Votre action a été enregistrée avec succès !
Henri Huet

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Henri Huet et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Henri Huet

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    La passion d’un métier, celui de photographe de presse, a conduit Henri Huet à sillonner les routes du Vietnam en guerre pendant près de vingt ans. L’amour du pays où il est né se reflète dans ses photos, douloureux témoignages d’un conflit dont tous les hommes sont les victimes. Ses clichés, empreints de courage et d’humanité, ont eu le pouvoir de changer le regard de l’Amérique sur cette guerre. Entrés dans la mémoire collective, ils demeurent des références pour les photographes d’aujourd’hui. Quant à l’homme, il a définitivement marqué ceux qui l’ont croisé, journalistes ou militaires. Comme bien d’autres, Henri Huet a donné sa vie pour son métier. Modestement, ainsi qu’à son habitude. Il a disparu le 10 février 1971, dans un hélicoptère en flammes, lors de l’invasion du Laos par les troupes sud-vietnamiennes. Lorsque le site du crash est fouillé en mars 1998, on ne retrouve comme seule trace de lui que la petite médaille en or qu’il gardait précieusement dans son portefeuille. Cette exposition qui ouvre ses portes à la Maison européenne de la photographie, quarante ans jour pour jour après la disparition d’Henri Huet, lui rend hommage, ainsi qu’à ses plus proches compagnons photographes : Eddie Adams, Kyioshi Sawada, Dana Stone,Larry Burrows, Nick Ut, Horst Faas, Christian Simonpietri, Dick Swanson et David Burnett. “Vraiment, j’aime mon métier et n’en changerais pour rien au monde. Vous devez me trouver un peu fou, mais vous savez depuis belle lurette que j’ai toujours été un peu casse-cou.” Henri Huet

    Dates 09/02/2011 - 10/04/2011
    Domaine photographie
    Période XXe siècle
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 04/04/2011

      Des images fortes, au coeur de la guerre.

    • ';
    • 04/04/2011

      Dur de juger de l’esthétisme d’une expo pareille… car derriere la photo, des portraits aux regards perçants ou absents, il y a eu des vies… et des morts. Un voyage poignant.

    • ';
    • 03/04/2011

      Très belle expo…encore retouné !

    • ';
    • 03/04/2011

      Emouvant et douloureux. Humain au coeur de l’horreur.

    • ';
    • 01/04/2011

      Un photo-journaliste de guerre mené au travers du Vietnâm pour montrer le juste, le beau, l’émotion. Il s’agit vraiment de la mise en perspective de l’homme au sein du conflit… Les portraits de soldats ou de montagnards du nord Vietnâm sont splendides. Les plus touchantes sont pour moi celles de l’homme héliporté qui semble être un cadavre flottant dans les airs, et la série sur l’infirmier James E. Callahan dont le regard vous transperce. L’impressionnante armada d’hélicoptères nous écrase, en tant qu’homme. A voir !

    • ';
    • 31/03/2011

      Au-delà de ce que nous montrent les photos sur ce que fut le conflit, cette exposition révèle aussi beaucoup du métier de photo reporter. Des hommes que seule la passion guide. J’ai beaucoup aimé les photos des amis reporters de Huet et d’en apprendre un peu plus sur eux et les liens qui les unissaient. Personnellement, j’aurais aimé qu’il y ait encore un peu plus de documents, un petit bout d’expo en plus.

    • ';
    • 30/03/2011

      Émouvant !

    • ';
    • 07/03/2011

      Des photos « de guerre », prises au plus près des hélicos…Une photo spectaculaire d’un essaim d’hélicoptères … A quand des photos viet ? Suis tjrs un peu gêné avec ce genre, qui a du mal à traduire l’état d’esprit des combattants bien malgré eux …

    • ';
    • 05/03/2011

      Une très belle sélection de photo sur le Viet-nam. Comme l’a dit Alex un peu plus bas, ces photos chocs sont nécessaire à la bonne compréhension de ce conflit. Il est très dur de voir ces jeunes soldats aux têtes d’ado sur le champ de bataille dont beaucoup ne sont jamais revenu. (Ex: La série de trois photos avec l’infirmier tentant de sauver un de ses camarades) Bref à voir et revoir sans hésitations.

