constituent l’école de Paris. Il découvre également Utrillo, sa période blanche l’envoûte et il commence à en acheter par centaines également, toujours avec l’aide de Zborowski. Ce dernier se retrouve, grâce à lui, à la tête d’un véritable nouveau marché et d’une pléiade de jeunes artistes, propulsés par cette nouvelle génération de marchands et de collectionneurs. Valadon et Kisling feront également partie de ces peintres, ainsi que beaucoup d’autres, tous formidables même s’ils n’ont pas forcément eu la même notoriété : Kremègne, Kikoïne, Hayden, Ébiche, Antcher et Fournier. La Pinacothèque de Paris présente pour la première fois un ensemble d’œuvres jamais exposé de Modigliani, qui reconstitue, avec d’autres œuvres qui ont pu être retrouvées, la collection de Jonas Netter, telle qu’elle fut en son temps. La Pinacothèque de Paris est donc très fière de pouvoir participer à cette découverte exceptionnelle et de réaliser le souhait premier de Jonas Netter, faire en sorte que le grand public découvre ces merveilles.

    Dates 04/04/2012 - 09/09/2012
    Domaines beaux-arts
    peinture
    Périodes XIXe siècle, XXe siècle
    Site officiel La Pinacothèque
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 04/09/2012

      Une belle expo sous toutes les facettes. Un vrai bonheur

    • ';
    • 03/09/2012

      Exposition digne d’intérêt qui permet de découvrir la passion d’un homme pour la peinture et de découvrir des œuvres de stars de la peinture comme Modigliani ou Utrillo mais aussi de peintres moins connus

    • ';
    • 03/09/2012

      Les Modigliani valent à eux seuls le déplacement. L’ensemble est par ailleurs assez intéressant même si la collection Netter n’a pas remis en cause ma vision de l’école de Paris, un génie Modigliani, un très grand peintre Soutine, Valadon et Utrillo très surcotés, les autres parfois surprenants mais dispensables

    • ';
    • 23/08/2012

      Un ensemble d’oeuvres intéressant, même si en effet, les Modigliani sont peu nombreux. Ils n’en restent pas moins très émouvants.

    • ';
    • 07/08/2012

      Dommage, peu de Modigliani et de Soutine..

    • ';
    • 04/08/2012

      Assez déçue, on s’attend à voir du Modigliani et du Soutine mais en réalité il y a peu de tableaux de ces peintres fabuleux.. On y découvre cependant d’autres aspects rarement evoqués dans les expositions; les liens entre les peintres de l’époque, les inspirations différentes, parfois le parralllele judicieux entre des influences semblables est mis en lumière. Les écrits retraçants les relations entre mécènes, collectionneurs, vendeurs et artistes sont enrichissants et permettent de comprendre comment fonctionnait le monde de l’art à l’époque. Il faut prendre le temps de lire chaque commentaire.

    • ';
    • 30/06/2012

      Uune longue expo, bien organisée par artistes, avec des cartels originaux qui pointent les relations entre découvreurs et artistes, et surtout de vrais bijoux à contempler. Je me suis positivement régalée.

    • ';
    • 19/06/2012

      Collection sublime, cohérente, de peintres de l’école de Paris du début du XXe, entre Montmartre et Montparnasse. Une belle occasion de (re)voir le si rare Modigliani mais aussi Utrillo, Suzanne Valadon et enfin Soutine. Quelques Vlaminck en passant et d’autres dont j’ai oublié le nom. L’ensemble original vaut vraiment le voyage.

    • ';
    • 07/06/2012

      magnifique expo

    • ';
    • 06/06/2012

      Des oeuvres sublimes, Modigliani avec 10 toiles et 5 dessins et surtout Soutine avec 19 peintures sont assez bien représentés, beaucoup d’Utrillo et de Valadon, quelques oeuvres rares comme une de Jeanne Hébuterne épouse de Modi. Quelques croutes également. Et toujours les mêmes reproches concernant l’espace d »expo de la Pinacothèque : faible lumière, accrochage peu cohérent, commentaires désarticulés, couleurs des murs agaçantes (jaune, bleu, vert). Un bon moyen de (re)découvrir l’école de Paris dans sa diversité.

    • ';
    • 03/06/2012

      L’exposition devrait plutôt s’appeler Netter, le titre étant trompeur comme souvent à la Pinacothèque. Mais des belles œuvres, la documentation autour de la collection intéressante (bien qu’un peu répétitive). Quelques Modigliani et Utrillo sont superbes.

    • ';
    • 08/05/2012

      Belle expo, mais peu de tableau de Modigliani : dommage !!

    • ';
    • 08/05/2012

      Superbe. Bel accrochage.

    • ';
    • 30/04/2012

      Superbe exposition qui en plus de nous donner à voir des Modigliani, Soutine, Utrillo nous fait découvrir d’autres peintres. Belle scénographie qui permet d’aller et venir à son gré.

    • ';
    • 28/04/2012

      Très belle exposition ! Utrillo, Modigliani et Soutine, un collectionneur hors pair… Magnifique.

    • ';
    • 20/04/2012

      J’en suis sortie un peu déçue : hormis quelques chefs d’oeuvre de Modigliani qui valent vraiment l’heure dans la file d’attente et quelques belles peinture d’Utrillo, je suis restée sur ma faim ; Je rejoins le commentaire précédent, ne vous fiez pas au titre : de nombreuses peintures, pas toujours heureuses, cotoient Soutine et Modigliani.

