Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
Fleurs de rocaille

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Fleurs de rocaille et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets

    GENEPI Qui sommes-nous ? Le GENEPI, Groupement Étudiant National d’Enseignement aux Personnes Incarcérées, est une association de loi 1901 à but non lucratif, sans affiliation politique ou religieuse. Son objet est de « collaborer à l’effort public en faveur de la réinsertion sociale des personnes incarcérées par le développement de contacts entre les étudiants de l’enseignement supérieur et le monde pénitentiaire » (art. 3 des Statuts). Un PROJET original Plus de 60 000 personnes sont détenues dans les prisons françaises. Cet univers méconnu reste séparé et oublié de la société. Il est pourtant indispensable d’aider ces personnes à réintégrer la société extérieure. Conscients de leur responsabilité de citoyens, 1 200 étudiants, organisés autour de 70 groupes locaux, ont décidé d’agir pour la réinsertion des personnes incarcérées. Fondée sur l’apport spécifique d’intervenants bénévoles non professionnels issus de la société civile, leur action se manifeste principalement de deux manières : · L’intervention hebdomadaire en milieu carcéral pour animer des activités de soutien scolaire (français, langues étrangères, préparation à l’obtention d’un diplôme…) des activités culturelles ou de loisir. Les Genépistes interviennent ainsi dans 90 établissements pénitentiaires de tout type (maison d’arrêt, centre de détention, maison centrale, établissement pour mineurs) auprès d’hommes, de femmes et d’enfants détenus. · L’Information et la Sensibilisation du Public. Ces actions revêtent principalement trois formes : les actions événementielles, les actions scolaires auprès d’étudiants et d’élèves du secondaire (plus exceptionnellement de primaire) et les actions en direction de publics ciblés (entreprises, parlementaires). Elles ont pour objectif de faire évoluer l’attitude de la société et lutter contre les phénomènes de peur et d’exclusion à l’encontre des sortants de prison. Environ 27 000 personnes ont été touchées en 2009 par ces différents événements. · Le lien par les ondes. Une action récente du GENEPI tend à se développer : les bénévoles mettent en place des émissions de radio visant à décloisonner les murs et diffusant des messages adressés aux détenus par leurs proches. Assurer des INTERVENTIONS de qualité. De nombreux professionnels interviennent en détention. Le GENEPI, par son projet bénévole, ne peut se substituer à eux. Pour autant, les actions menées par le GENEPI se doivent d’être de qualité. La formation des membres est donc une préoccupation constante pour notre association. Les formations sont nombreuses, denses et obligatoires. Régionales ou nationales, elles permettent l’échange entre les membres de l’association et des professionnels. Toutes les thématiques liées au milieu carcéral sont ainsi abordées : illettrisme, réglementation et sécurité, pédagogie (interventions auprès d’un public adulte), droit et justice… Elles répondent à différents besoins : la construction d’un projet d’intervention mais aussi l’approfondissement des connaissances sur la prison et sur la justice. RÉFLÉCHIR sur le milieu carcéral. Conscient de la complexité du monde carcéral, le GENEPI accorde une part importante à la réflexion. Notamment lors des formations où se rencontrent bénévoles et spécialistes. En outre, lors des Assises nationales du GENEPI (au mois d’avril), des groupes de bénévoles proposent des thèmes de réflexion liés au milieu carcéral. A l’issue de ces Assises, des prises de positions sont adoptées. Celles-ci servent à orienter l’action et le discours de l’association. Dans cette même optique, le GENEPI participe à différents collectifs associatifs sur les questions prison/justice. Il publie également une revue bimestrielle, le « Passe-Murailles », solide outil de réflexion solide sur les questions pénales et pénitentiaires.

    Dates 09/01/2012 - 14/01/2012
    Domaines peinture
    beaux-arts
    Période XXIe siècle
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils ont envie de la voir (1)

    • mathilde.simonian

    Ils l'ont vue (1)

    • tara-q
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.