Votre action a été enregistrée avec succès !

Publiez une expo

Marc Desgrandchamps

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition Marc Desgrandchamps et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Marc Desgrandchamps

Sans Titre, 1993

Huile sur toile 205 x 280 cm – diptyque Collection Frieder Burda, Baden-Baden

Sans Titre, 2006

Huile sur toile 162 x 97 cm Collection privée, Paris

Sans Titre, 2010

Huile sur toile 200 x 300 cm – diptyque Collection privée

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    L’exposition monographique de Marc Desgrandchamps, peintre figuratif majeur de la scène contemporaine française, permet de découvrir une sélection d’une quarantaine d’oeuvres, représentatives de l’évolution de son travail des années 80 à aujourd’hui. Aisément reconnaissable par ses figures évanescentes, ses objets fragmentés, son espace indéfini, l’oeuvre de Marc Desgrandchamps est avant tout un questionnement de la peinture. S’y déploient une variété de techniques et une parfaite maîtrise de la composition particulièrement singulières. Malgré leurs compositions architecturées, les peintures de Marc Desgrandchamps se situent entre opacité, transparence et surimpression. Les couleurs fluides, presque liquides, et les contours estompés concourent à donner aux formes une improbable matérialité. Les éléments figuratifs juxtaposés ne semblent plus communiquer entre eux, étant comme suspendus dans l’espace pictural. Pour l’artiste, « le questionnement […] paraît plus intéressant que l’affirmation, surtout quand cette dernière s’apparente à un dogme. » Marc Desgrandchamps a déjà bénéficié de plusieurs expositions importantes [Musée d’art contemporain de Strasbourg (2004), Musée d’art contemporain de Lyon (2004), Musée national d’Art moderne - Centre Georges Pompidou (2006)]. L’exposition du Musée d’Art moderne permet de présenter une série de peintures inédites spécialement conçues par l’artiste pour cette occasion et de mettre en valeur une oeuvre déjà présente dans les collections permanentes du musée.

    Dates 13/05/2011 - 04/09/2011
    Domaine peinture
    Périodes XXIe siècle, XXe siècle
    Site officiel Musée d’Art moderne de la Ville de Paris (MAM)
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 11/09/2011

      finalement c’est une expo magnifique qui vous gagne et suit avec le temps, j’y pense souvent… dans mes moments de rêverie ou les images et souvenirs se sur-impriment… en fait j’adore !!!

    • ';
    • 04/09/2011

      Magnifique. Dommage qu’il n’y ait pas plus de texte, d’interrogations.

    • ';
    • 26/08/2011

      Un choc visuel ! Je ne connaissais pas cet artiste, mais l’émotion est là. A ne pas manquer !

    • ';
    • 07/08/2011

      Peinture moderne mais figurative qui sait à merveille explorer le phénomène de mémoire et de trace. L’exposition est faite de telle sorte qu’on perçoit l’évolution et le gain de maturité dans l’œuvre. Les pièces sont inégales mais Desgrandchamps retranscrit à merveille le mouvement de la femme contemporaine !

    • ';
    • 22/06/2011

      Il faut aller se faire une idée de ce peintre que le musée d’art moderne décrit comme un « peintre majeur de la scène contemporaine française ». Lire la critique de l’exposition sur : http://parcours-art.blogspot.com/2011/06/marc-desgrandchamps-peintre-majeur-de.html

    • ';
    • 15/05/2011

      Jolie expo. Le ticket pour General Idea donne aussi accès à cette expo. Les créations sont très « fraiches ».

    • ';
    • 26/07/2011

      Peinture de l’histoire de la peinture, peinture des souvenirs de souvenirs, ceux qu’on a et ceux qui nous ont : peinture de la mélancolie légère, acceptée, fixée par le juke-box et par les fossiles, dans un mois, dans mille ans, comme sur ses trois splendides gouaches où une femme au visage à peine dessiné, au menton large, semble danser dans sa jupe blanche et rouge.
      Voir la critique complète >>

    • 06/06/2011

      A l’écart des soubresauts de la mode, Desgrandchamps n’a cessé, tout au long de sa carrière, de consolider sa position sur la scène française. Et s’affirme, à 50 ans, comme un grand artiste.
      Voir la critique complète >>

    • 04/06/2011

      Ainsi vient la grâce de ses tableaux : de l’ondoiement d’une jupe, d’un geste ordinaire, de la souplesse d’une démarche, d’un visage détourné. (…) Un suspense court à travers ses toiles, dû aussi bien à la vulnérabilité du dessin, aux hésitations, à la liquidité, à la pâleur et à la transparence des couleurs, qu’à ce qu’on pourrait appeler la partie « proustienne » de sa peinture : le sujet.
      Voir la critique complète >>

    • 27/05/2011

      En l’arpentant à pas soutenus, l’exposition semble se dérouler comme un film dont les scènes changent sur le fond d’un décor sensiblement similaire, avec la sensation d’une (trop) grande unité, dans le traitement lumineux ou chromatique en particulier. C’est là la limite de l’exercice rétrospectif appliqué au travail de Marc Desgrandchamps : une impression de monotonie, renforcée par un accrochage très linéaire, qui, au final, par endroits, anesthésie quelque peu les tableaux. Peut-être un problème d’indétermination ?
      Voir le site >>

    • 19/05/2011

      Cette exposition rétrospective au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris (jusqu’au 4 septembre) mérite une visite, ne serait-ce que pour mieux voir, tenter de mieux saisir, tenter de s’émouvoir. C’est un travail sur la nature même de la peinture (…) C’est un travail de masse (un tableau par jour), qui s’impose.
      Voir la critique complète >>

    • 01/05/2011

      Riche d’une quarantaine de toiles et d’une large sélection d’oeuvres sur papier, la rétrospective du musée d’Art moderne de la Ville de Paris embrasse l’oeuvre des années 1987 à nos jours et rend hommage à une figure discrète, mais constante, de la peinture contemporaine française.
      Voir le site >>

    Ils ont envie de la voir (125)

    • agnes
    • nathanaelle
    • christophecoussit
    • judith.lasry
    • annedk
    • N. T.
    • louise.gombert.5
    • victran
    • elizabeth.migeot
    • elric.rozet
    • Dee D.Haze
    • maxbonhomme
    • expos
    • manon.vk
    • merinos.melissa
    • g-defour
    • chloe.bringuier
    • carine.cauville
    • franchesca.zanelli
    • n.hoang
    • laissa_agny
    • julie.eugene
    • emilie.pitard
    • viinc-91
    • cecile.houchois
    • xjgs
    • julie.monne
    • marcujoven
    • fabmuse56
    • shanelove1
    • andree.vandal
    • bastien-allot
    • Rouckaque
    • anna061179
    • jean-marie.poitrot
    ...et 90 autres personnes

    Ils l'ont vue (54)

    • varna
    • jcs
    • manijoba
    • jean.csap
    • eleonore.dornano
    • etienne.briere
    • rejanews
    • arteriacouture
    • paris2010
    • dylan-buffinton
    • kathrine.fogarty
    • cyrildejean
    • melanie.laneyrie
    • toutunchacun
    • cecile-lemoine
    • mas.hugo
    • emilie.legroux
    • zoe
    • marion-a
    • Bianca9
    • tara-q
    • cfonder
    • flespi
    • arnaud_degiovanni
    • triboulet.renaud
    • ciccio
    • lutit
    • amelie.arbouin
    • charlottecornaton
    • sijavaisunblog
    • parcours.art
    • adam-evrard
    • mathilde-m
    • delporte.bruno
    • claire
    ...et 19 autres personnes