Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Hannah Collins

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Hannah Collins et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Hannah Collins

Hannah Collins, The Fragile Feast, 2011

Hannah Collins, The Fragile Feast, 2011

Hannah Collins, The Fragile Feast, 2011

Hannah Collins

The Fragile Feast

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    La Galerie Dominique Fiat a le plaisir de présenter The Fragile Feast, deuxième exposition personnelle de la photographe et vidéaste Hannah Collins. A la suite d’une série de conversations avec Ferran Adrià – le fondateur du restaurant elBulli – sur le thème de l’importance de s’approvisionner en produits naturels, avec une qualité haut de gamme, l’artiste britannique a entrepris un voyage à travers l’Europe, l’Amérique Latine et le Japon pour retracer l’itinéraire d’une trentaine de produits de base depuis leur origine jusqu’à la cuisine d’Adrià. La mémoire et le contexte sont les clés pour comprendre les créations de ce chef-star, comme on peut le déceler dans les images issues du voyage culinaire d’Hannah Collins. Les photos capturent ainsi le lieu d’origine, le processus de transformation et la préparation dans la cuisine de chacun des ingrédients, dont la plupart sont produits par de petites entreprises familiales. En illustrant la création de 35 plats par le chef catalan de renommée internationale, Hannah Collins dresse ainsi le portrait des anémones de Cadix, du kudzu japonais, du miel des abeilles nomades d’Italie ou des pins des Pyrénées, entre autres matières premières issues d’une grande diversité géographique. Dans ce processus, ces mets régionaux délicats sont assimilés à un langage culinaire beaucoup plus large. “Quand nous analysons un plat ou un style, nous remarquons la composition et la technique, mais rarement nous nous rendons compte que le produit que nous mangeons a une histoire”, explique Ferran Adrià décrivant les photographies d’Hannah Collins. Et c’est précisément ce qu’Hannah a fait : mettre à jour les coulisses de chacun de ces ingrédients, suivre le fil jusqu’à ce que les origines d’une série de produits emblématiques aient été atteintes. Chaque produit implique un territoire et reflète les gens qui l’ont travaillé pendant plusieurs années, souvent avec des techniques ancestrales transmises de génération en génération» ajoute-t-il. 250 photos résultent de ce travail mené par Hannah Collins, dont on peut découvrir une sélection à la galerie Dominique Fiat du 7 février au 18 mars 2012, puis du 22 mars au 20 avril à l’Hôtel Scribe. Le travail d’Hannah Collins est aussi le sujet d’un livre publié par Hatje Cantz, 2011 «The Fragile Feast : Routes to Ferran Adrià», véritable dialogue entre art et gastronomie. Chaque produit photographié est ici accompagné d’un texte décrivant le travail des chasseurs, des fermiers ou des cueilleurs, avec des cartes indiquant exactement les origines des produits. Une signature du livre et une table-ronde seront organisées le 22 mars à 18h30 au Scribe.

    Dates 07/02/2012 - 18/03/2012
    Domaines art contemporain
    photographie
    Période XXIe siècle
    Site officiel Galerie Dominique Fiat
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 07/02/2012

      [Hannah Collins] a pisté la rose d’Équateur, le kudzu japonais, le miel des abeilles nomades d’Italie, elle les a photographiés dans tous leurs états, depuis leur lieu de cueillette jusqu’à la cuisine laboratoire où chacun de ces ingrédients fait l’objet d’une savante alchimie. Aux murs de la galerie Dominique Fiat, le voyage documentaire et culinaire se meut en célébration organique : anémones de mer vibratiles, algues humides, pétales sanguins… Les nourritures terrestres ont, ici, quelque chose de céleste.
      Voir le site >>

    Ils ont envie de la voir (10)

    • sacha.rey2540
    • sassie2608
    • tara-q
    • halavit
    • pauline_kieffer
    • maryline.couette
    • matthieu.de
    • m.minella
    • alexiantuo
    • Melissandre_Elle

    Ils l'ont vue (1)

    • agnes1856
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.