Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Of Beasts and Super-Beasts

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Of Beasts and Super-Beasts et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Of Beasts and Super-Beasts

Raqib Shaw, Suite of the Emerald Green Boudoir, 2012

Graphite, acrylic, glitter, enamel and rhinestones on paper detail.

Raqib Shaw, Suite of the Emerald Green Boudoir, 2012

Graphite, acrylic, glitter, enamel and rhinestones on paper detail

Raqib Shaw, (to be titled), 2012

Graphite, acrylic, glitter, enamel and rhinestones on paper. Detail

Of Beasts and Super-Beasts

Raqib Shaw

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    Of Beasts and Super-Beasts, première exposition personnelle de Raqib Shaw (artiste d’origine indienne installé à Londres), présente un déploiement d’œuvres sur papier. L’accrochage de ces dessins comme en expansion sur le mur semble évoquer cette superposition de merveilles, d’objets de curiosité et de vanité exhibés sur les dressoirs tels qu’ils sont représentés dans les wunderkamer des princes de la Renaissance ou les peintures du Veronèse. Le spectateur pénètre dans l’espace de la galerie comme il entrerait dans la salle d’un château où le festin serait dressé, invitation de l’artiste au rêve et au voyage à travers l’art et ses références. Celles-ci empruntent à un imaginaire puissant mêlant des personnages mythologiques à mi chemin entre l’homme et l’animal, évoluant dans des environnements précieux et fantastiques, naturels et ciselés comme des pièces d’orfèvrerie. A partir de son œuvre Paradise Lost en 2011, les figures anthropomorphes a têtes d’oiseau, de crocodiles ou encore de tigre, à mi chemin entre le dieu et le héros, manipulent des coupes ornées à pied en forme de griffon, des aiguières à anses en col de cygne et d’autres coupes avimorphes. Inspiré du style Empire caractéristique de l’art européen et plus particulièrement français du début du XIXe siècle, Raqib Shaw a alors commencé à créer un univers qui trouve son aboutissement avec Of Beasts and Super-Beasts, son exposition parisienne Of Beasts and Super-Beasts semble dépasser la question du décoratif pour interroger le rôle de l’art dans la société occidentale. Comment l’art a t il peu servir à codifier les rapports sociaux entre les hommes ? La surenchère dans le raffinement peut-elle permettre à l’homme d’échapper à sa propre animalité.

    Dates 03/03/2012 - 06/04/2012
    Domaines art contemporain
    arts graphiques
    Période XXIe siècle
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 11/03/2012

      A voir absolument ! Les oeuvres de Raqib Shaw sont très impressionnantes. Tout d’abord il y a la virtuosité technique et aussi le clash entre les couleurs chatoyantes, le style miniature doux et raffiné et la violence des situations représentées.

    • ';
    • 23/03/2012

      L’exposition de Raqib Shaw à la galerie Thaddaeus Ropac, à Paris, convoque un imaginaire hybride, diablement érotique, qui n’est pas sans rappeler la noirceur de Félicien Rops. (…) L’art de Raqib Shaw est délibérément intrusif. Pointilleuse telle une miniature, mais débridée, sa verve prend de court la sophistication à la française, se moquant presque de la figure napoléonienne qui se mue en singe hurlant.
      Voir le site >>

    Ils ont envie de la voir (15)

    • sassie2608
    • chichinou
    • johannamazzotti9402
    • arnaud_62
    • m.marion2
    • LucieBerson2
    • sury-lakshmi
    • marika.giacinti8354
    • lna952
    • yub
    • elen.lossouarn
    • charliemarno
    • akaash.collet
    • measfilter
    • ben.lelong

    Ils l'ont vue (5)

    • varna
    • rejane
    • gnaffrone
    • e.demassini
    • Julien_Foulatier
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.