    • ';
    • 28/02/2011

      La guerre au Viet-nam – the real thing! Epoustouflant!

    • ';
    • 21/02/2011

      De très belles photos!

    • ';
    • 19/02/2011

      Extrêmement fort. Des photos chocs pour comprendre une guerre mythique, vue de l’intérieur par un journaliste de guerre, mort au combat en 1971. On n’en sort pas indemne.

    • ';
    • 14/02/2011

      Dans la continuité de Boulat et Chauvel sur les reporters de guerre, mais je trouve déplacer de parler d’art de la photo comme j ai pu l’entendre, meme si les photos sont belles et oublier le rôle réel du reporter qui paye de leur vie des images qui ont parfois changer le cours de l’histoire …

    • ';
    • 22/03/2011

      La MEP rend un hommage bienvenu à ce photographe de ­presse qui sillonna pendant vingt ans les routes du Vietnam en guerre. Accrochage serré et poignant, terriblement humain, comme si ce temps de la bravoure et de la mort était encore le nôtre. De ses clichés célébrissimes se dégagent sa conscience politique et son attachement à sa terre natale, jamais une pensée manichéenne.
      Voir la critique complète >>

    • 22/03/2011

      L’émotion prend à la gorge (…) parce que Huet apparaît, dans cette exposition, comme un grand artiste… Un remarquable photojournaliste, bien sûr, qui témoigne avec une force inouïe de l’horreur d’une guerre (…). Mais, au-delà de la qualité documentaire, le regard de Huet, son sens du cadre, son empathie pour la population vietnamienne comme pour les jeunes mobilisés frappent au coeur.
      Voir la critique complète >>

    • 23/02/2011

      Les images du Vietnam reflètent cette proximité extrême du photographe avec son sujet. Les photos d’Henri Huet sont sans fard : elles montrent des soldats en difficulté, des blessés graves, des cadavres (…) Ce mélange de liberté et de danger a créé chez les photographes une fascination pour cette époque, presque de la nostalgie.(… ) Des images de souffrance, de mort et d’amitié comme seul le Vietnam en a fait naître.
      Voir la critique complète >>

    Ils ont envie de la voir (146)

    • flomaes
    • geoffroy.guigou
    • corinegodiard
    • laurade
    • nade
    • karinephoto
    • kireinacho
    • gean
    • petitece
    • lodasie
    • aurelieankner
    • sandou2b
    • Argonaute du Pacifique
    • elizabeth.migeot
    • kermel77
    • nanou_at
    • daphne_krzisch
    • merinos.melissa
    • eliselemoine4
    • mfouere
    • alexandre_ba
    • stephaneperfetti
    • marion.perraud
    • nr.mbaye
    • hugocouvry
    • jean.csap
    • joleguerre
    • choquene.laura
    • bresson.claire
    • LizaBergara
    • cathelie4
    • julie.eugene
    • acmarcon
    • daphne.ageorges
    • gwendoline.victoria
    ...et 111 autres personnes

    Ils l'ont vue (70)

    • nicolasdeleudeville
    • nanou
    • hadrien
    • anissa.jabeur
    • stephaniebordes
    • jcs
    • victran
    • herwann
    • dieu-floflo
    • elodieal
    • web
    • j.schillio
    • emma.pierre
    • romaind
    • paris2010
    • Simeonbrault
    • chriscorti
    • Flowersonthewall
    • laurentjack
    • ml-lize
    • astridpas
    • amandine.manget
    • STEPHANIE
    • chachapecq
    • hub
    • cyrildejean
    • raphrel
    • PPP
    • frmarx
    • gallais-d
    • sylvain.guetat
    • zoe
    • Tad
    • vmartz
    • celinelebrin
    ...et 35 autres personnes