Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Les graveurs de Courbet

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Les graveurs de Courbet et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Les graveurs de Courbet

Gustave Chamoine, Portrait-charge de Gustave Courbet, 1868

La Marotte 40×28 Ornans, Institut Gustave Courbet

Félix Bracquemond – Les Demoiselles de village

23×31 eau-forte et burin épreuve d’artiste. Ornans, Institut Gustave Courbet

Émile Vernier – La Curée c.1885

60×45 Lithographie. Ornans, Institut Gustave Courbet

Les graveurs de Courbet

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    Après l’exposition inaugurale Courbet-Clésinger, le musée d’Ornans présente 80 gravures qui composent l’important fonds d’arts graphiques de l’Institut Courbet. Passionnante par les thèmes abordés – tant ils éclairent la vie et l’œuvre du maître du réalisme –, cette exposition se révèle aussi pédagogique : les techniques de gravure, eau-forte, lithographie, pointe sèche… n’auront plus de secret pour vous ! En prime, une esquisse de la Source de la Loue, récemment acquise par l’Institut, est dévoilée… L’exposition s’organise autour de thématiques mises en résonance grâce à une belle scénographie : la caricature, le portrait, les paysages, les nus… C’est l’occasion rare d’admirer quelques-unes des réalisations des meilleurs graveurs de Courbet : Émile Vernier, avec Les Casseurs de pierre, Arthur Mayeur, avec Une Après-dînée à Ornans, Félix Bracquemond, avec Les Demoiselles du village, entre autres. « Nous présentons aussi des ouvrages illustrés par Courbet, tel Le camp des bourgeois, d’Étienne Baudry », souligne Carine Joly, de l’Institut Courbet, qui a élaboré le parcours de présentation avec l’équipe du musée conduite sa conservatrice, Frédérique Thomas-Maurin. Une ambiance intimiste – créée par une lumière tamisée qui protège ces œuvres fragiles – invite à la découverte. La gravure contemporaine montre toute sa vitalité créatrice avec des œuvres d’Arlette Badoz, de Jo Bardoux et de Dominique Sosolic

    Dates 20/11/2011 - 15/04/2012
    Domaine arts graphiques
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils ont envie de la voir

      Soyez le premier à ajouter cette exposition à vos favoris.

    Ils l'ont vue (1)

    • RicinParis
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.