Votre action a été enregistrée avec succès !
hide_fb

Inscrivez-vous gratuitement sur exponaute et ne ratez plus jamais une exposition

Publiez une expo

Banditi dell’Arte

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Banditi dell’Arte et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Banditi dell’Arte

Alessandro Masia, Masques blancs

Technique mixte Collection privée

Anonyme, Chapeau

Musée d’anthropologie de Turin

Francesco Toris – Le Nouveau Monde,

58X40X30cm – Os Musée d’Anthropologie de Turin

Fausto Badari – Voiture

Atelier La Manica Lunga – Fondazione Sospiro

Banditi dell’Arte

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    BANDITI DELL’ARTE, dans toute sa force poétique, est la première exposition majeure consacrée à la création hors norme italienne. Elle ouvre une porte sur l‟univers particulier d‟individus ayant créé en dehors de tout système artistique officiel ou d‟instances culturelles reconnues, depuis les travaux de Giovanni Marro en 1913 à la création contemporaine. Bien que le milieu de l‟art soit maintenant familiarisé avec l‟art brut, ce concept reste encore relativement étranger au public italien même si des artistes comme Giovanni Podestà et Carlo Zinelli jouissent d‟une réputation internationale. Pendant plus d‟un siècle, malgré les efforts et le soutien de quelques critiques d‟art, en Italie la création “marginale” reste aujourd‟hui souvent oubliée par la culture officielle. L‟exposition BANDITI DELL’ARTE à la Halle Saint Pierre est un pas de plus vers une reconnaissance institutionnelle et critique des pratiques artistiques jusqu‟ici pensées comme marginales, ‟occasion de découvrir ces formes d‟art oubliées par les institutions.

    Dates 23/03/2012 - 06/01/2013
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 27/08/2012

      Bien des histoires humaines poignantes derrière ces créations sidérantes.

    • ';
    • 10/07/2012

      Quelques coups de coeur (Francesco Torris, Carlo Zinelli et surtout Gaetano Gambino et Rosario Lattuca) et d’autres bons artistes mis en valeur par les locaux et l’éclairage un peu intimistes de la Halle St-Pierre, mais une expo peut-être pas assez « cadrée », dans le sens où elle présente les artistes à la façon d’une énumération sans établir de comparaison, etc. entre eux. D’un autre côté ça fait marcher nos cerveaux endormis…

    • ';
    • 12/04/2012

      Belles oeuvres, mais une exposition malheureusement pas très aboutie, pas assez de précision sur les oeuvres, pas de traductions, panneaux de travers … on a l’impression que tout a été fait à la va-vite. Mais cependant on découvre des artistes incroyables ! À voir donc ! Les expos de la Halle St pierre sont toujours de vrai découverte !

    • ';
    • 08/04/2012

      Exposition assez intégrale qui offre un bon panorama des artistes « bruts » mais sans définir cet art ni mettre en relief ces spécificités. Il n’y a pas de discours construit autour des œuvres et les cartels identificatoires sont parfois mal-placees. Malheureusement aussi, les problématiques de la conservation in-situ de certaines œuvres bruts dans l’espace public n’a pas été abordée, ni le manque de sources de documentation de nos jours… Mais expo conseillée tout de même, des artistes intéressants et nombreux mais il faut avoir déjà fait ses recherches sur l’art brut vue que l’expo ne tente pas de l’introduire.

    • ';
    • 26/03/2012

      Très inégal, mais c’est sans doute la loi du genre. Il manque des traductions des textes présents sur beaucoup de tableaux (pour qui comme moi ne maitrise pas l’italien). Quelques beaux fous rires et certaines oeuvres j’ai beaucoup aimées (Carlo Zinelli entre autres).

    • ';
    • 07/05/2012

      L’adresse et l’application les plus grandes y sont au service de systèmes d’explication du monde dont le sens échappe. On en ressent la rigueur et la cohérence sans en comprendre les enchaînements. On ne saisit pas mieux pourquoi et comment Franco Bellucci [..] assemble peluches, poupées, jouets et fleurs artificielles qu’il ligote avec des câbles électriques, des tuyaux en plastique ou des chambres à air. [...] Les idoles démesurément charnues – quasi felliniennes – de Pietro Ghizzardi ou de Giovanni Galli et les dessins férocement obscènes de Francesco Borrello ne posent, eux, aucun problème d’interprétation. Mais l’intensité des traits et les disproportions anatomiques s’y donnent si libre cours que l’on a peine à supposer que de tels passages à l’acte soient possibles.
      Voir la critique complète >>

    Ils ont envie de la voir (96)

    • Lutineke
    • mathilde.simonian
    • davidpacheco
    • Argonaute du Pacifique
    • manon.vk
    • n.hoang
    • joh-peccadille
    • robinebertrini
    • camilleserra
    • etienne.briere
    • ars506
    • mc.blanc
    • chachapecq
    • nolwenn.chauvin
    • cl.lafuente
    • yann-baros
    • ylakim
    • mariapia
    • g.durivault
    • sofia-marley
    • PPP
    • joannie-leclerc
    • marie-neige-pinton
    • Aurelie
    • alyne_0807
    • sandrine-drine
    • constance_marchand
    • celia.paysan
    • angelica.vincent
    • morganouledoze23
    • fleur.demarty
    • mllemazzotti
    • laura.cousseran
    • arnaud_62
    • hatice.pinarbasi
    ...et 61 autres personnes

    Ils l'ont vue (43)

    • sacharey
    • saravercheval
    • cebolang
    • flore
    • ma
    • eleonore.dornano
    • rejanews
    • amelie.thorel
    • isabelle.k
    • Fabienne.dumortier
    • lacabane
    • gallais-d
    • pasepartou
    • laura.osdoit
    • tabacfroid
    • claudineh
    • mariecaye
    • floriane.herrero
    • cecile.poulot
    • agnes-verrier
    • florent.martin.9849
    • pauline_kieffer
    • velia.calevi
    • bruno.loyer
    • julie.brethous
    • nanou
    • hanin.hannouch
    • pierref.galpin
    • juliettekrier
    • agnes1856
    • e.demassini
    • marina.caneve
    • gwenola_g
    • camille.bari
    • mivava
    ...et 8 autres personnes