Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Tomi Ungerer et ses maîtres

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Tomi Ungerer et ses maîtres et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Tomi Ungerer et ses maîtres

Gustave Doré, Le Petit Chaperon Rouge, 1862

Lithographie, 42,8 x 26,6 cm. Collection musée d’Art moderne et contemporain de Strasbourg, Cabinet des Arts Graphiques.

Tomi Ungerer, sans titre, dessin pour Tomi Ungerer’s Märchenbuch, vers 1973

Lavis d’encre de Chine et d’encres de couleur sur verso de papier Cansonimprimé, 29,7 x 22 cm. Collection Musée Tomi Ungerer – Centre international de l’Illustration, Strasbourg

Tomi Ungerer, « Hommage à Posada », dessin inédit pour Rigor Mortis, 1981-1982.

Encre de Chine et encre sépia sur papier blanc, 42,9 x 59,2 cm. Collection Musée Tomi Ungerer – Centre international de l’Illustration, Strasbourg.

Tomi Ungerer et ses maîtres

Inspirations et dialogues

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    précedent

    France 3 – Le musée Tomi Ungerer fête les 80 ans de Tomi Ungerer - 12/01/2012

    /

    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    L’exposition intitulée « Tomi Ungerer et ses maîtres. Inspirations et dialogues » au Musée Tomi Ungerer constitue un temps fort du 80e anniversaire de Tomi Ungerer. Dans la totalité du musée sont présentées environ 300 œuvres, tant sélectionnées dans le fonds du musée que provenant de collections privées et publiques, sur le thème encore peu exploré, des multiples connexions qu’entretient l’œuvre d’un illustrateur avec l’histoire de l’Art. Les différentes formes d’expression de son œuvre montrent en effet de nombreuses références graphiques, plastiques et cinématographiques. Un riche répertoire iconographique d’artistes de tous styles et de toutes époques confondus s’est ainsi constitué : les maîtres allemands du Moyen Age et de la Renaissance [Baldung-Grien, Dürer, Grünewald, Holbein], Doré et les artistes allemands du XIXe siècle [Caspar David Friedrich, Ludwig Richter, Moritz von Schwind, Carl Spitzweg], les artistes alsaciens [Hansi, Loux, Sattler, Schnug], le dadaïsme et le surréalisme [Arp, Ernst], les dessinateurs satiriques [Busch, Daumier, Dubout, les caricaturistes du Simplicissimus et les cartoonists anglo-saxons, Grandville, Töpffer]. L’exposition évoque également des croisements avec Bellmer, Dix, Ensor, Félicien-Rops, Goya, Grosz, Jones, Kubin, Lindner, Posada, Toulouse-Lautrec, von Bayros, Weaver ou Wyeth. Le dramaturge Friedrich Dürrenmatt écrivait à propos de Tomi Ungerer qu’il « n’imitait personne, mais utilisait beaucoup ». Il est indéniable que ces multiples emprunts ont aussi contribué à forger l’originalité de son art.

    Dates 18/11/2011 - 19/02/2012
    Domaine beaux-arts
    Période XXe siècle
    Site officiel Musée Tomi Ungerer
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 22/11/2011

      Proposant des allers-retours entre illustration et histoire de l’art, le Centre international de l’illustration – musée Tomi Ungerer de Strasbourg confronte le dessinateur rhénan aux maîtres anciens (…). Salle après salle, l’oeuvre protéiforme du dessinateur est mise en lumière dans une scénographie aérée et élégante montrant ses multiples rapports avec les maîtres anciens.
      Voir le site >>

    Ils ont envie de la voir (2)

    • naguinancy
    • veljkovic

    Ils l'ont vue (4)

    • pauline.matter
    • avermeille
    • camille.bari
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.