Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
L’éclat de la Renaissance italienne

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition L’éclat de la Renaissance italienne et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

L’éclat de la Renaissance italienne

Triomphe de Minerve (détail)

D’après Giovanni da Udine, Triomphe des dieux, Détail du triomphe de Minerve, tissage vers 1560, Paris, Mobilier national

Tenture des chambres du Vatican, Bataille

D’après Raphaël, Tenture des chambres du Vatican, aile gauche, bataille, tissage avant 1687, 4.80 x 4.50 m, Paris, Mobilier national

Triomphe de Bacchus

D’après Giovanni da Udine, Triomphe des Dieux, triomphe de Bacchus, détail, tissage vers 1560, Paris, Mobilier national

Tenture des fruits de la guerre, récompense et châtiment

D’après Jules Romain, Tenture des fruits de la guerre, récompense et châtiment, tissage vers 1685/86, 4,73 x 7,17 m, Paris, Mobilier national

L’éclat de la Renaissance italienne

Tissages d’après Raphaël, Giovanni da Udine, Jules...

  • billet

    billets

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Achetez vos billets coupe-file pour l'exposition L’éclat de la Renaissance italienne dès maintenant ! Le paiement des tickets est sécurisé.


    logo-Fnac Visite simple 0 € Achetez vos billets >

    L’exposition regroupe une vingtaine de tapisseries dont les modèles ont été donnés par trois grands artistes de la Renaissance, Raphaël, (Urbino 1483 – Rome 1520), Giovanni da Udine (Udine 1487 – Rome vers 1564) et Giulio Romano, connu en France sous le nom de Jules Romain (Rome 1499-Mantoue 1546). Presque toutes les tapisseries proviennent de la collection du roi Louis XIV. Trois sont des acquisitions pour le Musée des Gobelins, à la fin du XIXe siècle. Les tapisseries exposées datent soit du XVIe siècle (Le Triomphe des Dieux, d’après Giovanni da Udine, Le Tournoi, une superbe création florentine du XVIe siècle avec les armes de la famille des Médicis), soit du XVIIe siècle. Si les tissages XVIe des collections royales furent malheureusement presque tous brûlés à la Révolution, ils furent par chance prolongés par de magnifiques tissages des Gobelins. Le nombre des tissages effectués au XVIIe siècle atteste du rayonnement de la Renaissance italienne dont l’éclat perdure et se prolonge avec des pièces tissées pour le Roi et la Cour sans discontinuer. Trois tapis d’Orient anciens accompagnent cette présentation comme on aurait pu le faire dans un intérieur renaissant ; un ensemble de sièges réalisés par l’Atelier de Recherche et de Création (ARC) seront présentés à l’occasion des Designer’s days (16-20 juin 2010), apportant pour sa part un contre-point résolument contemporain.

    Dates 12/04/2011 - 24/07/2011
    Domaine arts décoratifs
    Périodes XVIIe siècle, XVIe siècle
    Artiste Raphaël
    Site officiel Galerie des Gobelins
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 13/05/2011

      Qui considérerait encore la tapisserie comme un art mineur devrait se rendre à la Galerie des Gobelins, à Paris, pour se convaincre du contraire. Y est accrochée temporairement, parmi une trentaine d’autres pièces majeures, une tapisserie d’une qualité exceptionnelle.
      Voir le site >>

    • 01/05/2011

      Pour témoigner de la créativité de ces trois artistes sont réunis vingt tissages qui proviennent de la collection personnelle de Louis XIV qui avait rassemblé environ deux mille cinq cent pièces. A côté de l’admirable « Aveuglement d’Elymas » de Raphaël, se déploient le glorieux « Triomphe de Minerve » de Giovanni da Udine et l’ample fresque de l’ « Histoire de Scipion » de Jules Romain. Si la liberté de chacun s’exprime selon ses axes propres, certains croisements subtils soulignent l’appartenance à une même école.
      Voir le site >>

    • 26/04/2011

      Une magnifique sélection d’une vingtaine de pièces, la plupart provenant de la collection de Louis XIV, prouve que, dans l’art éminemment noble des lissiers, il n’y eut pas de rupture entre Renaissance et classicisme. (…) Dans des tapisseries étonnamment fraîches, aux couleurs vivaces intactes, disposées autour de tapis persans anciens comme dans les palais italiens.
      Voir la critique complète >>

    Ils ont envie de la voir (56)

    • victran
    • caoloun
    • e.onfroy
    • joh-peccadille
    • yolande_moreau
    • cecile.houchois
    • pescot
    • xjgs
    • Djeepy1
    • marcujoven3580
    • fabmuse56
    • francoise.bouche0284
    • andree.vandal
    • aurore.hondet
    • felip19
    • ocyale9715
    • manguee
    • gunnel.marielouise
    • hardyfrancoise36
    • Roberto.b08
    • Sylvain
    • amduclosel
    • leeandersondesign
    • claire-mahieu
    • Sofka
    • marysepalich
    • birgitte_berntsen
    • lilianecamard
    • glennuchiwa
    • jessica-d
    • hindys7
    • emmanuelle.goumarre
    • sylvie.boissavi
    • lacmic
    • sijavaisunblog
    ...et 21 autres personnes

    Ils l'ont vue (7)

    • agnes
    • PPP
    • hortenserobert
    • kvmarin
    • claudineh
    • charlotte.stephan.35
    • isgenot
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.