Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
L’épée à la Renaissance

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition L’épée à la Renaissance et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

L’épée à la Renaissance

Epée. Ecouen, musée national de la Renaissance

Epée. Ecouen, musée national de la Renaissance

Rapière. Ecouen, musée national de la Renaissance.

L’épée à la Renaissance

  • billet

    billets

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Achetez vos billets coupe-file pour l'exposition L’épée à la Renaissance dès maintenant ! Le paiement des tickets est sécurisé.


    logo-Fnac Visite simple 0 € Achetez vos billets >

    Pour prolonger l’exposition « L’Epée : usages, mythes et symboles » du musée de Cluny (Paris), le musée national de la Renaissance évoque le devenir de cette arme au cours du XVIe siècle. Une sélection d’une quarantaine d’œuvres, dont certaines, empruntées pour l’occasion (musée de l’Armée, musée de Montmorency), est exposée de façon thématique pour écrire à la fois leur évolution et leur usage à la Renaissance. Une période charnière du développement de l’épée : Avant le XVIe siècle, l’épée est avant tout utilisée comme arme de guerre. Les bouleversements dans l’art militaire et le perfectionnement de l’armement défensif entrainent une évolution et une spécification de son usage. La grande évolution se situe dans le domaine civil avec l’apparition de la rapière et la codification du duel à la fin de XVe siècle. Les maîtres fourbisseurs développent la garde qui devient une véritable grille de protection enserrant la main. Appréciées pour leur décor, les gardes sont aujourd’hui un élément de datation important contrairement à lame. Objet de luxe et d’apparat : L’épée de parement, arme non utilitaire de luxe, était offerte en tant que symbole d’une fonction comme l’épée de Connétable, le chef des armées. La fabrication d’une épée fait appel à de nombreux corps de métiers (fourbisseur, maître garnisseur, orfèvre) et il existera tout un commerce européen autour des lames. Ces épées d’apparat rivaliseront par leur ornement somptueux souvent créé par des artistes tel Holbein ou des ornemanistes tel Virgile Solis ou Etienne Delaune. La salle des armes : Installée au sein de la salle des armes, une des plus appréciées des visiteurs, cette présentation temporaire entre en résonance directe avec les armes exposées et en particulier les épées récemment restaurées de la collection Edouard de Beaumont. Cet accrochage s’accompagne d’un parcours de visite sur la symbolique de l’épée au sein des collections permanentes et le décor du château d’Ecouen (peintures murales, tapisseries, pavements…).

    Dates 02/05/2011 - 26/09/2011
    Domaines histoire
    arts décoratifs
    Période XVIe siècle
    Site officiel Musée national de la Renaissance
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils ont envie de la voir (24)

    • dominique.branger
    • mathilde-j
    • elric.rozet
    • rameau.annelaure
    • c.papp
    • fabmuse56
    • felip19
    • voule
    • mariapia
    • thomas-f
    • belphegor
    • dominiquemenadupont
    • opheliaautumn
    • shi_no_kami
    • jessica-d
    • emmanuelle.goumarre
    • carolinelopesidemi
    • philippart_sandrine
    • sarah-baach
    • corentindury
    • eric.dbll

    Ils l'ont vue (2)

    • richard-ante
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.