Votre action a été enregistrée avec succès !

Publiez une expo

Arthur Rainbow

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Arthur Rainbow et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Arthur Rainbow

Sister Corita KENT, That man loves, 1967

Sérigraphie sur papier, sous Plexiglas 49,5 x 58,5 cm This (These) serigraph (s) is (are) on loan from the Corita Art Center, Immaculate Heart Community, Los Angeles, CA.

Rob PRUITT, Sans titre, 2012

Peinture acrylique et flocage sur toile 228,60 x 177,80 cm

Dorothy IANNONE, Irresistible Strangers, 1982

Acrylique sur carte et cadre bois. 67,5 x 87 cm

Arthur Rainbow

with Dorothy Iannone, Pierre Joseph, Sister Corit...

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    Serait-il permis de recourir au poème phare de la synesthésie symboliste, d’en détourner le nom de son auteur pour intituler une exposition collective qui se propose de réunir des œuvres dans lesquelles la couleur se pare de vertus transformatives ? C’est avec un grand plaisir que l’on rapprochera librement des œuvres dont le point commun est de prêter à la couleur une puissance libératrice voire extatique : qu’elle soit d’essence religieuse (Sister Corita KENT), tantrique (Dorothy IANNONE), quotidienne (Lily van der STOKKER), formelle (Stéphane DAFFLON), franchement caustique (Rob PRUITT), ou encore utilisée à des fins réflexives (Pierre JOSEPH). Evidemment c’est aussi avec bonheur que l’on constatera que des messages religieux et militants peuvent être servis par des formes de la publicité et du pop art (Sister Corita KENT), que des formes de plénitude (ainsi le colorfield) peuvent transmettre un effet de malaise (Rob PRUITT), que les couleurs peuvent tout autant assumer pleinement une fonction anecdotique (Lily van der STOKKER), que leur utilisation par une artiste peut varier formellement entre les débuts de sa carrière et ses dernières œuvres tout en servant le même propos passionné (Dorothy IANNONE), que leur agencement est surtout formel (Stéphane DAFFLON). Tout comme le fait que la couleur puisse donner lieu à une lecture (Pierre JOSEPH). Quels qu’en soient les propos et moyens, la couleur aura des vertus à effets multiples, dont le non moindre sera de réunir, sous une banderole, ou devant une œuvre. Le mérite de Sister Corita KENT étant d’avoir réuni les deux. Et puis relire RIMBAUD ne fait jamais de mal. Ni contempler de belles œuvres dont les couleurs vous satisfont. Pleinement.

    Dates 09/03/2012 - 14/04/2012
    Domaine art contemporain
    Période XXIe siècle
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils ont envie de la voir (4)

    • sacharey
    • varna
    • eric.loret.90
    • c.rosecdespres

    Ils l'ont vue (2)

    • pauline_kieffer
    • agnes1856
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.