Votre action a été enregistrée avec succès !
hide_fb

Inscrivez-vous gratuitement sur exponaute et ne ratez plus jamais une exposition

Publiez une expo

A l’épreuve du réel

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition A l’épreuve du réel et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

A l’épreuve du réel

Emile FRIANT (Dieuze 1863- Nancy 1932), Les canotiers de la Meurthe, 1888

huile sur toile, Nancy, Musée de l’Ecole de Nancy

Jules-Alexis MUENIER (Lyon 1863- Coulevon 1942), Photographies préparatoires pour Aux beaux jours, Vers 1889

1980 Bradley P. Radichel Subtrust

Jules-Alexis MUENIER (Lyon 1863- Coulevon 1942), Aux beaux jours, 1889

huile sur toile, Collection de la famille de l’artiste

A l’épreuve du réel

Les peintres et la photographie au XIXe siècle

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    À partir de l’annonce officielle, le 7 janvier 1839, de la découverte d’un nouveau procédé permettant la reproduction de la réalité, de nombreux artistes perçoivent l’utilité de la photographie et en acquièrent, passent commande à des photographes (Courbet, Ingres), et plus tard, la pratiquent directement (Friant, Muenier, Degas). Leur engouement se justifie de multiples façons, de la volonté de garder une trace de leur travail à la possibilité pour eux de posséder un véritable outil pour les aider à composer leurs peintures. Avec près de soixante oeuvres (peintures, photographies, documents), cette exposition propose d’aborder les relations complexes qu’ont entretenus les peintres avec la photographie au long du XIXe siècle, entre passion et dénigrement.

    Dates 30/06/2012 - 01/10/2012
    Domaine beaux-arts
    Période XIXe siècle
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 26/08/2012

      L’exposition explore l’influence que la photographie va avoir sur le travail des peintres, comme chez Courbet, qui se montre rapidement curieux des possibilités qu’elle ouvre. [...] Le visiteur pourra s’amuser à déceler les différences entre photos et toiles – ici un visage rajeuni, là un arrière-plan transformé… – et constater par lui-même que tout projet artistique, même le plus réaliste, laisse une large part à l’interprétation.
      Voir la critique complète >>

    Ils ont envie de la voir (1)

    • felip19

    Ils l'ont vue (1)

    • Simon_Bas
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.