accéder à exponaute
Votre action a été enregistrée avec succès !
Jacqueline Lerat

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Jacqueline Lerat et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Jacqueline Lerat

A la limite de l’équilibre, Jacqueline Lerat. Grès, 2006

Jacqueline Lerat

L’Être et la Forme

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    Figure emblématique du monde de la céramique, Jacqueline Lerat (1920-2009) est parvenue, par une œuvre rare, exigeante, intériorisée, irradiée par une réflexion toujours sur le quivive, à toucher tous les milieux du champ artistique contemporain. De l’art sacré à l’architecture en passant par la sculpture, la peinture, le graphisme, la photographie, le design, la poésie… rares sont les domaines de la création qui n’ont pas, ces dernières décennies, bénéficié d’un ou de plusieurs liens étroits avec l’œuvre de Jacqueline Lerat. Cette dernière demeure pourtant méconnue du public alors même qu’elle fait l’objet d’une véritable fascination chez de nombreux artistes, notamment ceux qui ont bénéficié de son enseignement à l’école nationale des Beaux-Arts de Bourges, de 1963 à 1986. Ce rôle d’enseignante, de passeuse a été maintes fois souligné. Ce n’est pas tant un savoir, un savoir-faire que ses étudiants revendiquent comme héritage mais surtout une qualité d’écoute, une exigence vis-à-vis d’euxmêmes, un regard sur le monde et sur les œuvres, parfois même une éthique de vie. L’exposition proposée ici a l’ambition de rendre compte de la richesse de cette personnalité dans tous ses aspects. Elle cherche à mettre en avant la sensibilité, la discrétion, la générosité d’une créatrice hors du commun, mais aussi son implication dans les réseaux, la réflexion et la créativité formelle des avant-gardes artistiques et architecturales des années 1940 aux années 2000. Son œuvre, riche de nombreuses pièces inédites, y est pour la première fois confrontée à ses nombreuses lectures ; aux peintures, aux sculptures, aux photographies de celles et ceux qu’elle a admirés, côtoyés ou accompagnés. La céramique y apparaît pour ce qu’elle est : un matériau primitif élevé au rang d’art majeur par la seule puissance de l’esprit et de la sensibilité.

    Dates 30/05/2012 - 29/10/2012
    Domaine arts décoratifs
    Période XXe siècle
    Site officiel Sèvres – Cité de la céramique
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique