Votre action a été enregistrée avec succès !
hide_fb

Inscrivez-vous gratuitement sur exponaute et ne ratez plus jamais une exposition

Publiez une expo

Gerhard  Richter

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Gerhard Richter et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Gerhard Richter

Gerhard Richter, Bougie [Kerze], 1982, Baden-Baden, Museum Frieder-Burda

Gerhard Richter

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    précedent

    Exposition Gerhard Richter - 4/06/2012

    Richter à Pompidou : une montagne dans un monument - 20/06/2012

    Gerhard Richter, Panorama, six panneaux verticaux - 9/07/2012


    Gerhard Richter, Panorama, six panneaux verticaux par centrepompidou

    Gerhard Richter, Panorama, le Gris - 9/07/2012


    Gerhard Richter, Panorama, le Gris par centrepompidou
    /
    précedent

    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    La rétrospective consacrée au peintre allemand Gerhard Richter rend hommage à l’un des plus importants artistes vivants et ajoute un nouveau volet à la série des monographies de grandes figures de l’art moderne et contemporain proposées par le Centre Pompidou. Cette exposition, autour de 130 tableaux, retrace l’ensemble de son œuvre des années 1960 à aujourd’hui. L’étape parisienne de l’exposition rassemble les chefs d’œuvre qui comptent désormais dans l’histoire de la peinture (Ema, Nude on a Staircase, 1964, Betty, 1988, September, 2005). L’exposition met également l’accent sur des aspects moins connus du travail de Richter comme son travail sur le gris, le miroir, le verre ou encore des œuvres intimistes. Enfin, elle met en lumière l’extrême tension entre abstraction et figuration qui, au cœur de son travail, se confondent pour la première fois en peinture.

    Dates 03/06/2012 - 24/09/2012
    Domaine peinture
    Période XXIe siècle
    Site officiel Centre Pompidou
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 26/09/2012

      Extraordinaire. L'un des plus grands artistes de son temps. Magnifique exposition. Impardonnables sont ceux l'ayant ratée !

    • ';
    • 24/09/2012

      De très belles toiles... Mais décevant dans l'ensemble.

    • ';
    • 07/09/2012

      D’accord avec Elizabeth, je n’ai pas su apprécier son travail, trop inégal. très déçue par cette expo dont on me parlait en termes dithyrambiques.

    • ';
    • 04/09/2012

      Extraordinaire exposition qui dresse les deux visages (l’un clairement contemporain et l’autre avec le flou qui le fait connaître) d’un artiste immense. On se perd dans le chatoiement des couleurs, dans la destruction de la notion de sujet. Richter a bouleversé l’art avec la même fougue qu’un Warhol, et avec le même talent qu’un Vélasquez.

    • ';
    • 03/09/2012

      Grande déception. Soit, une grande diversité d’œuvres et de techniques, mais aussi une grande inégalité de résultat. Seuls ces peintures à la limite du trompe l’oeil comme « Bougie » ou sa série de « nuages », sont bluffants de technique !

    • ';
    • 03/09/2012

      Oeuvres nombreuses et variées : une découverte fascinante

    • ';
    • 31/08/2012

      Je connais peu l’art contemporain, et j’ai découvert avec beaucoup de plaisir cet artiste. L’expo est bien faite, avec beaucoup d’espace pour voir les oeuvres.

    • ';
    • 29/08/2012

      Exceptionnel.

    • ';
    • 28/08/2012

      J’ai été particulièrement touchée par cette exposition dont la scénographie est effectivement impeccable. L’oeuvre de Richter révèle une grande sensibilité, elle est empreinte de mélancolie, de tristesse et de fragilité…

    • ';
    • 26/08/2012

      superbe et très belle scenographie

    • ';
    • 14/08/2012

      A voir les deux « Betty », « La Liseuse » et la série intime « Mère et enfant ». Impossible à rater dans la dernière salle une pièce abstraite magnifique de 2011 tout en lignes horizontales..

    • ';
    • 11/08/2012

      Bravo au Centre Pompidou, scenographie impeccable pour un artiste dont la créativité n’a pas de limites, grandes toiles abstraites superbes (j’ia un faible pour une grande à dominante blanche en fin de parcours), un travail étonnant parfois dur (la salle de la bande à Baader), parfois formidablement touchant (ses enfants, ses femmes), à partir de la photo. Traitement du paysage …Bref allez-y. En plus, il n’y a pas de monde et beaucoup de place pour voir les oeuvres de loin ou de près.

    • ';
    • 07/08/2012

      Belle découverte, il ne faut pas s’attendre à être touché par toute l’œuvre mais à voir..

    • ';
    • 24/07/2012

      Venue sans a priori, j’ai découvert un véritable artiste peintre et eu un coup de coeur. Toutes ses oeuvres ne m’ont pas touchées, mais Gerhard Richter est un artiste indéniablement !

    • ';
    • 24/07/2012

      La bonne surprise, la découverte d’une autre facette artistique de l’artiste proche des expressionnistes abstraits américains, même si elle ne me touche vraiment pas, je reste fan des peintures photo réalistes. Hélas expo est desservie par sa scénographie et par un discourt abscons et pauvre, comme souvent au Centre.

    • ';
    • 21/07/2012

      Richter s’est évertué à chasser toute émotion, tout pathos dans son oeuvre. En l’occurrence, c’est parfaitement réussi. subsiste donc la magnifique démonstration de la maestria du maître en peinture : sfumato, transparences, composition, rendu des matières …

    • ';
    • 10/07/2012

      En parallèle de l’exposition au musée Granet où le travail de Richter est aussi bien mis en valeur, cette exposition à le mérite de montrer la vie de l’artiste et l’évolution de son œuvre. Si certains thèmes sont récurrents : le mouvement, le flou, le choix des couleurs ; ils sont utilisés dans des cadres très différents. Si la partie abstraite m’a assez peu parlé, j’ai été très touché par les scènes photoréalistes de Brigid Polk, de la petite baigneuse. Les flous sont envoûtants, la précision frappante. Exposition inégale mais dont certaines œuvres justifient le reste.

    • ';
    • 04/07/2012

      explorée lors d’un live-tweet du centre Pompidou, je ne connaissais pas cette artiste à par la peinture « Betty ». J’ai été dessus par ce que j’ai découvert du travail de l’artiste, par la scéno et par les textes de médiation…Attention une des meilleures salles et la + importante est la moins visible : salle triangulaire du milieu. Par contre les photos sont autorisées et c’est un beau terrain de jeu ! Je vous encourage à y aller pour vous faire votre point de vue. Certains ont aimé !

    • ';
    • 22/06/2012

      Quelques belles toiles abstraites mais un ensemble très vite lassant.

    • ';
    • 20/06/2012

      scénographie très aérée. Première partie: des oeuvres et une technique intéressantes (photo + peinture) . Le reste est un peu plus banal pour une expo d’art contemporain…

    • ';
    • 14/06/2012

      Une scénographie parfaite avec un bon rythme et une alternance des styles intelligement pensée. En somme: une magnifique expo à aller voir avant la foule!

    • ';
    • 13/06/2012

      beaucoup d’émotion, un travail magnifique

    • ';
    • 07/06/2012

      5 étoiles sans surprise, rétrospective complète et passionnante.

    • ';
    • 01/08/2012

      Mais la scénographie, parfois trop flottante, distille involontairement un sentiment d’éparpillement, soulignant une hésitation plus qu’une cohérence dans les nombreuses approches de l’artiste. Le mérite de l’accrochage tient surtout à la configuration du Centre Pompidou, qui ménage des trouées dans la ville. Des vues de Paris s’invitent ainsi dans la salle dédiée aux paysages, créant de jolis courtscircuits visuels.
      Voir le site >>

    • 26/07/2012

      Après Londres et Berlin, la grande rétrospective consacrée au peintre, sculpteur et photographe Gerhard Richter s’arrête à Beaubourg. Elle s’étend des années 1957 à 2011, et l’on y voit l’extraordinaire puissance de l’artiste, né à Dresde en 1932, traduisant son spectre visuel dans de grands tableaux figuratifs et quasi photographiques (portraits types de la bande à Baader, grand nu descendant l’escalier ou Twin Towers en fumée), et par des variations simultanées de tableaux totalement abstraits. Virtuose. L’exposition de l’année sans conteste.
      Voir la critique complète >>

    • 21/06/2012

      L’exposition consacrée à Gerhard Richter au Centre Pompidou (jusqu’au 26 septembre) est en tout point remarquable. Le travail de peinture de Richter est un des plus passionnants parmi nos contemporains, entre figuratif et abstraction, entre proximité photographique du réel et complexité de la distance. Elle montre ses cheminements, ses indécisions, ses impasses, ses explorations.
      Voir la critique complète >>

