Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Boris Achour

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Boris Achour et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Boris Achour

Boris Achour, Une partie d’assemblée, 2011

Video, 17 mn

Boris Achour, Séances – Une partie d’Assemblée, 2011

Vidéo, 17 mn

Boris Achour, Séances – Naissance du mikado, 2011

Vidéo, 15 mn

Boris Achour, vue de l’exposition Séances, Centre d’art contemporain d’Ivry – le Crédac, 2012

Film : Une partie d’Assemblée, 2012, vidéo, 15 mn

Boris Achour, vue de l’exposition Séances, Centre d’art contemporain d’Ivry – le Crédac, 2012

Film : Les Mots-Nuits, 2012, vidéo, 6 mn

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    Le Crédac et la Triennale s’associent pour proposer Séances de Boris Achour, un projet relevant à la fois de l’exposition et du spectacle, où s’entremêlent différentes disciplines artistiques et champs de connaissance dans un espace continu. Le concept d’Intense Proximité formulé par Okwui Enwezor, commissaire de la Triennale 2012, rejoint les enjeux du Centre d’art contemporain d’Ivry – le Crédac à plusieurs niveaux. Tout d’abord dans les rapports qu’entretiennent le centre et la périphérie, mais aussi en ce qu’il questionne comment un centre d’art se positionne par rapport à des problématiques culturelles locales en perspective d’un monde global ; enfin et surtout, dans la construction du rapport de « proximité intense » entre les différents publics de l’art d’aujourd’hui et les artistes. Séances est un nouvel épisode de la série Conatus initiée par Boris Achour en 2006. Plongés dans une semi-obscurité, divers éléments composent un décor-paysage à arpenter pendant une durée de 45 minutes. Films, sculptures, textes, sons… mais aucun acteur ni évènement live : la conjugaison d’éléments formels, d’un espace, d’une temporalité et d’un public apparente cette proposition à un spectacle. Aucun sens de visite n’est privilégié, les films et événements s’opèrent simultanément et sans ordre chronologique, produisant une forme de narration démultipliée et non-linéaire. À chaque spectateur de construire son propre scénario, par des méthodes d’association, de collage ou de corrélation mentales (des formes, des idées, des sensations) comparables à celles du montage, de l’enquête policière ou de la psychanalyse.

    Dates 13/04/2012 - 03/06/2012
    Domaine art contemporain
    Période XXIe siècle
    Site officiel Centre d’art contemporain d’Ivry – le Crédac
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 23/04/2012

      Boris Achour invente ici un nouveau mode d’exposition, un montage-collage qu’on arpente à sa guise et où on se perd parce qu’en plus il a invité des écrivains (…) à lui confectionner des fragments, des morceaux de récit dont on ne saura ni le début ni la fin et qui tous parlent de la nuit, de la perte du soleil, et on lit leurs textes aux murs, mais aussi sur un drôle de lectrin, en s’arrachant les yeux.
      Voir la critique complète >>

    Ils ont envie de la voir (5)

    • anthovess
    • danielsta
    • albine.bessire
    • marie.concorde

    Ils l'ont vue

    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.