accéder à exponaute
Votre action a été enregistrée avec succès !
Anicroches

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Anicroches et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Anicroches

Anri Sala, Long Sorrow

2005, video HD projetée d’un disque dur 12’57’’, produit par Fondazione Nicola Trussardi, Milan

Christina Kubisch, Cloud

2011, Dichte Wolken, Museum am Ostwall, Dortmund, 2011

Thierry Mouillé, Opus froissé (crumple song paper)

2011, Impression numérique sur papier, 21×29,7 cm

Anicroches

Variations, choral et fugue

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    L’Espace culturel Louis Vuitton propose, à l’occasion de sa 17e exposition, une nouvelle forme de voyage : Anicroches, Variations, choral et fugue ; un transport musical qui place la vision et l’écoute au cœur du projet. Conçue selon un format inédit, cette exposition offre à partir du 18 novembre une autre relation aux œuvres d’art, enrichissant l’approche plastique d’un volet sonore et musical. Le visiteur découvre au fil du parcours des œuvres qui interrogent les domaines de la sculpture, de l’installation tout en les ouvrant à celui de la musique. Questionnant les relations étroites qui lient le corps du musicien à son instrument, les artistes présentent des créations qui ont presque toutes la capacité d’être jouées. Ainsi, Laurent Saksik crée à partir du modèle du thérémine (un des premiers instruments de musique électronique) une structure dans laquelle chacun est invité à faire sonner l’objet sans pour autant entrer en contact avec lui. La proposition plastique de Christina Kubisch interagit elle aussi avec le corps du visiteur et lui offre le soin de composer son propre parcours physique et musical. Egalement très graphiques, les œuvres de Thierry Mouillé forment des environnements musicaux. Ses sculptures et dessins construisent un univers riche qui puise ses sources dans de multiples domaines : la musique, la chimie, l’économie, la peinture… La proposition d’Anri Sala convie la présence d’un saxophoniste qui, lors de quelques rendez-vous, vient initier un duo avec l’œuvre présentée. Des instrumentistes sont invités le temps d’une performance ou d’un concert à venir « activer » ces œuvres. L’œuvre historique et quasi-totémique de Charlotte Moorman, artiste et musicienne américaine qui réalisa de nombreuses performances dans les années soixante avec Nam June Paik rappelle ce lien si ténu entre le corps de l’instrument et celui du musicien. Entre présence et absence de l’interprète, jeu de maîtrise et acceptation de l’aléatoire, ces créations offrent un tempo singulier comme l’œuvre de Stéphane Vigny constituée de plusieurs dizaines de cymbales dessinant un paysage musical subtilement animé par le déclenchement discret d’une vibration mécanique. Etrange partition donc, que le spectateur découvre au gré de sa visite : un cheminement qui fait alterner musique et silence, geste et contemplation en offrant des instants suspendus qui permettent d’entendre la musique presque inaudible d’un saphir sur le sillon du début d’un disque vinyle dans l’œuvre de Su-Mei Tse ou de se plonger dans la maquette labyrinthique de Rémy Jacquier en forme d’oreille interne. Tout au long de la période, l’Espace culturel convie les visiteurs à participer à une expérience numérique inédite, à la frontière de la création plastique et de la composition, dans l’espace de la Rotonde. Un compositeur est également invité à écrire pour l’ensemble des œuvres présentées une partition qui sera jouée à l’occasion d’un concert exceptionnel à la fin de l’exposition.

    Dates 18/11/2011 - 19/02/2012
    Domaines art contemporain
    musique
    Période XXIe siècle
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 13/02/2012

      Surpris dès la montée en ascenseur, on nous prévient que c’est un dispositif spécial, qu’il a été conçu par Olafur Eliasson, entièrement capitonné, où l’on monte vers l’espace de l’exposition dans le noir. Interrogés dans notre perception, on commence l’exposition de cette manière et l’on comprend vite qu’ici tous les dispositifs présentés impliquent notre concours, notre expérience. Un de ceux qui a retenu mon attention (j’y suis revenue plusieurs fois) est la [Lyre] de Laurent Saknik : devant un triangle formé par des vitres, basé sur le concept du thérémine (qui est un des premiers instruments de musique électronique) on place les mains devant des capteurs, de notre mouvement naissent les sons les plus inattendus. D’un mince frottement de doigts a jailli un véritable mugissement. Le dispositif où des tablettes tactiles produisant chacune un son singulier, placée sur des pupitres en rond, dans la pénombre, produit un concert improbable lui aussi. Il entre en résonnance avec le bruit réglé des 128 cymbales de Stéphane Vigny juste à l’extérieur. Concert qui fait l’économie du musicien. On sort avec le sourire, contents de l’expérience.

    • ';
    • 20/12/2011

      Certaines œuvres sont un peu cérébrales: la notice est nécessaire, et l’émotion n’est pas immédiate. D’autres sont très ludiques: la composition par l’intermédiaire de graphiques sur des iPad rajeunit le visiteur! J’en suis sorti très dépaysé, ayant oublié Paris et les Champs.

    • ';
    • 26/11/2011

      mélange parfait entre la vue et l’ouïe. splendide

    • ';
    • 23/01/2012

      Joli moment que celui offert par l’exposition de Fabienne Fulchéri concoctée sur le thème pourtant pas vraiment novateur du son et de la musicalité de l’art. Resserrée autour de neuf propositions, le parcours élégant laisse échapper des pépites (…). [Une] excellente introduction aux fugues majeures de l’art dans le royaume du son et de la musique.
      Voir le site >>

    Ils ont envie de la voir (36)

    • chloe.bringuier
    • isabelleaguerre
    • marisa.garnier.92
    • jennyfer_w
    • STEPHANIE
    • morgane.baer
    • lacabane
    • hindys7
    • nureinwort
    • charlottecornaton
    • angelica.vincent
    • rebelaki.irini
    • adrian-hernandez-vazquez
    • audrey1331
    • marie.tenegal
    • alyette.guitton
    • isamendez6
    • l.langevin
    • iris.kolivanoff
    • minhelene.mc
    • naguinancy
    • melvot
    • benhaimlisa
    • eiriniartopoulou
    • maryline.couette
    • nath210477
    • fort.thom
    • juliabalavoine
    • Greenhornet_1
    • R3VoN
    • mariadesantarem
    • k.schoeppe
    • anyone
    • dimplease
    • camille.bari
    ...et 1 autres personnes

    Ils l'ont vue (30)

    • lyria
    • varna
    • merinos.melissa
    • alice.martel
    • rejanews
    • gregory-carlier
    • FabriceGeib
    • b.ghezzi
    • artinleila
    • scenarts123
    • titisa91
    • marion.garczynski
    • morganouledoze23
    • RicinParis
    • coubcel
    • claire.blumenfeld
    • aurelie.joubert.56
    • anthovess
    • catherine.turan
    • velia.calevi
    • sophie.chabry
    • gaellesamy
    • jbibasse
    • actocurador
    • henri.serres.16
    • audreydevedeux
    • jaclyn.majanoosorio
    • marika.giacinti8354
    • marina.caneve
    • louciole13
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.