    • ';
    • 18/04/2012

      Belle expo permettant de voir des beaux soutine, modigliani et utrillo mais ne vous fiez pas au titre de l’expo « Modigliani, Soutine », vous verrez beaucoup d’autres toiles d’artistes moins connus aussi (à voir si vous vous en réjouissez ou pas). Expo centrée autour du collectionneur Netter et des rapports qu’il entretenait avec les artistes, expo qui relate en quelques sortes l’importance du mecenat au XX siecle. Pas mal.

    • ';
    • 08/04/2012

      Très belles oeuvres exposées, notamment Modigliani et Soutine, mais c’est l’occasion de découvrir d’autres artistes qui leur étaient contemporains et qui sont moins connus. un seul regret : que la médiation ne tourne qu’autour du collectionneur chéri, et qu’il n’y ait aucun lien de fait entre la démarche artistique d’une part et la démarche du collectionneur d’autre part. D’ailleurs, il me semble un peu étrange d’affirmer que « sans Netter Modigliani n’aurait pas exister… » Peut-être n’aurions nous pas aujourd’hui accès à son oeuvre, mais sans l’argent de Netter, n’aurait-il pas malgré tout exprimé son point de vue vital sur le monde ? Tout ne serait qu’affaires d’argent ?

    • ';
    • 08/04/2012

      Très belle expo. Permet de découvrir des oeuvres inconnues de peintres très connus. Magnifique état de conservation : les couleurs sont incroyablement vives, par rapport à celles des oeuvres qu’on voit habituellement dans un musée.

    • ';
    • 30/08/2012

      Si l’exposition brosse un portrait social et économique du marché de l’art au début du XXème siècle, elle ne dit pas grand chose des goûts de Netter, et on a le plus souvent l’impression que ce sont les choix de Zborowski qui transparaissent ici. [...] Heureusement les premières salles, elles, sont éblouissantes (et un des avantages de la Pinacothèque, vu son exiguïté, est qu’on est tout près des toiles, dont la plupart sont sans vitre protectrice : on peut admirer la touche de tout près). [...] L’histoire de la collection Netter reste à faire, pour offrir plus qu’un simple alignement de tableaux.
      Voir la critique complète >>

    • 23/07/2012

      C’est par son action décisive, et plus précisément celle du commissaire Zamaron, que s’est constituée une des plus surprenantes aventures de l’art du XXe siècle, dévoilée à la Pinacothèque de Paris. Cela, grâce à Gérard Netter : « Il a fallu que j’attende d’avoir 86 ans pour me décider ! », dit-il, un brin ironique. Se décider à montrer sous leur nom la collection constituée par son père, Jonas Netter, dont certaines œuvres n’avaient pas été exposées depuis 1933. Et quelles œuvres ! Derain, Modigliani, Soutine, mais aussi Utrillo, Valadon, Vlaminck, Kisling et d’autres protagonistes de ce qu’on a appelé « la première école de Paris », celle qui s’est constituée dans le Montparnasse de l’entre-deux-guerres. Des artistes qui, sans Jonas Netter, auraient été encore plus faméliques et misérables que la légende des « Montparnos » ne le décrit.
      Voir la critique complète >>

    • 14/07/2012

      Ce musée parisien privé présente la collection d’un discret homme d’affaires alsacien, Jonas Netter (1867-1946), qui eut l’heur d’acheter ce que le Montparnasse des années 1920 comptait d’artistes fauchés. Dans le lot, Soutine et Modigliani donc, mais aussi des seconds couteaux de l’Ecole de Paris, comme Kisling, Kremegne, Kikoïne ou Ebiche, auxquels l’accrochage en vrac et les textes expédiés à la va-vite ne rendent vraiment pas service
      Voir la critique complète >>

    • 28/06/2012

      Véritable trésor, que cette exposition dévoile en 125 tableaux.
      Voir la critique complète >>

    Ils ont envie de la voir (210)

    • delphinequartetqueme
    • hadrien
    • coline14
    • pazuzu
    • srealdelsarte
    • sofinet
    • sandou2b
    • celinemaguet
    • cyrielle.triolet
    • daphne_krzisch
    • fabienne.hippolyte
    • charluet_audrey
    • clotilde.pointivy
    • anne.pauline.mathieu
    • adele_bloch_bauer
    • f.travetto
    • e.onfroy
    • jean.csap
    • LizaBergara
    • aurore.sun
    • cecile_r
    • isabelleaguerre
    • la.styliste
    • marie.adamski
    • mc.blanc
    • STEPHANIE
    • chachapecq
    • isabelle.k
    • alex.b
    • cl.lafuente
    • ocyale
    • jersey69_cyote
    • adriane.tonlop
    • geaorges-arnaudov
    ...et 175 autres personnes

    Ils l'ont vue (109)

    • oanell
    • agnes
    • louise.gombert.5
    • jcs
    • victran
    • cebolang
    • cyrielle.triolet
    • nanou_at
    • averri
    • nick
    • helixfelix
    • ckrzykowiak
    • bolivar70
    • katellruellan
    • eleonore.dornano
    • etienne.briere
    • Simeonbrault
    • pescot
    • xjgs
    • c.savry
    • delphine
    • autin.julie
    • bertrand.robert
    • chiemi.sugimoto.161
    • gunnel.marielouise
    • sdarisse
    • Aramusan
    • yavgfr
    • deforn
    • catherineterrien
    • fred.art
    • Zhooey
    • cfonder
    • leonie.durr
    • estsvet
    ...et 74 autres personnes