accéder à exponaute
Votre action a été enregistrée avec succès !
Tropicomania : la vie sociale des plantes

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Tropicomania : la vie sociale des plantes et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Tropicomania : la vie sociale des plantes

Jardin Colonial, années 1910

Expédition de plants en « caisses de Ward », destinés aux jardins d’essai de Bingerville (Côte d’Ivoire), Sor (Sénégal), Papetee (Tahiti).

Otobong Nkanga, « Contained Measures of land »

Sable volcanique, cactus, herbe, bois et plaques en métal, 500cm x 230 x 50cm.

Lois Weinberger, « Sans Titre », 2003

Ventilateur, fil, bois, métal, cosse de haricot, 123 x 45 x 32 cm

Tropicomania : la vie sociale des plantes

Une proposition de Mélanie Bouteloup et Anna Colin...

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    1899 : le jardin d’essai colonial, connu aujourd’hui sous le nom de Jardin d’Agronomie Tropicale, est créé dans le bois de Vincennes. À la fois lieu de recherche, d’enseignement et d’information agronomique, il est aussi chargé de promouvoir les produits végétaux tropicaux auprès des entrepreneurs et du grand public. C’est dans ce but que sont organisées à deux reprises, en 1905 et 1907, des expositions coloniales dont on peut encore voir les vestiges aujourd’hui. À l’abandon pendant de nombreuses années et rouvert au public depuis 2004, ce site largement méconnu est une archive de ‘la plus grande France’ comme en témoigne le fonds de la bibliothèque historique du CIRAD, partie intégrante du site. Partant des ressources de la bibliothèque et articulant œuvres, illustrations scientifiques, documents d’archives, témoignages littéraires et films reflétant une variété de points de vue, Tropicomania : la vie sociale des plantes propose de retracer l’itinéraire de quelques plantes tropicales telles que la banane, l’ananas et l’hévéa, de leur milieu d’origine à notre supermarché local. En empruntant le concept de ‘vie sociale des objets’ à l’anthropologue Arjun Appadurai, le projet s’attache plus particulièrement à cartographier les tenants et aboutissants socio-économiques, culturels et politiques de l’exploitation et de la marchandisation de la plante tropicale depuis la fin du 16ème siècle à nos jours. En effet, si le monde tropical s’est aujourd’hui étendu à l’ensemble de la planète, quel est le prix de cette expansion ?

    Dates 20/04/2012 - 21/07/2012
    Domaines art contemporain
    histoire
    Périodes XXIe siècle, XXe siècle
    Site officiel Bétonsalon
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 10/05/2012

      L’indistinction de valeur entre les oeuvres et les documents met ici entre parenthèses de manière singulièrement avantageuse la question du statut pour privilégier le message sur le médium. Aussi, de nouvelles attitudes artistiques se distinguent-elles avec pertinence dans la figure de l’artistemilitante écologiste Maria Thereza Alves ou la posture de Claire Pentecost qui signe une série photographique sur les serres andalouses assortie d’un texte (Fields of zombies) dénonçant précisément le scandale environnemental et sociologique dont ce potager plastifié est le pire symptôme.
      Voir le site >>

    Ils ont envie de la voir (18)

    • varna
    • antoine5249
    • sceno
    • anthovess
    • naguinancy
    • jeanne.mas
    • casura.ocante
    • mamitam
    • passotg
    • e.demassini
    • bruno.coia
    • elen.lossouarn
    • sophieb.stephanel
    • foirest.constance
    • marie.concorde
    • c.rosecdespres
    • oce-b

    Ils l'ont vue (6)

    • rejanews
    • laura.cousseran
    • pauline_kieffer
    • danielsta
    • albine.bessire
    • pierremateos
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.