Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Dégagements…

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Dégagements… et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Dégagements…

Halim Karabibene, Soldat n°1 Uniforme d’hiver

photographies sur aluminium, oeuvre extraite du triptyque photographique

Halim Karabibene, Soldat n°1 Uniforme d’été

Photographies sur aluminium, oeuvre extraite du triptyque photographique Comité Populaire pour la Protection du Musée National d’Art Moderne et Contemporain MNAMC de Tunis

Nadia Khiari, Willis from Tunis

2011, dessin extrait d’une série de 9 dessins originaux datés, 29,7 x 21 cm, collection de l’artiste

Wassim Ghozlani, Mechoui à Kasserine

Série Postcards from Tunisia, 2011, photographie tirée sur dibond, 25 x 25 cm

Wassim Ghozlani, Chemtou

Série Postcards from Tunisia, 2011, photographie tirée sur dibond, 25 x 25 cm chacune

Wassim Ghozlani, Entrée sud de Tunis

Série Postcards from Tunisia, 2011, photographies tirée sur dibond, 25 x 25 cm

Dégagements…

La Tunisie un an après

  • billet

    billets

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    L’exposition organisée par l’IMA célèbre le premier anniversaire de la révolution tunisienne, dite Révolution du Jasmin. Créateurs et citoyens, acteurs et témoins, les artistes ont, dès les premières étincelles, accompagné les événements en cours, l’histoire en marche. Ils se sont par la suite interrogés et exprimés sur les différents enjeux qui ont jalonnés cette année, tels la liberté d’expression, la laïcité, le respect des religions, le droit des femmes, la mise en marche du processus démocratique, le choix de société mais aussi des questions plus métaphoriques ou existentielles. Dégagements se fait l’écho des différentes directions explorées par les artistes dans cet entre-deux qui se situe entre l’acte révolutionnaire ou citoyen et celui dans lequel la création artistique trouve son espace. Celui de la distance ou de la transfiguration, de l’interprétation du monde ou de son questionnement, de la représentation ou de la fantasmagorie… Une place, où l’artiste, interprète et illustre avec ses propres codes les divers enjeux qui se profilent et ses perceptions identitaires, politiques, philosophiques ou existentielles. Une place où l’image, jadis sous haute surveillance, s’affranchit de la censure et s’émancipe pour explorer de nouveaux territoires. Une vingtaine d’artistes essentiellement tunisiens et ayant vécu les événements de près nous font partager leurs implications, leurs interrogations, leurs interprétations restituées sous de différentes formes artistiques : la photographie – qui a été l’une des formes privilégiée de témoignage –, la peinture, la sculpture, la vidéo, mais également le dessin à travers la caricature et le tag comme manifestation de l’art urbain. Ont également été intégrés dans cette exposition quelques œuvres d’artistes étrangers qui ont été particulièrement sensibles à la Révolution du Jasmin.

    Dates 17/01/2012 - 01/04/2012
    Domaine art contemporain
    Période XXIe siècle
    Site officiel Institut du Monde Arabe
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 12/03/2012

      L’occasion d’interroger la création artistique au regard de l’histoire. Les oeuvres sont parfois inégales mais le parcours est très intéressant.

    • ';
    • 08/02/2012

      Après la chute du président Ben Ali, plusieurs expositions se sont notamment efforcées de documenter l’émergence d’un hypothétique printemps de l’art arabe, affranchi de la censure. Celle de l’IMA, elle, met avant tout en évidence l’interrogation permanente et inquiète dont le geste artistique lui-même est l’objet.
      Voir la critique complète >>

    • 17/01/2012

      L’idée de révéler une scène méconnue et longtemps étouffée est certes louable. Mais fallait-il pour cela succomber à un titre racoleur, « Dégagements », référence au célèbre slogan « Dégage ! » des manifestants tunisiens ? Réalisé dans des salles propices à la claustrophobie, privées de lumière naturelle, l’accrochage fait le jeu d’oeuvres souvent réalisées à chaud, parfois dans la précipitation, ou alors commandées pour l’occasion.
      Voir le site >>

    Ils ont envie de la voir (22)

    • victran
    • julie.monne
    • Rouckaque
    • marion.chombartdelauwe
    • esicard
    • yves.soetens
    • agnes-lefranc
    • claire.blumenfeld
    • margot.monsillon
    • m.marion2
    • naguinancy
    • cecile.debus
    • maryline.couette
    • hullo
    • vv.zou
    • gillesharvengt
    • cbedross
    • celia.montbobier
    • matico.chalampuente
    • sharie.h
    • marcory.marcory

    Ils l'ont vue (9)

    • etienne.briere
    • anna-f
    • dianegabb
    • christiane.mirabaud
    • casura.ocante
    • albine.bessire
    • eric.loret.90
    • agnes1856
    • camille.bari
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.