Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Les sujets de l’abstraction

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Les sujets de l’abstraction et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Les sujets de l’abstraction

Pierre Soulages, Peinture

130 x 89 cm, 24 août 1958, Fondation Gandur pour l’art, Genève

Les sujets de l’abstraction

100 chefs-d’oeuvre de la Fondation Gandur pour l’A...

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    Dans la scène artistique parisienne après la Seconde Guerre mondiale, traversée par les tendances les plus diverses dans une incroyable vitalité, le renouvellement de l’art abstrait a certainement été l’élément le plus remarquable. Abstraction lyrique, informel, art autre, expressionnisme abstrait, sont autant d’orientations de ce qui constitua la Seconde École de Paris. Aucune collection ne permettait jusqu’à présent de se faire une idée globale de ce moment majeur de l’histoire de l’art. Or, la récente Fondation Gandur pour l’art (FGA, 2009), émerge aujourd’hui comme une des plus grandes collections en Europe, avec 200 tableaux, où sont particulièrement bien représentés des artistes comme Pierre Soulages, Hans Hartung, Georges Mathieu ou Nicolas de Staël. En mars 2010, la fondation Gandur pour l’art a établi une convention avec la ville de Genève, proposant le dépôt de ses collections dans l’extension en construction par Jean Nouvel du Musée d’art et d’histoire de la ville de Genève. Le projet d’exposition des plus belles pièces de la collection Gandur au musée Rath de Genève, puis au musée Fabre de Montpellier, permettra au public européen de découvrir cette collection remarquable. Par la présence forte des œuvres de Pierre Soulages dans la collection Gandur, le musée Fabre devenait une étape obligée de cette exposition, qui ne pourra que s’enrichir de la proximité de l’exceptionnel fonds Soulages tout en le complétant et l’éclairant par des œuvres plus anciennes. L’exposition d’une centaine de tableaux de la collection permettra de retracer l’histoire de la peinture non-figurative expressionniste à Paris, du milieu des années 1940 au début des années 1960, en montrant des oeuvres de première envergure, qui seules peuvent assurer une transformation des regards, un renversement des a priori et l’établissement éventuel de nouvelles hiérarchies ou réhabilitations.

    Dates 08/12/2011 - 25/03/2012
    Domaine peinture
    Période XXe siècle
    Artiste Pierre Soulages
    Site officiel Musée Fabre - Montpellier
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 25/02/2012

      Couleurs, gestes, matières, les cent un chefs-d’oeuvre du collectionneur suisse Jean-Claude Gandur actuellement exposés au musée Fabre de Montpellier disent cette recherche libre et brutale d’une nouvelle expression picturale. (…) Le parcours de l’exposition, plus didactique que chrono­logique, explicite les diverses approches (…).
      Voir la critique complète >>

    • 06/01/2012

      Si le découpage thématique est le même qu’au musée Rath, la muséographie, proposée ici par Michel Hilaire, a sensiblement changé. (…) A trop vouloir établir un dialogue entre l’exposition temporaire et les collections permanentes, le parcours du musée Fabre a perdu en lisibilité.
      Voir le site >>

    Ils ont envie de la voir (4)

    • helene.scanvic
    • gunnel.marielouise
    • axelle.bacou
    • sylviedurand.26

    Ils l'ont vue

    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.