    • 15/06/2012

      Richter garde le souci de chercher les limites de ce que peut la peinture, et il faut lui passer ses expériences un peu arides avec le verre ou les miroirs. Car d’un moment à l’autre, son art s’illumine sans crier gare : c’est une « Petite Baigneuse », une « Lectrice » ou la blanche « Peinture abstraite » (2009). Toute l’exposition se résume ainsi à cet « Autoportrait » évanescent de 1996, où Richter, quasi fantôme, traverse l’obscurité pour hanter, durablement, l’histoire de l’art.
      Voir la critique complète >>

    • 11/06/2012

      Bousculant la chronologie, les premières salles thématiques font se heurter sur une même cimaise toiles figuratives et abstraites. Un vilain espace triangulaire coince les tableaux Gris dans un cul-de-sac. Mais l’on se console devant l’éblouissante variété des œuvres de celui qui proclamait : « Je n’ai aucun programme, aucun style, aucune cause. » Pour mieux explorer en réalité toutes les voies permettant de réinventer son art et continuer à croire en la beauté, cette « ultime barrière qui nous protège de ce qui est insupportable : le réel » . [...] Dans un des beaux moments de l’accrochage, conçu par Camille Morineau, la commissaire, les portraits douloureux du passé sont confrontés à ceux plus récents de la fille du peintre ou de sa jeune épouse donnant le sein à son bébé. Maternités paisibles aux tons pastel, petite Baigneuse ingresque, jeunes filles en fleurs éclaboussées de lumière comme un Vermeer, Richter cueille ces instants de grâce où la jeunesse, la vie qui germe, paraissent pouvoir conjurer tous les spectres. Juste avant d’y donner un brusque coup de couteau. Contre tout sentimentalisme kitch, l’artiste inscrit les traces de la finitude dans la peau de sa peinture.
      Voir la critique complète >>

    • 05/06/2012

      Il y a de cette envergure hors normes dans ce «Panorama» en 150 œuvres qui célèbre, avec une belle intelligence, le 80e anniversaire de l’artiste né à Dresde, dans un monde que le nazisme n’a pas encore anéanti. Monochromes austères, photos-peintures émouvantes comme des bouteilles à la mer, mosaïques de couleurs qui tendent vers l’illusion optique, portraits morbides de la bande à Baader ou portraits suaves dignes de la Renaissance, recherches abstraites toutes en matière…[...] Aéré, ordonné mais pas trop, fantaisiste dans son zigzag qui dessine des salles en pointe, ce «Panorama» traduit cet engouement diffus, spontané et parfois mystérieux, en composition claire et argumentée.
      Voir la critique complète >>

    • 31/05/2012

      Présentées de façon chronologique, ses oeuvres restituent cinquante ans de création dans des styles et des genres très divers. [...] Un parcours admirable, retraçant à travers le changement dans les techniques et les conceptions une profonde continuité dans les thèmes obsédants (objets banals, parents disparus, violence politique, destruction, vanités et emblèmes de la mélancolie).
      Voir la critique complète >>

    Ils ont envie de la voir (173)

    • alexislaborde
    • azza
    • sacharey
    • louise.gombert.5
    • Argonaute du Pacifique
    • victran
    • Dee D.Haze
    • maxbonhomme
    • nanou_at
    • averri
    • manon.vk
    • elodie.jarrier
    • nick
    • annelise.paillet
    • lilou-39
    • isabelleaguerre
    • suguye234567
    • rejanews
    • laura.ionita.528
    • viinc-91
    • levesquecindy
    • pescot
    • xjgs
    • amelie.thorel
    • meryl-p
    • dylan-buffinton
    • cyrildejean
    • morgane.baer
    • lenacid
    • chiemi.sugimoto.161
    • doudepi
    • eliselatify
    • cl.lafuente
    • sarah522
    ...et 138 autres personnes

    Ils l'ont vue (249)

    • nicolasdeleudeville
    • gyzmo
    • exponaute
    • oanell
    • corinegodiard
    • agnes
    • lyria
    • mathilde.simonian
    • N. T.
    • david
    • sofinet
    • sandou2b
    • jcs
    • celinemaguet
    • cebolang
    • averri
    • chloe.bringuier
    • flore
    • anne.pauline.mathieu
    • jean.csap
    • helixfelix
    • alice.martel
    • joh-peccadille
    • ckrzykowiak
    • yolene.louison
    • aurore.sun
    • web
    • yolande_moreau
    • krisoforas
    • Celine JCQL
    • mc.blanc
    • mademoiselleJ
    • laura
    • alba-r
    • STEPHANIE
    ...et 214 autres personnes