Votre action a été enregistrée avec succès !
hide_fb

Inscrivez-vous gratuitement sur exponaute et ne ratez plus jamais une exposition

Publiez une expo

Dan Flavin

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Dan Flavin et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Dan Flavin

«An Installation»

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


Dan Flavin commence à créer des monochromes tridimensionnels en 1961, en montant des tubes fluorescent ou des ampoules qu’il qualifie « d’icônes » tout en contestant la référence mythique ou religieuse de son approche. Dans un dialogue constant entre la peinture, la sculpture et l’architecture, il inaugure en 1963 l’oeuvre « la diagonale du 25 mai 1963 (à Constantin Brancusi),» un hommage à la « Colonne sans fin » de ce dernier. L’oeuvre est composée d’un unique tube fluorescent doré standardisé, un tube, qui depuis, constitue son seul médium artistique. Ses installations transcendent un geste hérité de Duchamp, radical en essence et minimal dans la forme. Bien qu’il ai refusé toutes interprétation extatique de son travail, Flavin est à l’origine de la création d’une expérience sensorielle et physique avec la couleur et la lumière qui sont transformés en matières, introduisant par là, la présence de l’immatériel. L’exposition rassemble huit de ses oeuvres crées à partir de 1963 (« four red horizontals (to Sonja), » 1963 ; « white around a corner, » 1965 ; « ’monument’ for V. Tatlin, » 1967 ; « untitled, » 1975 ; « untitled (to Ksenija), » 1985 ; « untitled (to Don Judd, colorist) 4, » 1987 ; « untitled (to Charlotte), » 1987 ; « untitled (for John Heartfield) 3a, » 1990 ) ainsi que trois dessins préparatoires pour l’installation « untitled (to the citizens of the Republic of France on the 200th anniversary of their revolution) » 1989.

Dates 14/01/2012 - 03/03/2012
Domaines art contemporain
installation
  • nom_membre

    Connectez-vous

    Pour poster une critique
  • 20/01/2012

    Impeccable. C’est le mot qui vient à l’esprit devant l’accrochage d’oeuvres de Dan Flavin organisée par la galerie Emmanuel Perrotin, en partenariat avec l’enseigne new-yorkaise L&M Arts. (…) Une exposition à visiter aussi bien de jour qu’en fin d’après-midi, pour mesurer pleinement les subtiles variations chromatiques.
    Voir le site >>

  • 19/01/2012

    Dans cet ensemble rétrospectif de huit pièces (de 1963 à 1990), la couleur joue aussi un rôle majeur. Le rouge vif irradie, le blanc froid glace le regard. Avant de mourir, Dan Flavin conçoit sa dernière œuvre dans la nef et le chœur de la Chiesa Rossa à Milan… Un signe du destin ?
    Voir la critique complète >>

Ils ont envie de la voir (44)

  • nanou
  • varna
  • alice.martel
  • bresson.claire
  • clemenceplag
  • guyot.siam
  • anna-f
  • STEPHANIE
  • morgane.baer
  • FabriceGeib
  • lemaire_pauline
  • artinleila
  • Ansid
  • sandrine-drine
  • sceno
  • nohey
  • yeung.lucie
  • Bellalaine
  • hatice.pinarbasi
  • blauvac.warren
  • audrey1331
  • marie.tenegal
  • guidicelli.l
  • anthovess
  • aurelie.lauriere
  • karen_assayag
  • lebeauestmien
  • florent.martin.9849
  • pauline_kieffer
  • gaellesamy
  • janettew
  • remy.guibert
  • maryline.couette
  • huardcecilia
  • anyone
...et 9 autres personnes

Ils l'ont vue (12)

  • rejanews
  • marion.chombartdelauwe
  • alyssia.lou
  • ines_girardot_
  • mderodellec
  • e.demassini
  • bcatineau
  • jacques.clayssen
  • martin_timide
  • s.raffaini
Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.