Votre action a été enregistrée avec succès !
hide_fb

Inscrivez-vous gratuitement sur exponaute et ne ratez plus jamais une exposition

Publiez une expo

Laurent Grasso

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Laurent Grasso et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Laurent Grasso

Laurent Grasso, Untitled

2009

Laurent Grasso, Souvenir du Futur

2010

Laurent Grasso

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


Laurent Grasso a conçu son exposition au Jeu de Paume autour de préoccupations qui traversent son travail : brouiller le rapport au temps et à la temporalité, rendre floue l’origine des objets montrés ; créer un dispositif d’exposition qui modifie l’architecture du lieu où elle est présentée ; interroger la perception du spectateur avec des situations qui ont une source documentaire, historique, mythologique mais qui contiennent un potentiel esthétique et fictionnel. L’artiste appréhende ainsi la réalité par ses limites, convoque ce qui est connu ou familier, et questionne des problématiques très contemporaines. Explorant les notions d’espace et de temporalité, Laurent Grasso aime l’idée de “créer une fausse mémoire historique”, où dans un siècle, plus encore qu’aujourd’hui, il sera impossible de situer l’époque de création de ses œuvres, produisant ainsi une fausse archéologie du futur. Son travail est un voyage dans le temps qui dépasse définitivement l’actualité. Pour l’exposition au Jeu de Paume, avec la vidéo, la sculpture, la peinture, le dessin, le dispositif, il s’intéresse à quatre idées : l’observation du ciel, la surveillance, les “fantômes politiques” et la beauté trompeuse. Laurent Grasso manipule, souvent intentionnellement, l’image en imposant des perspectives uniques et inhabituelles à son sujet. Une perspective en perpétuel changement est au cœur de sa sensibilité esthétique : “L’idée est de construire un point de vue flottant, créant ainsi un décalage avec la réalité. Nous nous déplaçons d’un espace à un autre et c’est également la manière dont nous fabriquons des états de conscience.”

Dates 22/05/2012 - 23/09/2012
Domaine photographie
Période XXIe siècle
  • nom_membre

    Connectez-vous

    Pour poster une critique
  • 27/08/2012

    Une exposition déroutante qui, si on lui en laisse le temps, pousse à la réflexion, voire l’introspection. Intéressant.

  • ';
  • 13/08/2012

    Une exposition en effet très originale qui met en branle les repères habituels. Nous sommes plongés dans des univers étranges entre religion, mythologies, événements extraordinaires et but de l’existence. Je l’ai ressenti comme une exposition de méditation sur notre place dans le monde. La scénographie labyrinthique où nous voyons sans voir les œuvres des salles intérieures présente des grands couloirs où des pièces assez énigmatiques nous sont proposées. Une véritable expérience que je vous invite à vivre!

  • ';
  • 07/08/2012

    Un dédale de surprises, une scéno très originale, rien que pour ça, ça vaut le coup!

  • ';
  • 01/08/2012

    Intéressant, surtout les films.

  • ';
  • 29/07/2012

    Voilà une expo qui sort de l’ordinaire. Je n’ai pas accroché sur tout, loin de là, mais un film m’a marquée « Les oiseaux », littéralement hypnotique. Les installations, contrairement aux films, m’ont plutôt laissée de marbre, trop abstraites pour moi. Mais l’ensemble a le mérite d’être original.

  • ';
  • 23/06/2012

    Excellent

  • ';
  • 12/06/2012

    Je mets 4 étoiles parce que cette exposition m’a déboussolée, on en ressort la tête à l’envers et c’est rare.

  • ';
  • 12/06/2012

    Malgré mon aversion pour l’art contemporain j’ai trouvé cette installation très honorable.

  • ';
  • 12/07/2012

    Une sensation étrange vous prend quand vous pénétrez dans l’exposition de Laurent Grasso au Jeu de Paume (jusqu’au 23 septembre), celle d’une initiation, d’un danger latent et de mystères à découvrir. La scénographie de l’exposition est remarquable, peut-être promet-elle plus qu’elle n’offre en définitive. [...] ce sentiment magique d’être derrière l’écran, dans un monde autre, tremblant, tout près, trop près.
    Voir la critique complète >>

  • 03/07/2012

    On parcourt des couloirs obscurs, on découvre par des meurtrières des vidéos ou des objets, des gravures ou des sculptures, liant science et fiction, nature et culture, phénomènes paranormaux et systèmes de surveillance. Eloge de la vue, réflexion sur la vision : l’installation complexe de Grasso demande du temps (et un peu de documentation)…
    Voir la critique complète >>

  • 22/06/2012

    Miraculeux volatiles, les étourneaux font par exemple l’objet d’un de ses films les plus envoûtants, tourné depuis la terrasse de la Villa Médicis, où le bienheureux a été en résidence. On y voit les oiseaux en masse magnétique, fronder dans les cieux romains, produire des nuées constamment changeantes, disparaître dans l’éther pour seen une microseconde. L’effet est facile. Mais c’est là que l’habile mise en scène de l’exposition joue tout son rôle de désorientation. Le visiteur peut voir le film de deux manières : dans une salle, en une projection classique. Ou le nez quasiment collé sur l’écran, à travers une fenêtre. C’est alors que le vertige agit : quand on pénètre dans la texture de l’image, et que l’oeil se fait léger et étourdi pour valser au gré des oiseaux.
    Voir la critique complète >>

Ils ont envie de la voir (53)

  • corinegodiard
  • sacharey
  • mathilde.simonian
  • jean.csap
  • etienne.briere
  • isabelle.k
  • aurore.hondet
  • Fabienne.dumortier
  • marion.chombartdelauwe
  • c-lorriaux
  • margueritelaborde
  • Lucilelamagnifik
  • tara-q
  • eric.faussabry
  • arnaud_degiovanni
  • morwenna_84
  • nicolas-lupus-lupus
  • arnaud_62
  • Bellalaine
  • nicolas-z
  • romain-p
  • dianegabb
  • simonepiangerelli
  • tinpinache.book
  • Amy T.
  • bricehugonet
  • maryline.couette
  • julia.k
  • pierref.galpin
  • jlschulmann
  • k.schoeppe
  • Supertramp
  • passotg
  • delphparis1
  • camille.bari
...et 18 autres personnes

Ils l'ont vue (59)

  • laurefarantos
  • N. T.
  • lenamariap
  • cebolang
  • clavicogyre
  • flore
  • LizaBergara
  • Celine JCQL
  • jacquespamart
  • mademoiselleJ
  • kfauconnet
  • PPP
  • gallais-d
  • Tad
  • Ansid
  • sandrine-drine
  • cfonder
  • triboulet.renaud
  • olivierb
  • camillechenaiscc
  • Margaux
  • hatice.pinarbasi
  • r.perez.llano
  • Enrique
  • mercedes
  • lamassa.marie
  • cecile.poulot
  • bauwin
  • m.berthoux
  • florent.martin.9849
  • gaellesamy
  • naguinancy
  • danielsta
  • carineb
...et 24 autres personnes